09-05-2019 00:00 - Prix International au nom du Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz

Prix International au nom du Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz

Taqadoum - Le professeur Peter Eigen, président du conseil d'administration International de la Fisheries Transparency Initiative (FiTI) et cofondateur de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) a loué le rôle pionnier joué par Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Abdel Aziz, dans la promotion des efforts de la bonne gouvernance dans le monde. Professeur Eigen.

Ce sont la sagesse de Son Excellence le Président et la perspicacité de sa vision prospective qui ont donné au monde une initiative unique, soucieuse de la durabilité des ressources marines et de l'utilisation équitable de ses revenus, a-t-il affirmé, rappelant que cette initiative a été lancée par son Excellence à Nouakchott en Janvier 2015.

Le professeur Peter Eigen a souligné par ailleurs qu’une réflexion est en cours au niveau du secrétariat du FiTI pour créer un prix International au nom du Président de la République, M. Mohamed Ould Abdel Aziz, qui sera décerné aux Etats, organismes ou personnalités qui se distinguent par leurs efforts pour renforcer la transparence dans le secteur de la pêche.

Le Professeur Peter Eigen a tenu ses propos au cours d’une journée internationale d’information organisée au side-event sur FiTI en marge de la participation de notre pays à la 27ième édition de Seafood Expo Global à Bruxelles par le ministère des Pêches et de l’Economie Maritime en partenariat avec le ministère de l’Economie et des Finances, et le Secrétariat du FiTI, su appui du programme la pêche en Afrique de l'Ouest PRAO-MR relevant de la Banque mondiale.

Les activités de la Journée d’information ont comporté de divers exposés sur la création, le développement de l’initiative et l’expérience pionnière de la Mauritanie dans sa mise en œuvre, mettant en exergue les efforts appréciables déployés par les différents secteurs de l’Etat, afin d’ancrer la transparence dans les différents aspects des activités liées au secteur de la pêche maritime.

Les activités de cette journée d’information se sont déroulées sous la présidence de Son Excellence le Chargé d’Affaires par intérim auprès de notre Ambassade à Bruxelles M. Tourad Ould Ishagh et en présence du Conseiller du ministre des Pêches et de l’Economie Maritime, M. Mohamed Salem Louly, du Conseiller du Président de l’Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou M. Mohamed Sidi Oumar, du Directeur Général des investissements publics et de la coopération économique, du Coordonnateur de FITI M. Mohamed Salem Ould Nany, du Directeur Général de la Société Mauritanienne de Commercialisation du Poisson (SMCP), M. Ahmedou Hademine Ould Jelvoune, de la Coordinatrice du PRAO Dr Fatma Habib, dont le programme contribue efficacement à s’aligner sur les plans rénovés dans ce domaine.

Plusieurs responsables du secteur ainsi que de nombreux acteurs des secteurs des pêches ont pris part à cette journée d’information.

La Mauritanie contribue à cette exposition à travers un pavillon distingué animé par la SMCP et la Fédération de Pêche des Mareyeurs Exportateurs Distributeurs et Collecteurs FPMEDC et la Fédération Nationale des Pêches (FNP).

Le Ministre des Pêches et de l’Économie Maritime Son Excellence Monsieur Yahya Ould Abdedayem avait salué dans son discours prononcé à cette journée et lu en son nom au side-event sur FiTI, organisé en marge des activités de la 27ième édition de Seafood Expo Global, les présentations riches et fournies suivies au terme de cette journée d’information et consacrées à l’Initiative de Transparence dans la Pêche FiTI et qui se sont intéressées, en particulier, aux origines et à l’évolution de cette initiative, depuis son lancement, à Nouakchott, capitale de la République Islamique de Mauritanie – son berceau – par Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République, jusqu’à la phase de maturité et de déploiement qui est celle d’aujourd’hui.

« Le cheminement entre ces deux phases s’est fait à travers un processus d’édification et de conception qui aura duré deux bonnes années et auxquels notre pays a apporté financement et expertise. Ce processus devait culminer avec les standards FiTI dont les principes fondateurs avaient été énoncé lors de la Première Conférence de l’Initiative tenue à Nouakchott, en Février 2016, pour – ensuite – être adoptés, sous leur forme définitive, par la 2ème Conférence d’Avril 2017, à Bali, en Indonésie », a-t-il dit.

« L’un des traits marquants des politiques menées, dans notre pays, durant la décennie finissante fut, incontestablement, la place de choix réservée à la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques », a-t-il ajouté, rappelant que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, avait, dès l’entame de son premier mandat, en 2009, déclaré une guerre sans merci à toutes les formes d’atteintes aux deniers publics.

« Des instructions claires et strictes ont été données dans le sens de l’instauration de l’absolue transparence dans la gestion des affaires de l’État, en particulier de tout ce qui est en rapport avec les ressources naturelles sur lesquelles d’énormes espoirs sont fondés pour asseoir le développement du Pays », a-t-il poursuivi.

Et de continuer : « les ressources marines, en particulier, ont été l’objet d’une attention accrue de la part des pouvoirs publics, avec, notamment, l’élaboration d’une Stratégie de gestion responsable pour un développement durable des pêches et de l’Économie Maritime qui couvre la période 2015-2019, et qui intègre tous les pré-requis pour la mise en œuvre de l’Initiative FiTI, lancée par Son Excellence Monsieur le Président de la République en 2015 ».

Et d’ajouter : « et comme vous avez pu le constater, à travers les présentations de ces jours, toutes les parties concernées se sont adaptées aux exigences de FiTI en matière de transparence, de concertation et de participation, ce qui - entre autres - a permis, à notre pays, de conserver le leadership de l’Initiative. En ce qui nous concerne, au Ministère des pêches et de l’Économie Maritime, nous sommes résolument engagés dans ce processus, en particulier à travers le soutien à l’action du Groupe National Multipartite (GNM), visant à honorer les engagements de la Mauritanie vis à vis de FiTI, et en premier lieu, la présentation du premier Rapport-Pays dans les délais requis ».

Le ministre a enfin remercié, le Professeur Peter Eigen, Président du Conseil d’Administration International de FiTI, pour l’honneur « qu’il nous fait d’être, aujourd’hui, parmi nous, me remémorant, à cette occasion, l’hommage particulier qui lui a été rendu par Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, président de la République, dans son discours d’ouverture de la première conférence de FiTI, et la mention honorable accordée à “son rôle décis dans la concrétisation de cette Initiative, tout comme il l’a été, auparavant, dans la promotion de la transparence et la lutte contre la corruption ».

Il a remercié également le Secrétariat International de FiTI que dirige, avec brio, Monsieur Sven Biermann « dont la brillante présentation nous a beaucoup édifié », a-t-il dit.

Il a remercié enfin le partenaire stratégique de la Mauritanie, la Banque Mondiale pour l’accompagnement dynamique apporté au processus de mise en œuvre de FiTI, notamment à travers les interventions ciblées du Programme PRAO-MR, leur souhaitant enfin un excellent Ramadan.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1613

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • a.bennan (H) 11/05/2019 02:22 X

    Voilà de quoi rendre les Mauritaniens encore plus FIERS.

  • abraham (H) 09/05/2019 13:03 X

    Combien a t'il touché?

  • cricri (H) 09/05/2019 10:05 X

    Eh ben cet article est vraiment bidon. Peter Eigen est né en 1938 est un ancien directeur régional de la banque Mondiale et le fondateur de transparency international, ong luttant contre la corruption.