02-12-2018 18:00 - Esclavage : Mélenchon prend fait et cause pour Biram Dah Abeid [vidéo]

Esclavage : Mélenchon prend fait et cause pour Biram Dah Abeid [vidéo]

Kassataya - Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de lutte contre le travail forcé, ce 2 décembre 2018, le député français Jean Luc Mélenchon a apporté son soutien à Biram Dah Abeid militant anti-esclavage et député emprisonné par les autorités de Nouakchott.

Le président du parti politique français, La France Insoumise, a tenu à dénoncer l’esclavage qui se pratique dans des formes nouvelles dans le monde. Dans une vidéo de plus de deux minutes, le député français, opposant numéro un au président Emmanuel Macron, a dénoncé l’arbitraire arrestation de Biram Dah Abeid.

Jean Luc Mélenchon qui appelle à une lutte internationale contre l’esclavage, salue le combat extrêmement ouvert pour obtenir l’abrogation de l’esclavage que mène Biram Dah Abeid.

Il dénonce par ailleurs cette arrestation qui empêche à Biram Dah Abeid de se présenter à l’élection présidentielle à venir.

Enfin, le tribun de l’Assemblée Nationale française a fustigé la procédure judiciaire ayant entrainé l’emprisonnement de Biram Dah Abeid tout en dénonçant avec virulence, les photos de ce dernier, malade et menottes aux mains se rendant à l’hôpital pour les besoins d’une consultation.

Pour rappel, Biram Dah Abeid est en prison depuis le 7 aout 2018 suite à une plainte d’un journaliste pour menace de mort. Entre temps, Biram Dah Abeid qui était candidat à la députation a été élu, sans avoir fait campagne, car il se trouve en détention préventive.

Malgré l’ouverture de la session parlementaire, Biram Dah Abeid croupit toujours en prison.Il n’aurait pas reçu son salaire de député. Les élections présidentielles de la Mauritanie doivent se dérouler dans moins de six mois.

Le président Mohamed Ould Abdel Aziz qui a déjà fait deux mandats ne se représentera pas aux échéances à venir, comme le stipule la constitution.

Diallo Saidou dit Thierno







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 2945

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • mseyke le martyr (H) 04/12/2018 15:47 X

    Merci beaucoup, Melanchon, l'homme présidentiable, heureusement que le monde libre est avec les causes justes. cette problématique Haratine nous avons toujours voulu qu'elle se règle ici et entre nous, mais le déni et le négationnisme l'ont amené à international.donc aujourd’hui en plus de l’éveil des descendants d'esclaves le monde libre grâce à la diplomatie perspicace des militants droit de l'hommiste est sensibilisé sur la cause. oui seule la lutte libére.

  • Belphegor (H) 03/12/2018 14:57 X

    Les inconditionnels de Biram sont en transe collective au vu des succès de son lobbying opportuniste à l’échelle internationale, leur euphorie est décuplée à chaque déclaration d’élus occidentaux (parlementaires, députés, sénateurs etc…), journalistes, intellectuels et activistes en faveur de leur tigre en papier érigé au range de Messie sauveur mais qu’il n’oublient pas que ceux qui le financent et le soutiennent ne le font ni pour ses beaux yeux ni pour ceux des démunis et des opprimés de Mauritanie qu’il prétend défendre, Biram lui-même n’est pas dupe, il en est parfaitement conscient mais continue de jouer le jeu en entretenant délibérément l’amalgame entre Islam et Esclavage et en surfant avec opportunisme sur la vague d’islamophobie qui prévaut en occident parce qu’il y trouve largement son compte à tous les niveaux (financier, médiatique et politique) et à ce titre il demeure leur cheval de Troie jusqu’au jour où ils n’en auront plus besoin. La défense des droits de l’homme et la justice sociale ont toujours été des concepts défendus ou ignorés par les puissances occidentales selon leurs intérêts en jeu, ma contribution ne vise a pas à chercher à convaincre quelque adorateur de Biram que ce soit sur les véritables motivations de leur totem, si sa collusion avec le régime actuel pour servir de caution a Aziz (moyennant espèces sonnantes et trébuchantes) a la dernière mascarade présidentielle sans oublier sa récente alliance contre nature avec le parti SAWAB n’ont pas pu les ouvrir les yeux sur sa vraie nature, le temps finira par le faire…Il sont juste pour le moment trop abreuvés par les slogans populistes et démagogues de leur idole et ses attaques contre la communauté maure (bien au-delà du système inique qui nous dirige) dans son entièreté pour pouvoir faire la part des choses et comprendre que vouloir le changement en Mauritanie ne veut pas forcément dire être d’accord avec les méthodes nauséabondes de leur demi Dieu.

