06-12-2018 22:15 - Nouakchott déjà victime du changement climatique ?

Nouakchott déjà victime du changement climatique ?

Le Calame - Le climat que vit Nouakchott est de plus en plus aussi versatile qu’incompréhensible ; il fait chaud, de jour comme de nuit alors que par le passé, la zone côtière sur laquelle la capitale se dresse entre en hiver, en fin octobre. Et à partir de 15 h, une brise marine envahit la capitale.

Sans grêle ni neige, les toits des maisons, les voitures et le sol se réveillent comme arrosés par la pluie. Les habitants, en particulier les travailleurs et les écoliers, grelottent le matin.

Or, depuis bientôt quelques années, les choses ont changé. Nouakchott connaît de plus en plus de chaleur, en toute saison, enregistre, depuis la fin 2014, une rareté des pluies. Cette année, surtout, la pluie a manqué et l’hiver tarde à s’installer. Sommes-nous déjà victimes du changement climatique ?

C’est fort possible. Et si tel est le cas, Nouakchott doit s’attendre à un avenir difficile : la chaleur et les risques de montée des eaux de mer dont la furie ne cesse d’occasionner des morts. Le tout accompagné de la prolifération des ordures et des fièvres de la Dengue qui a fini de s'installer dans la capitale où elle fait, dans le silence des autorités, des ravages.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1813

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • colombus (H) 07/12/2018 10:24 X

    En attendant notre gouvernance fait plus de ravages que le changement de climat, la prolifération des ordures et la Dengue réunies.

  • mystere1 (F) 07/12/2018 08:39 X

    Exact ! il faut le dire, oui Nouakchott est déja victime des changements climatiques, dans la normale, Décembre par exemple il devrait faire frais, mais on y sent des moments de chaleur, ce qui fait un contraste de climat frais/chaud, ainsi personne n'échappe aux grippes, rhumes, fièvres et autres maux désagréables, je ne parle pas encore du dernier des mois de l'année, mais aussi ses précédants ont des variances bizarres, d'autre part aussi on dit que de la même manière que les temps climatiques à nouakchott changent, les humeurs de nous ses habitants aussi changent soudainement à cause de nos états d'âmes dû aux soucis, tensions, et autres sentiments moroses de ce pays ! bien vrai que les changements climatiques n'ont rien à voir avec nous, mais ils correspondent exactement avec nos caractères c'est curieux !

  • cccom (H) 07/12/2018 06:56 X

    Grandes Alertes: Les effets du réchauffement de la terre ont une double constantes fortes à la fois négative catastrophique et positives idylliques qu'il revient à l'Etat de prendre en compte sur ses propres moyens ou solliciter l'appui de la future Cop 24 au moins pour lapremière constante à savoir: 1- L'alerte du GIEC qui a été annoncée depuis longtemps citant nos villes côtiéres de Nouakchott, Nouadhbou et N'diago appelées à disparaitre sous les vagues furieuses de l'Océan suite au dégel quotidien des Océans arctiques et antarctiques., objet de mes mes multiples articles dont: http://www.cridem.org/C_Info.php?article=670759 . 2- La transformation de toute la partie Nord de la Mauritanie (hormi la zone côtiérejusqu'au niveau de 80km Ouest de l'Océan) en zone trés apte à la culture du Palmier que notre pays grâce aux nouvelles technologies àdevenuesà faibles coûts et par l'économie de la gabégie actuelle du Ministére de l'Education Nationale par les Conseils régionaux à travers l'achat d'usines de dessalement transformer imméditement en paradis de palmiers à quatre étages sous son ciel ombragé et protégé des intempéries (, fruitiers, céréales, légumes , aliments de bétails...). cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr