10-10-2018 12:54 - Jemil Mansour : La tyrannie une maladie et la démocratie une médecine

Jemil Mansour : La tyrannie une maladie et la démocratie une médecine

Adrar-Info - Dans un post publié le 8 octobre sur sa page Facebook, après les répressions policières des étudiants et des militants de l’IRA, l’ex-président du parti Tawasoul, Mohamed Jemil Mansour, a émis son opinion concernant l’incompatibilité de la démocratie avec la tyrannie.

Il a écrit, entre autre :

« La tyrannie tue la créativité , étouffe le souffle et impose aux gens ce qu’ils ne veulent pas; La tyrannie fait de l’administration un serviteur du souverain,  favorise la soumission et présente la loyauté et dépendance (envers l’autorité ) en lieu et place de l’efficacité et de la réussite.

Si l’autorité n’est confrontée à aucun autre refuge, le pouvoir judiciaire et les médias seront dirigés ou contrôlés par la tyrannie, et les citoyens laissés pour compte. La tyrannie fait de l’homme un objet ………


Plus loin il écrit :

Quant à la démocratie, les gens décident ce qu’ils veulent, en raison de la séparation des pouvoirs (exécutif, judiciaire et parlementaire) ; La démocratie permet à l’homme de libérer ses créativités; Les gens décident qui les gouvernent et s’ils s’ennuient d’eux ou jugent de mauvaises leur gestion , la démocratie leur fournit les moyens pacifiques et appropriés pour un nouveau choix .

En démocratie, l’efficacité prévaut sur la soumission et le professionnalisme sur l’hypocrisie… »


Pour lire le tweet :

حمد جميل منصور

الاستبداد داء والديمقراطية دواء

الاستبداد يقتل الإبداع ويحاصر الأنفاس ويفرض على الناس ما لايريدون ، الاستبداد يجعل الإدارة خادمة للحاكم ويعلي من شأن التزلف ويقدم الولاء والتبعية على الكفاءة والإنجاز ، إذا واجهت السلطة لا ملجأ غيرها فالقضاء تابع والاعلام موجه أو متحكم فيه الاستبداد يجعل الشعب للدولة وعموم الناس أجراء عند السلطة ، الاستبداد يجعل الإنسان شيئا والتنمية معه – إن كانت – مؤقتة ومحدودة ومجيرة وممنونة ، ومن هنا لا نستغرب تكرر قصة فرعون في القرآن الكريم للتدبر والعبرة و الذي كان شعاره ماأريكم إلا ما أرى وما أهديكم إلا سبيل الرشاد

أما الديمقراطية فحكم الناس بما يريدون ، تفصل بين السلطات ، في ظلها يتحرر الإنسان وتتفتق إبداعاته ، يقرر الناس من يحكمهم فإن ضجروا أو حكموا على سلطتهم بسوء التسيير والتدبير وفرت لهم الديمقراطية السبل السلمية المناسبة لاختيار جديد لحكم جديد ،في الديمقراطية تغلب الكفاءة الولاء وتعلو المهنية على التزلف والنفاق -الاستثناءات الموجودة لا تنقض القاعدة العامة – وفي الديمقراطية إذا ظلمك الحاكم تلجأ إلى القضاء وتستنصر بالاعلام ، وفيها الدولة دولة الشعب والحاكم أجير عند الناس ، التنمية في ظل الديمقراطية – إن تحققت – تكون مؤسسية وعامة وذات استمرارية ، ولذلك لا يكون الإمام إماما والناس له كارهون ويكون مستحق العزل – في الحد الأدنى – من دعا إلى إمارة نفسه أو غيره دون مشورة واختيار من المسلمين .

قد يحدث مع هذا المستبد أوذاك بعض خير وبعض إنجاز ولكنه يظل عابرا ومجيرا وبلا أفق ، وقد يحدث مع الديمقراطية بعض فساد وبعض حيف وفشل ولكنه الاستثناء وتملك الديمقراطية آلية التصحيح والاستدراك .

كل خطوة نحو الديمقراطية هي في الاتجاه الصحيح وكل خطوة في تكريس الاستبداد أو الأحادية هي في الاتجاه الخطأ ،فلينظر كل أي الاتجاهين أفضل .

رحم الله العلامة محمد الطاهر بن عاشور فقد كان من أبرز وأوائل علماء الأصول والمقاصد الذين جعلوا الحرية من آكد وأهم مقاصد الشريعة .


Traduit par Adrar.info




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1590

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • pyranha (H) 10/10/2018 13:33 X

    J'aime cette forme de réflexion d'un politicien .Ce Jemil est l'un de ceux la .L'un des démocrates les plus inspirés ; et c'est Aziz qui se permet de prendre des libertés de traiter ce penseur et philosophe de terroriste ? Y a t-il mon Dieu des hommes à coté qui ont des nerfs dans les fesses ? Débarrassez nous mon Dieu des tyrans analphabètes .

  • rasshmar (H) 10/10/2018 13:32 X

    Jelil Ould Mansour sait parfaitement de quoi il parle : Avant août 2005 était avec ses compagnons derriere des barreaux. Il a brigué 13 ans plutard la présidence du Conseil Régional de Nouakchott.

  • bleil (H) 10/10/2018 13:28 X

    FACEBOOK C'EST POUR LES ARTISTES ... pas les hommes politiques ! l'ignorance est la plus grande maladie du genre humain … Il faut toujours s'attendre au pire quand on n’a plus confiance en ses amis politiques, quand on sait que les mauvaises lois sont la pire sorte de tyrannie … quant à la démocratie qui signifie avant tout l’égalité devant la loi et l'égalité des chances des citoyens, le pays est loin du compte ; nous savons et vous le connaissez aussi bien que moi que notre société est traversée par d’énormes contradiction d’intérêts. Et que nos amis militaires, la grande tribu de la Mauritanie, ignore la signification de la gouvernance démocratique … leur ignorance n’a pas de bornes et ils continueront à saccager le pays tant qu’il y des gens intelligents comme vous qui le leur permettent ! A BON ENTENDEUR SALUT ..