15-11-2018 08:00 - La ministre de l’éducation nationale se réunit avec le syndicat des enseignants

La ministre de l’éducation nationale se réunit avec le syndicat des enseignants

AMI - Mme Naha Mint Hamdi Ould Mouknass, ministre de l’éducation nationale s’est réunie mercredi matin dans son bureau à Nouakchott avec le syndicat des enseignants.

Au cours de la réunion, la ministre a rappelé les efforts consentis par les pouvoirs publics pour la réforme de l’enseignement en application des directives du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, visant à développer notre système éducatif, le rendre compétitif au niveau régional et même international et lui permettre d’accompagner les derniers développements dans le domaine et les exigences de la mondialisation.

Elle a dit que les pays développés ont réalisé leur renaissance économique grâce à la promotion de l’enseignement et l’amélioration de sa qualité ainsi qu’au relèvement de son niveau.

Mme Mint Mouknass a relevé que les syndicats sont un partenaire indispensable pour le succès de l’action pédagogique et il leur appartient de multiplier les efforts pour œuvrer à relever le niveau de l’enseignement et faire en sorte d’obtenir des élèves les meilleurs résultats de manière à égaler voire surpasser leurs collègues dans le monde.

Les interventions des représentants des syndicats ont été axées sur la valorisation de la tradition de la concertation que la ministre a adoptée comme méthodologie de travail au département, attirant l’attention sur le fait que cela va aider à lever les obstacles qui se dressent sur la voie de l’amélioration des performances pédagogiques du secteur.

Ils ont demandé d’améliorer la situation des enseignants au plan matériel et moral eu égard au fait que l’enseignant est le pilier fondamental sur lequel repose l’Etat dans tous les domaines.

La ministre a enfin réaffirmé que sa porte reste ouverte à tous les partenaires de l’action pédagogique et qu’elle est disposée à écouter leurs propositions et suggestions à cet effet.

La réunion s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère et de hauts responsables du département.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2034

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Colombe (H) 19/11/2018 01:10 X

    Pensez à redéfinir les critères d'attribution des iden et dren car certains enseignants diplômés du troisième cycle méritent plus ces postes et pourront assurément mieux faire.