26-04-2019 19:45 - Côte d'Ivoire : arrestation à Méagui d'un mauritanien

Côte d'Ivoire : arrestation à Méagui d'un mauritanien

Koaci - Personne n’arrive à expliquer les causes de ce drame pourtant les deux étaient des amis selon les témoignages.

À Méagui, localité appartenant au département de Soubré, un drame s’est produit dans l’après-midi de ce mercredi 24 avril 2019, comme relaté à KOACI par des témoins sur place. En effet, un mauritanien propriétaire d’une boutique dans la ville a littéralement découpé à la machette un jeune vendeur de produits cosmétiques dans la ville.

Les faits se sont déroulés au quartier « Bayard » dans les environs de l'école « terre rouge».

Le blessé dans un état critique a été conduit dans un dispensaire par un habitant de Méagui. Sur son lit d’hôpital, la victime Rechercher victime a pu relater les circonstances dans lesquelles ce drame s’est produit.

« Le mauritanien est mon ami depuis longtemps, hier (mardi Ndlr) il y a un chien qui était rentré dans sa boutique. Je lui ai dit, mais tu as un chien maintenant ? Il n'a pas répondu et après quelque temps je lui dis la même chose. C'est en ce moment qu'il m'a giflé du côté de mon œil droit qui a rougi et me faisait mal. Ce matin, je me rends chez lui, à la boutique et lui dire que mon œil me fait mal. Je lui ai dit d'aller me soigner. C'est en ce moment qu'il a commencé à discuter avec moi. Sans que je me rende compte, il a commencé à me couper avec une machette sur ma tête, mon épaule, mon bras, plusieurs côtés », a expliqué la victime.

Selon nos informations, le mauritanien est détenu au poste de gendarmerie de la ville où il répondra de ses actes.

Jean Chrésus



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 3381

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • a.bennan (H) 04/05/2019 18:34 X

    Pas claire du tout....

  • hinchi mohamed (H) 27/04/2019 09:51 X

    soyons serieux avant de publier il faut s'assurer de la veracite des faits.cette histoire ne sonne pas