08-11-2018 10:35 - Le ministre de l’Economie et des Finances : Le contrat au port fournira 550 millions de dollars sans dommage

Le ministre de l’Economie et des Finances : Le contrat au port fournira 550 millions de dollars sans dommage

Adrar Info - Le ministre de l’économie et des Finances, Moctar Ould Djay, a déclaré que l’information véhiculée mardi (06 Novembre), au sujet d’un nouvel accord, par lequel l’Etat mauritanien céderait les activités du port autonome, est sans fondement et que son but est de fausser les efforts accomplis et de perturber les intérêts de l’État et nuire à sa réputation.

Moctar Ould Djay a indiqué, dans un post publié sur son compte internet, mercredi 7 novembre 2018, que la convention, (dont il est question) était en discussion, depuis plus de sept mois.

Un différend avec la société contractante, sur la question du monopole du nouveau quai, pour le transfert de conteneurs dans le port, la retardait, avant que le partenaire étranger n’accepte les conditions du gouvernement mauritanien.

Ce qui signifie que le port poursuivra ses activités de transport de conteneurs sans aucune restriction. Concernant le montant versé chaque année, à la Mauritanie, le ministre a déclaré que l’accord convient que l’opérateur verserait 50 dollars pour chaque conteneur de quarante pieds, 75 $ pour chaque conteneur de 70 pieds et 2$ pour chaque mètre cube de carburant.

Selon les estimations du gouvernement, les revenus prévus seront de 550 millions de dollars. soit plus de 6 milliards d’anciens par an, un investissement de 390 millions de dollars et la création de 500 emplois permanents au cours de la durée du contrat.

À propos de la société étrangère contractante, Ould Djay a déclaré qu’il s’agit d’une société internationalement bien connue, enregistrée à Singapour appelée «Olam». Elle est active sur tous les continents du monde.

Une société appelée « ARISES Mauritanie-SA » a été créée en Mauritanie et est le deuxième partenaire mentionné dans l’accord, conformément à la loi mauritanienne. Tous les documents de la création de cette société sont publiés par le ministère (de l’économie et des finances).

Source :http://zahraa.mr/node/18326

Traduit par adrar.info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 8
Lus : 1777

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • rimois (H) 08/11/2018 15:06 X

    Je crois que si notre objectifs était le développement de notre nation la sélection de nos élus et gouvernants serait basé sur des critères de compétences et de background avec un suivi rigoureux de l’évolution des missions et projets confiés à chacun. Hélas les projet s’arrête à l'énoncé de leur nom ou a la pose de la première pierre et quelque fois à l’inauguration

  • Mohammed-Ali (H) 08/11/2018 15:04 X

    Je pense qu'il 2 types de conteneurs 20 et 40 pieds, les conteneurs de 70 pieds n'existent pas. Espérons qu'il y ait de l'innovation dans les structures et la gestion.

  • rimois (H) 08/11/2018 14:59 X

    En tout cas les décisions qui vont enrichir certaines personnes aujourd’hui et compromettre la survie de toute la nation sont les pires décisions. C'est dommage de voir des personne hissées en haut pour faire avancer la nation pendant le reste accepte d’être les piliers, s'enrichir de telle maniére sans scrupule ni remord ni effort rentable pour le peuple. On peut s'enrichir sans compromettre notre avenir et en meme temps servir remarquablement tout le peuple. Les ressource du pays et l'argent du pays n'appartiennent pas à une personne ni une famille, alors faites en bon usage s'il vous plait.

  • Salem Vall (H) 08/11/2018 12:18 X

    Et comme par pure coincidence, "ARISES Mauritanie -SA" est une creation toute nouvelle et dont la référence dans le domaine est nulle (Zéro, 0). Toutefois, un atout majeur de type filial. En effet, elle reviendrait comme toujours au "President de la Republique". Via l'époux de sa fille. Quel raccourci! "Ce qui tuait ne fait plus honte"

  • duroowo (H) 08/11/2018 11:37 X

    Mais tu vas tout manger comme ce qui c'est passe dans les annees precedente. il y'a beaucoup de richesse en Mauritanie mais ce votre gestion (***) qui fait des mauritaniens miserables.

  • ELVALLI (H) 08/11/2018 11:25 X

    Notre ministre (tête de veau), collecteur d’argent pour le régime du moment, vient nous expliquer ce qu’il attend comme recette de cette concession portuaire qui sera la vache à lait de la clique aux commandes de l’Etat. En fait, le grand bénéficiaire de l’exploitation des hydrocarbures offshore sera le propriétaire de cette infrastructure terrestre (terminal portuaire et jetée) qui est la logistic-base de réception et d’expédition des équipements destinés aux plateformes d’extraction installées au large. La manne pétrolière et/ou gazière profitera donc au seul club, les autres attendront leur tour chez le coiffeur !

  • Sidikader200 (H) 08/11/2018 11:06 X

    Il nous dit que la convention est négociée depuis 7 mois alors que personne n'en a jamais entendu parler avant que l'affaire ne soit fuitee il y a quelques jours obligeant le gouvernement mal à l'aise à réagir en donnant des explications alambiquees qui ne convainquent personnes avec le spécialiste es mensonges Ould Diaye.

  • Socrateplaton (H) 08/11/2018 10:56 X

    Ce monsieur est un fieffé menteur. Un contrat passe sans appel d’offres, en catimini, avec une entreprise étrangère , portant sur des millions de dollars pour des décennies au détriment du seul poumon de l’economie Le port de de Nktt avec comme intermédiaire grassement payé le propre beauf du président.. Ould Diane a le culot de nous dire que tout cela est normal. Même dans les pires républiques bananières, on n’a jamais vu de pareilles pratiques. Où est notre élite, où sont nos cadres, nos hommes politiques, nos officiers ? Ils se taisent qui par lâcheté , qui par cupidité . Notre pays est entrain d’etre pillé et saccagé sous nos yeux .