  • Bertrand (H) 03/12/2018 13:04 X

    Nous sommes un pays faible trahi par ses citoyens et ses pseudo-citoyens. Le monde barbare esclavagiste islamophobe et humanophobe veut nous faire expier pour ses propres crimes : génocide, esclavage, teste et utilisation de la bombe atomique et des armes de destruction massive contre des peuples paisibles, appropriation de continents et de pays comme l'Afrique du SUD, les USA, le Canada, le Mexique, le Brésil, l’Amérique du nord et du sud.Ils veulent nous faire payer leurs crimes comme "les animaux malades de la perte dans les fables de Lafontaine" ou tout le monde criait haro sur le baudet "l’âne était le moins méchant et le plus paisible, mais il était faible dans un monde ou seul la force vorace et animal avait droit de cité.. Attendez quand le gaz sortira de terre, ils trouveront un autre bouc émissaire. Ils sont criminels faux et vilains, il cherchent surtout à nous affaiblir davantage par l'utilisation de notre imbécillité pour que nous nous entre-tuons, en tant que musulman et qu'ils puissent venir colonisée nos terres débarrassées de leurs habitants et prendre nos richesses comme ils en ont pris l'habitude.

  • mohamed w.l (H) 03/12/2018 11:12 X

    LA couleur de la peau en Mauritanie esr devenue une arme pour les voyous fait ton crime ou tu veux avoir un visa ou un exil politique fait un crime et le reste est facile des écris sur Facebook cridem et l alerte est donne esclavage racisme bla bla bla . des ONG qui l utilise comme fond de commerce les USA ont déjà publie une liste de plus de 60 personnes qui avec ses mensonges on fait voyager des centaines de personnes au usa

  • Bertrand (H) 02/12/2018 20:23 X

    Nous sommes un pays faible trahi par ses citoyens et des pseudo citoyens. Le monde barbare esclavagiste uslamophobe et humanophobe veut nous faire expier pour des crimes comme "les animaux malades de la perte dans les fqbles de lafontaine. Attendez quand le gaz sortira de terre il trouveront un autre bouc émissaire. Ils sont criminels faux et vilains.

  • kangourou (H) 02/12/2018 20:00 X

    Le problème de l'esclavage est récurrent en Mauritanie, il est temps de se pencher sérieusement sur ce phénomène au lieu de le nier. Partout dans le monde, des hommes politiques et des citoyens nous conspuent, nous somme devenus la lie du monde entier sur cette question. Les gouvernements mauritaniens et surtout l'actuel gouvernement se bornent à dire qu'officiellement il n'y pas d'esclavage en Mauritanie au mépris des faits. Le meilleur exemple est que le leader de la lutte anti esclavage est emprisonné, maltraité pour une cause qui , d'après eux, n'existe plus. Aujourd'hui cette question constitue un danger pour la cohésion du pays et risque de mener à une guerre civile qui, à moyen et long terme menace l'existence du pays. Il faudrait que des états généraux soient imposés par le peuple mauritanien pour traiter cette situation et non laisser le pouvoir l'ignorer ... Je lance un appel à mes compatriotes pour porter un symbole de contestation, quelle que soit la couleur et montrer ainsi sa désapprobation car l'heure est grave et le silence est coupable.