10-03-2019 19:30 - Le débat du Sahel : Hommage à Med Hondo

Le débat du Sahel : Hommage à Med Hondo

Cridem Culture - Le comédien et metteur en scène mauritanien Med Hondo est décédé à Paris, le 2 mars 2019, à l'âge de 82 ans. Le débat du Sahel lui consacrait cette semaine une édition spéciale.

Autour de la table, Hacen Ould Lebatt recevait Abderrahmane Salem, fondateur de la Maison des Cinéastes, Idoumou Mohamed, ex-directeur de la Maison des Cinéastes et Ba Abdoulaye Ciré, journaliste.

"Tous ces films étaient de bons souvenirs pour moi. Je retiens de lui son combat dans une France qui n’est pas du tout facile pour quelqu’un qui n’a pas d’argent et qui veut faire des films. Il est très engagé. C’est un rebelle dans sa propre vie, un rebelle dans ses idées, un rebelle dans son cinéma et toute sa vie est une série de rébellion, depuis son départ d’Atar, en passant par le Maroc, Marseille, en arrivant par Paris", a témoigné Abderrahmane Salem, fondateur de la Maison des Cinéastes.

"Il y’a une dimension de Med Hondo qu’il ne faut pas oublier. On a malheureusement tendance à l’occulter. Med est un Hartani et il en a toujours été fier. Et son fils aîné, il l’a appelé Bilal, son unique fils d’ailleurs. Et ça, c’est une donnée essentielle si on veut comprendre ce qu’on appelle sa révolte. Il a une capacité d’indignation et une capacité d’engagement pour des causes qui lui semblent justes. Quand il est indigné par quelque chose, il est capable de colère effroyable", complète Ba Abdoulaye Ciré, journaliste.

Dans cette émission, la parole est également donnée à Cheikh Saad Bouh Kamara, un proche de Med Hondo. Notons que du côté du ministère mauritanien de la culture, aucun message de condoléances ou de compassion n’a été adressé.

Par la rédaction de cridem.org

©CRIDEM 2019

Source : Cridem Culture
Commentaires : 0
Lus : 5236

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)