11-06-2019 16:33 - Meeting campagne : Messadoud Boulkheir explique pourquoi APP a choisi de soutenir Ghazwani

Meeting campagne : Messadoud Boulkheir explique pourquoi APP a choisi de soutenir Ghazwani

Le Calame - Au cours d’un meeting populaire tenu, ce lundi 10 juin dans l’après-midi, au stade Cheikh Boydiya de la capitale, le président de l’Alliance Populaire Progressiste (APP) a expliqué devant ses partisans les raisons qui ont motivé le choix de son parti à soutenir le candidat de la majorité, Mohamed Ghazwani.

« Si nous avons choisi de soutenir ce candidat, c’est parce nous avons trouvé en lui des capacités d’assurer la sécurité et la stabilité du pays, de rassembler les mauritaniens autour de ces idéaux et autres, de régler les problèmes de santé, d’éducation, de pauvreté, de précarité, d’injustice, d’exclusion, d’état civil… que connaît le pays, », a martelé Messaoud Ould Boulkheir.

Des questions qui ont été exacerbées ces dix dernières années, a-t-il noté. « Le pays est aujourd’hui menacé dans son propre existence et nous avons estimé que le candidat Ghazwani est le seul, parmi les 6 prétendants à la magistrature suprême de nous éviter le chaos, a averti, en substance le leader d’APP.

Nous avons eu le regret de constater, ces dix dernières années, la montée du tribalisme, du régionalisme, de l’exclusion, du communautarisme, pire, nous avons même remarqué que des familles s’érigent en état, c’est du jamais vu en Mauritanie, il faut arrêter cette gangrène », tonne Ould Boulkheir.

Et d’enfoncer le clou, si nous avons choisi d’accompagner le candidat Ghazwani c’est tout simplement pour la défense des intérêts supérieurs du pays, nous estimons partager avec lui le souci de les préserver.

A l’endroit de ceux qui l’accusent de rouler pour des militaires, il dit ceci : oui, il est militaire, mais un militaire aux qualités qui rassurent, nous assumons notre choix, un choix libre que d’aucuns ne voudraient nous voir assumer, et d’ailleurs, nous ne devrions même pas le leur justifier ou expliquer, a-t-il laissé entendre.

Profitant de ce rassemblement, le président Messaoud Boulkheir a lancé à l’endroit de ceux qui se sont hâtés de l’enterrer, lui et son parti: APP existe, APP vit, n’en déplaise à ceux qui ont annoncé très tôt son arrêt de mort. La preuve est là aujourd’hui, nous l’avons prouvé ; il a déploré, non sans humour n’avoir pas pu remplir toutes les tribunes et le gazon du stade. Les raisons : une journée ouvrable, le début examen du BAC et la canicule.

Revenant sur quelques uns des termes de l’accord scellé avec le candidat Ghazwani, après de longues négociations, le président d’APP a indiqué avoir réclamé et obtenu de celui-ci, la tenue d’un véritable dialogue inclusif, au lendemain de son élection, au premier tour, le 22 juin.

Il n’y aura pas de 2e tour, a-t-il prévenu. Le dialogue aura pour objectif de mettre autour d’une table l’ensemble des acteurs politiques et de la société civile qui s’observent en chiens de faïences depuis une décennie pour débattre de toutes les questions qui préoccupent les mauritaniens. Durant dix ans, nous avons réclamé ce dialogue entre les acteurs de ce pays, en vain ! a regretté Ould Boulkheir.

Autre point d’accord, la prise en compte dans le programme du candidat, des questions liées à l’unité nationale, à la réforme de l’éducation, du secteur de la santé, de la lutte contre la pauvreté, le renforcement ou l’adoption de lois sur l’exclusion, l’état civil….

