08-10-2018 19:45 - Mauritanie: Cheikh ould Baya, un proche d'Aziz, élu président de l’Assemblée nationale

Mauritanie: Cheikh ould Baya, un proche d'Aziz, élu président de l’Assemblée nationale

Le360 - Cheikh ould Baya, candidat de l’Union pour la république (UPR) et de la coalition des partis de la majorité, a été élu président de la nouvelle assemblée nationale de Mauritanie. Il a obtenu 118 voix sur un total de 149 votes valablement exprimés.

Cheikh ould Baya, député de la ville minière de Zouerat, dont il est le maire sortant, vient d'être élu président du parlement mauritanien à une écrasante majorité. Il a obtenu 118 voix contre 27 pour Soufi ould Cheibany, député du Rassemblement national pour la réforme et le développement (RNRD/Tawassoul, mouvance islamiste), soutenu par les députés de l’opposition.

Le vote a enregistré quatre (4) absentions et deux (2) bulletins nuls. Le total des députés inscrits était de 153. L’élection d’un nouveau président de l’Assemblée nationale en Mauritanie intervient après des législatives organisées les 1 et 15 septembre 2018.

Cheikh ould Baya est un officier de l'armée à la retraite, considéré comme un des hommes les plus proches du président Mohamed ould Abdel Aziz. Il arrive sur le perchoir dans un contexte marqué par la fin des deux mandats constitutionnels du président Mohamed ould Abdel Aziz, qui a exprimé à plusieurs reprises sa volonté de respecter les dispositions de la loi fondamentale, en ne se présentant pas à l’élection présidentielle prévue en avril 2019.

Toutefois, en 2017 et 2018, le chef de l’Etat mauritanien a posé de nombreux actes qui laissent planer un véritable flou au sujet de ses réelles intentions, notent les observateurs.

Illustration avec l’éditorial de l’hebdomadaire «Le Calame» du mercredi 03 octobre dernier. Cet organe généralement critique vis-à-vis du pouvoir de Nouakchott, mettait en lumière les déclarations contradictoires du président pendant la campagne pour les législatives:

"Je soutiendrais un candidat en 2019, "Je ne modifierai pas la constitution", "Les députés peuvent voter des amendements constitutionnels, mais pas nécessairement relatifs au mandat", "Si vous voulez un troisième mandat, un quatrième mandat, ou même un royaume, donnez une majorité écrasante à l’UPR", "Je ne laisserai pas la Mauritanie retomber dans les mains de ceux qui lui ont fait tant mal", etc.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Le360 (Maroc)
Commentaires : 4
Lus : 2985

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • lass77 (H) 10/10/2018 09:47 X

    La Mauritanie doit aussi passer à un consensus non écrit comme dans beaucoup de pays à probleme. C'est indécent qu'une seule minorité monopolise tous les postes de rouage d'un pays. President, premier ministre ,gouvernement à majorité beidane , assemblée nationale dominée par les beidans , les gouverneurs du pays sont presque tous beidans etc... la liste est longue. Il faut une prise de conscience. de la part de ces gens qui ne se regardent pas dans le miroir.

  • Selmedine (H) 09/10/2018 19:10 X

    L'élection de cheikh baya à l'assemblée nationale confirme la volonté des mauritaniens de dépasser les clivages tribaux ,régionaux et ethniques .Mr cheikh baya à réussi de mettre de l'ordre dans un secteur vital :la pêche avant de s'approcher de ses siens les zoueratois pour les servir à bras ouvert .Il va de soi que cette fois ci c'est tout le pays qui va profiter de l'expérience de cet ancien officier de la marine . Nous lui souhaitons bonne chance et bonne réussite .

  • foutatoro (H) 08/10/2018 21:48 X

    Les principales institutions de la république dattiere devenues totalement beidanes. Mais...chut ! On dénonce pas...sinon on est taxé d'extrémiste. Ce pays va où?

  • cccom (H) 08/10/2018 21:18 X

    Aprés mes vives félicitations Monsieur le Président du Parlement et de l’Association des Maires de Mauritanie, je vous prie d'aligner les salaires de nos Maires et avantages (véhicules tous terrains, logement, polices municipales indemnités) à ceux du Sénégal d'une part . Puis affecter le FRD à l'enseignement par le système cerveaux des Oasis gratuit, intensif et Obligatoire de 5 à 18 ans à exécuter par les Associations de Parents et Conseil du Lycée Cerveaux des Oasis pour épargner 50 milliards d'UM/an et lancer concomitamment un projet créateur de 100.000 emplois clés en mains. Nonobstant les avantages sus évoqués, dans cette option une école expérimentale par Commune coûtera 2000.000 UM/an et en 6 ans pour les 220 Communes moins de 2 milliards d'UM pour créer 30 docteurs scientifiques trilingues pour chaque Commune.cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr .