10-04-2019 00:00 - Changement à la tête de l’Union des AGPO du Tagant

Changement à la tête de l’Union des AGPO du Tagant

Nouakchott Info - L’Union des Associations de Gestion Participative Oasienne du Tagant vient de connaitre un changement à la tête de son instance dirigeante avec la désignation ce samedi 06 Avril 2019, de Yahyana Ould Ahmed comme Président en remplacement du Président sortant Sidi Lehsen Ould Zerough.

Il s’agit d’un passage de témoin réussi et tout aussi démocratique faisant suite au vote de l’ensemble des responsables des AGPO du Tagant. Il convient de rappeler que l’Union des AGPO du Tagant est une structure qui a été mise en place pour suppléer au Projet Oasis en termes d’accompagnement et d’encadrement des paysans oasiens.

Il s’agit d’une forme d’autonomisation dont le principal objectif est d’amener les paysans phoenicicoles (la phoeniciculture est la culture du palmier dattier), à se prendre en charge après le désengagement progressif du PDDO. Les AGPO sont financées par le PDDO et la contribution des paysans.

Des actions d’envergure ont été réalisées par le bureau sortant à travers une large opération de vulgarisation qui a touché 10 des plus importantes AGPO du Tagant, une vaste campagne de lutte contre la Takka qui a ciblé 6800 palmiers dattiers en 2018 et 5700 palmiers dattiers en 2017, mais également, une forte implication des paysans dans la lutte contre le charançon rouge. Des efforts ont été faits dans le cadre du renforcement et la modernisation des moyens d’exhaure à travers la distribution de 44 panneaux solaires qui serviront pour l’irrigation.

Le nouveau bureau qui vient d’être élu aura donc pour tâche de consolider les acquis mais aussi de travailler à les améliorer et à les rendre plus performants. Le nouveau Président s’engage à diversifier les partenaires pour un appui et un accompagnement plus élargi ciblant des domaines variés que sont la vulgarisation agricole, le renforcement des capacités de gestion administrative des AGPO, l’appui à des campagnes de lutte contre la Takka, le Baoud et la plus importantes parmi les priorités le règlement de la récurrente question de la rareté de l’eau.

Parmi les actions à mener par le bureau entrant figure également celle de la vulgarisation de la culture maraichère mais aussi la lutte contre l’ensablement qui menace dangereusement les Oasis de Tichitt et celle de Lahweitatt.

La Mauritanie compte quelques 2420 millions de pieds de palmiers dattiers, toutes espèces confondues, il existe 19779 exploitants repartis entre cinq régions oasiennes : l’Adrar, le Tagant, l’Assaba et les deux Hodh. La production nationale des dattes est estimée par le PDDO à 60000 tonnes par an. Fortement affectées par la sécheresse, les oasis mauritaniennes souffrent de l’ensablement, de la rareté de l’eau et d’un déficit de fertilité des sols.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1021

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Belle Plume (H) 10/04/2019 07:32 X

    Le chiffre de "2420 millions de pieds de palmiers dattiers" n'est-il pas énorme ? Je pense que nous en avons beaucoup moins.