Prenant la parole a son tour, le directeur national adjoint de la campagne du candidat Ghazwani, Ould Rais, accompagné de Bâ Ousmane, coordinateur régional de Nouakchott Sud a exprimé sa joie de se retrouver auprès du leader national, le président Messaoud Boulkheir qui se bat, comme son le candidat Ghazwani pour les intérêts supérieurs du pays.

Cette convergence de vues et combat entre les deux hommes feront, à ne pas douter, avancer la Mauritanie. Il a enfin signalé que le soutien d’APP et de son leader impacteront positivement et significativement dans le choix des mauritaniens en faveur du candidat Ghazwani, le 22 juin.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 1489

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • mystere1 (F) 12/06/2019 11:53 X

    @leguignolm, ces voisins que tu dis avoir participé à ce meeting d'APP, et qui rentraient avec le prénom de Biram, si c'est vrai, alors dans ce cas-là, ces gens là, c'est clair que ce sont des niifagh qui sont en haut avec le pouvoir par crainte, et en bas avec biram, ah que Dieu nous Sauve de l'hypocrisie, une des maladies dont IL A le plus horreur et dont malheureusement la plupart du peuple souffre, d'ailleurs même si on était pas un niifagh, on le devient par voisinage contaminant.

  • leguignolm (H) 11/06/2019 20:24 X

    Je vous assure mes voisins qui avaient participé à ce meeting, ils rentraient avec le nom de Biram dans le quartier !

  • lass77 (H) 11/06/2019 18:20 X

    « Si nous avons choisi de soutenir ce candidat, c’est parce nous avons trouvé en lui des capacités d’assurer la sécurité et la stabilité du pays, de rassembler les mauritaniens autour de ces idéaux et autres, de régler les problèmes de santé, d’éducation, de pauvreté, de précarité, d’injustice, d’exclusion, d’état civil… que connaît le pays, », a martelé Messaoud Ould Boulkheir. On verra dans quelques mois si Ghouazani est élu.

  • Ahmedabdallah (H) 11/06/2019 16:58 X

    Messoud Ould boulkheir, tu ne crains pas Allah, et Allah te punira sévèrement le jour du jugement dernier à cause de ta fumisterie! Là tu ménages le chou pour pouvoir bouffer la chèvre, ce qui est une voie sans issue et un non-sens absolu! Quel discours hypocrite! Si ton nouveau maître Ghazouani était un homme honnête, il aurait dénoncé publiquement et catégoriquement cette organisation d'une compétition à laquelle participent des prétendants avec des armes inégales! Et il aurait dû désapprouver cette injustice flagrante, s'il était un homme juste! La vérité est que tu as fait une analyse de bas étage et que tu en es venu à la conclusion qu'étant donné que les carottes sont d'ores et déjà cuites, tu n'as qu'à assurer tes arrières, comme d'habitude, et te ranger derrière le système mafieux que tu fais semblant de pourfendre alors que même les nourrissons savent que tu en as fait parti ces dix dernières années! Et c'est ce comportement qui est le tien que nous abhorrons parce qu'il ne doit pas être celui d'un bon croyant en Allah!

  • ziglama (H) 11/06/2019 16:57 X

    Messaoud manque d´arguments pour justifier sa position. Ce messieur ne pense qu´a profiter financierement de l´occasion.Un gaspilleur gabegiste sans aucun patriotisme.Nous savons tous qui t´a offert la toyota v8 avec laquelle tu circules,le terrain ou tu as construit,et qui a bouffe´e l´argent qu´on t´a offert ( ***).APP doit arreter ce theatre.Messaoud n´a jamais fait un deplacement dans les Adwabe pour voir la situation des pauvres haratines.La verite´

  • hamadel (H) 11/06/2019 16:43 X

    je suis convaincu que le candidat de l'armée ne sera présent au duel deuxieme il opposera biram et ould boubacar wait and see

  • hamadel (H) 11/06/2019 16:38 X

    Messaoud est bien arrosé en million n-um et aurait perdu la tete en voyant le magot il a intégré le deal des bidasses depuis