26-03-2019 21:00 - Boghé : élus, OSC... se penchent sur la gouvernance foncière améliorée pour une prospérité partagée

Boghé : élus, OSC... se penchent sur la gouvernance foncière améliorée pour une prospérité partagée

Terroir Journal - Le centre de formation des producteurs ruraux a abrité le 24 et 25 Mars 2019, un atelier de renforcement des capacités au profit des membres de la plate forme multi acteurs de Boghé dans le cadre du projet sous régional intitulé une gouvernance foncière améliorée pour une prospérité partagée dans le bassin du fleuve Sénégal organisé par le ROSA en partenariat avec la FAO.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par le maire Adjoint de la commune de Boghé, en présence des autres collègues venus de Dar El Avia, Ould Birome et Dar El Barka. Lui succédant, le point focal de ROSA au Brakna, M. Sidi O maouloud a à son tour remercié les participants d’avoir répondu à leur invitation.

Le Hakem a quant à lui, exhorté les participants à l’Atelier à tirer profit de cet rencontre de formation qui est une tribune de concertation participative et représentative regroupant les élus, l’administration, la société civile et les OSP.

L’objectif global de cette session de formation demeure le renforcement des capacités de la plate forme locale multi acteurs de Boghé en apportant à travers le guide d’accompagnement sur le consentement préalable donné librement et en connaissance de cause (CPLCC), quelques éclaircissements sur des concepts jugés clés en vue d’améliorer la gouvernance des régimes fonciers en Mauritanie, une communication présentée par madame SY néé Lalla Aîcha, coordinatrice de ROSA.

Parmi les objectifs spécifiques de l’Atelier, partager avec les participants la dernière version du guide d’accompagnement sur les CPLCC.

La première journée était consacrée aux cinq principes généraux concernant les directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale ainsi que les dix principes de mise en œuvre de ces directives.

Parmi ces dix principes de mise en œuvre, on peut citer, la reconnaissance intrinsèque de la dignité humaine, l’égalité des droits de l’homme ou la non discrimination entre les hommes, l’équité, la justice et l’égalité des sexes entre autres. Un débat riche et fécond a suivi cette présentation de Lalla.

Un débat sur les recommandations de la caravane a également été engagé par les participants. Débat marqué par les interventions très remarquées de Kane Tidjane, maire de Dar El Barka qui a parlé de la Chahada (témoignage) dans la Chria, le droit musulman et de Wane Défa, membre de la plate forme axé notamment sur la pérennisation des acquis de la plate forme et l’appropriation des mairies de ces acquis. Elle est même allée plus loin en demandant l’institution d’une ligne budgétaire communale à cet effet.

Dans le cadre des activités du projet foncier financé par la coopération Espagnole au Brakna, une Communication a été présentée par le Consultant, Salikou O Aghoub. Projet qui envisage d’élaborer un cadastre foncier.

Ensuite, à partir de ces deux communications, les participants se sont scindés en trois groupes pour trouver les réponses à trois questions pertinentes ; quelle contribution de la plate forme de Boghé dans la mise en œuvre de ce projet, quelle démarche à prendre la plate forme de Boghé pour devenir dans la mise en œuvre de ce projet foncier un acteur clé incontournable et quelle place pour la plate forme.

Les participants se sont mis d’accord sur la tenue des autres activités à mener, telle que l’atelier de capitalisation et la vulgarisation du guide d’accompagnement qui est prévue le 10 Avril 2019. Il sera précédé par la réunion de COPIL prévue le 3 Avril 2019.

Brahim O Ely Salem CP Calame à Boghé











Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1126

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)