11-05-2019 10:35 - Jamal Khashoggi : la CIA avertit certains de ses collègues d’un danger venant de Ryad

Jamal Khashoggi : la CIA avertit certains de ses collègues d’un danger venant de Ryad

La Nouvelle Tribune - L’affaire Jamal Khashoggi continue d’avoir des répercussions.

En effet, la CIA a récemment mis en garde proches et collègues de l’emblématique journaliste dissident, assurant que Riyad pourraient très vite s’intéresser à eux. Afin d’éviter une nouvelle disparition et l’assassinat d’un nouvel opposant, les services secrets américains ont ainsi tenu à alerter de potentielles cibles.

Trois personnes seraient principalement concernées par ces mises en garde. Le premier, Omar Abdulaziz. Résidant au Québec depuis près de dix ans, cet homme a longtemps collaboré avec Jamal Khashoggi.

Au moment de sa disparition, les deux travaillaient d’ailleurs sur un projet de mouvement, baptisé « L’armée des abeilles ». L’objectif de ce mouvement était alors de combattre sur les réseaux sociaux, les trolls saoudiens, également appelés « les mouches ». Ces derniers profèrent en fait des propos haineux à l’encontre de victimes bien ciblées.

Trois activistes anti-régime, visés

Ce n’est pas la première fois que ce dernier est directement visé et mis en garde. Ainsi, au moment de la disparition de Jamal Khashoggi, ce dernier a découvert que son téléphone portable eut été infiltré par un logiciel espion. Ce logiciel donnait accès à ses contacts, ses messages et ses appels. Selon ses déclarations, ses deux frères ainsi qu’un bon nombre de ses proches et amis encore présents en Arabie Saoudite auraient été emprisonnés.

Il faut dire que ses activités ne plaisent pas du tout à Riyad. Actif sur Twitter et YouTube notamment, ce dernier ne rate jamais une occasion de tacler le régime. Selon le média américain du Time, les autorités canadiennes l’auraient d’ailleurs alerté, lui recommandant même de se cacher pendant plusieurs jours afin d’éviter d’attirer les regards.

“La machine ne s’est jamais vraiment arrêtée”

Le second visé par les propos de la CIA serait Iyad El-Baghdadi. Vivant à Oslo, en Norvège, ce dernier a avoué avoir reçu la visite d’officiels norvégiens, le 25 avril dernier. Selon lui, une réunion de deux heures aurait été tenue, directement à son domicile. S’il n’a pas dévoilé la nature des menaces pesant à son encontre, celui-ci a confirmé être une potentielle cible. Il lui a également été recommandé de prévenir sa famille et surtout, de ne pas quitter la Norvège dans les semaines et mois à venir.

« Ils prennent les menaces au sérieux parce qu’elles proviennent de la CIA », a-t-il ensuite confirmé. La troisième personne a préféré garder l’anonymat afin de ne pas se donner plus de visibilité. De son côté, Omar Abdulaziz l’assure, « la machine » gouvernementale est toujours en marche. Selon lui, le régime saoudien a toujours souhaité faire taire les dissidents ainsi que les activistes pro-démocratie. Résultat, celui-ci a appelé tout le monde à faire très attention.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 4900

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)