01-05-2019 22:30 - La CNTM célèbre le premier mai 2019 et dénonce la cherté de la vie qui compromet la paix et la stabilité sociale

La CNTM célèbre le premier mai 2019 et dénonce la cherté de la vie qui compromet la paix et la stabilité sociale

CNTM - La Confédération nationale des travailleurs de Mauritanie a célébré ce mercredi 1 mai 2019 la fête internationale du travail, par l’organisation d’une marche imposante qui a sillonné la route reliant le siège de la banque mauritanienne pour le commerce international BMCI au rond point de la garde nationale avant de rallier l ’ancienne maison des jeunes à l’enceinte de laquelle, les activités commémoratives du premier mai ont été clôturées par un meeting populaire.

Au cours de la marche, les militantes et militants de la confédération nationale des travailleurs de Mauritanie issus des différents syndicats, ont arboré les principaux thèmes retenus par la centrale syndicale, à côté de leurs revendications spécifiques. La centrale a en effet choisi deux principaux slogans pour cette année :

1« La vie chère et la hausse des prix menacent la paix et la stabilité sociale »
2 « Oui à un dialogue sérieux »

Prenant la parole devant les militants pendant le meeting populaire, le secrétaire général de la confédération nationale des travailleurs de Mauritanie, Monsieur Mohamed Ahmed Ould Saleck a déclaré que la commémoration du premier mai «n’est point la célébration d’un évènement passager, mais plutôt l’occasion de faire part de la puissante volonté des travailleurs, et de leur attachement aux idéaux de liberté de justice et d’équité».

Cette fête est aussi «la marque d’une impulsion constante et inlassable pour recouvrer la dignité des travailleurs, le perfectionnement de leurs compétences indispensables à la modernisation du pays et à l’enracinement de la citoyenneté. ». Le secrétaire général a fait part de la compassion de l’organisation avec les millions de travailleurs à travers la planète, écrasés par l’injustice causée par les gouvernements et les employeurs.

Il s’est appesanti sur la situation internationale dominée selon lui par la poursuite de l’orientation libérale sous l’impulsion des multinationales et de l’organisation mondiale du commerce. Le contexte économique mondial se caractérise par l’accentuation de la fracture sociale qui s’ajoute à la mauvaise gouvernance touchant particulièrement les pays en voie de développement.

Parmi les motifs d’inquiétude sur la scène internationale, Ould Saleck a souligné , la politique particulièrement arrogante des états unis qui au mépris du sentiment fort des musulmans pour la ville sainte d’El Quods déclare celle-ci capitale de l’entité sioniste.

Au plan national, Le secrétaire général de la confédération a dénoncé l’absence de l’état de droit et la non application des législations de travail, ainsi que la précarisation continue des emplois. Le secrétaire général a indiqué que le gouvernement peine à trouver des solutions adéquates pour faire face aux difficultés économiques et sociales.

Monsieur Mohamed Ahmed ould Saleck, a en outre dénoncé l’instrumentalisation de la justice dont les exemples les plus récents sont l’incarcération des blogueurs et la fermeture d’institutions de la société civiles sans justification légale.

Le secrétaire général de la CNTM a mis en exergue, la dépendance de l’économie mauritanienne vis-à-vis de l’exploitation des ressources minières, regrettant la baisse des prix du fer qui impacte les profits engrangés dans ce secteur. Il a rappelé que l’ensemble des secteurs de l‘activité économique font face à des défis majeurs.

Profitant de son discours, Ould Saleck a dénoncé aussi les accords avantageux pour les sociétés étrangères et abusifs pour l’économie signés dans le domaine de l’exploitation de nos ressources minières. Il a réclamé la renégociation de ces accords pour faire mieux profiter notre économie nationale, mais également assurer une plus grande transparence quant à l’impact de cette exploitation sur l’environnement.

Parlant de la pêche, Ould Saleck a indiqué que les flottes étrangères surexploitent les ressources halieutiques, jouissant là aussi d’accords avantageusement signés loin de toute transparence, mais également loin du contrôle des organisations de la société civile.

Le secrétaire général de la confédération a invité tous les travailleurs à se regrouper pour constituer un front puissant capable de défendre ses droits. Il a particulièrement réclamé l’unité des organisations syndicales soucieuses de l’intérêt des travailleurs. Le secrétaire général de la CNTM a appelé le gouvernement et les employeurs à veiller au respect des conventions internationales et des législations nationales parce cela contribue dit – il à pérenniser un climat de paix social et de développement.

Clôturant son discours le secrétaire générale de la confédération nationale des travailleurs de Mauritanie a salué la grande mobilisation des militants venus participer à la marche et au meeting. Les militants ont eu l’occasion d’écouter la plateforme revendicative de la confédération pour l’année 2019.







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : CNTM
Commentaires : 0
Lus : 1774

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)