08-12-2018 21:30 - L'Afrique a les routes les plus meurtrières du monde

L'Afrique a les routes les plus meurtrières du monde

BBC Afrique - Un rapport de l'Organisation mondiale de la santé indique que l'Afrique affiche le pire taux de mortalité routière au monde.

Les chiffres pour l'Afrique sont de 26,6 décès pour 100 000 habitants, soit près de trois fois plus qu'en Europe. Le rapport indique que de nombreux pays d'Afrique et d'Amérique du Sud n'ont pas suffisamment de lois sur les limitations de vitesse.

Mais ce sont les statistiques sur la sécurité des véhicules qui donne le plus d'indications sur la raison du taux plus élevé d'accidents en Afrique. Les pays qui n'appliquent pas les normes de sécurité des véhicules de l'ONU sont marqués en rouge sur le graphique - comme vous pouvez le voir, c'est presque toute l'Afrique.

Ces normes exigent que les véhicules soient équipés de dispositifs qui peuvent prévenir un accident, comme le contrôle électronique de la stabilité et le freinage d'urgence.

Le nombre de décès sur les route continue d'augmenter régulièrement, selon les rapports. Le Botswana, la Côte d'Ivoire et le Cameroun sont des pays où les taux de mortalité ont augmenté.

L'Égypte, l'Angola, le Burkina Faso et le Burundi sont parmi ceux qui ont connu une réduction. L'Afrique a également la plus forte proportion de mortalités piétonnes et cyclistes.

Au Ghana, près de la moitié des personnes tuées sont des piétons ; en Ethiopie et au Kenya, ce chiffre est de 37%. Au Kenya, une personne sur quatre meurt dans un accident impliquant des véhicules à deux ou trois roues.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : BBC Afrique
Commentaires : 1
Lus : 1765

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Nouvelle-Mauritanie (H) 08/12/2018 23:14 X

    Nous suggérons une intervention de l'Union Africaine face à ce fléaux.