10-12-2018 17:25 - Des députés de l'opposition accusent un ministre de manque de respect à une parlementaire et se retirent

Des députés de l'opposition accusent un ministre de manque de respect à une parlementaire et se retirent

Alakhbar - Les députés de l'opposition ont accusé le ministre de l'Environnement et du Développement Durable, Amédi Camara, d'avoir insulté la parlementaire Nana Mint Cheikhna Chikhna, Rapporteuse du budget, se retirant aussitôt, en protestation à cette conduite, au cours d’une session de la Commission des finances à l’Assemblée nationale.

Les débats houleux sont montés d’un cran, après la présentation du ministre d’un livret, relatif au bilan de son département, et portant sur sa devanture, la photo du Président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Ce que les députés de l’opposition ont considéré comme étant un mépris à l’auguste chambre et de ne pas cadrer avec l’ordre du jour de la session, portant discussion du budget du département.

Répondant aux protestations, le ministre a motivé les protestations des députés opposants, en disant qu’ils envient les réalisations du Président, disant à l’adresse de la rapporteuse qu’elle est indisciplinée ; d’où la décision des députés de l’opposition de se retirer.

Traduit de l’Arabe par Cridem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2534

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • mystere1 (F) 11/12/2018 09:45 X

    Ce n'est pas pour jouer l'avocat du diable ! mais cela ne ressemble pas à notre soninké, qui de nature sur la presse est calme, posé, doux, et correcte, il a travaillé au Ministère des Finances, mais le personnel lui reproche une bonne attitude respectueuse, gentillesse et correcte, ainsi il ne faut pas aggraver des choses que lui n'a pas agit ! bien sûr il s'agit de l'opposition, donc c'est normal que cette gonflée de femme réagit ainsi en y voyant son égo, surtout s'il s'agit qu'elle a en face un membre adversaire qui est du gouvernement, en particulier d'un noir qui lui manque de respect ! cela ne m'étonne pas qu'on écrit cette article qui n'est qu'un détail, et rien du tout, cela se passe dans tous les parlements, c'est jamais doux les confrontation à l'assemblée, puisqu'il s'agit de politique, soyons sérieux, cela ne ressemble pas au ministre Camara d'être arrogant et insolent, j'en suis certaine que c'est cette dame qui a commencé en tant que député d'oppostion aigrie contre l'Etat, eh bien sûr notre soninké aussi apporte sa réplique en répondant sèchement en retour à cette femme, selon sa manière posée des questions puisqu'il s'agit d'un dialogue parlementaire entre pouvoir et opposition, donc cela le duo naturellement sera chaud !