11-07-2019 17:16 - Mauritanie: Mohamed ould Abdel Aziz s'active à quelques jours de la fin de son mandat

Mauritanie: Mohamed ould Abdel Aziz s'active à quelques jours de la fin de son mandat

Le360 Afrique - En séjour dans la ville côtière de Nouadhibou, Mohamed Ould Abdel Aziz était accompagné, outre du roi Mswati III, d’une forte délégation gouvernementale, «dans le cadre d’une visite au cours de laquelle il s’informera en compagnie de son hôte, sur l’avancement de certains projets de développement et procédera au lancement de nouveaux projets», indique l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI), canal officiel du gouvernement.

Cette visite a lieu à quelques jours seulement de la fin du mandat de Mohamed Ould Abdel Aziz, prévu le 2 août prochain.

Il sera remplacé par le général à la retraite Mohamed Cheikh Ahmed Mohamed Ghazouani, son ami depuis quatre décennies, et vainqueur des élections dès le premier tour du scrutin présidentiel, le 22 juin 2019.

Ainsi, en dépit du principe républicain suivant lequel «l’Etat est une continuité», le fait pour Mohamed ould Abdel Aziz d'annoncer le lancement de nouveaux chantiers, même en compagnie d’un illustre hôte étranger, prête à sourire et appelle à quelques interrogations.

Un spécialiste en communication assimile cette attitude «à un refus de tomber dans l’anonymat avec de forts gros risques d’oubli de la part d’une opinion généralement versatile vis à vis des leaders politiques.

Ce qui explique l’attitude d’un président de la République hyperactif au crépuscule de son règne, avec des promotions et nominations au sein de la haute administration, notée au cours des derniers mois».

Dans plusieurs médias locaux, Dane Ould Othman, un député de l’Union pour la Démocratie et le Progrès (UDP), un parti de la coalition au gouvernement, appelle le nouveau président Mohamed Cheikh Ahmed Ghazouani «à revoir toutes les nominations issues des derniers mois, ainsi que les licences distribuées, qui relèvent d’une démarche inamicale et malsaine».

Ce député s'était montré jusqu'ici farouchement opposé à l’initiative d’un troisième mandat en faveur du président Mohamed Ould Abdel Aziz. Manifestement, ses dernières décisions ne lui plaisent pas non plus.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 1762

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • Salem Vall (H) 12/07/2019 18:19 X

    Pitié pas de”nouvelle Mauritanie “. La Mauritanie des valeurs, de la morale, des présidents qui se sont succédés et qui n’ont détourné aucun bien: meubles ou immeubles et dont les salaires n’atteignaient pas 300,000 MRO. Vivement notre hymne national, nos couleurs, notre monnaie, nos places publiques...on a perdu notre identité ...etc etc, la liste est longue.

  • moreandmore (H) 12/07/2019 12:37 X

    Serait-ce le chant du cygne ?

  • zelimkhan2 (H) 12/07/2019 07:40 X

    Cosa nostra

  • Marrakech (F) 11/07/2019 20:11 X

    Aziz veut faire en quelques jours ce qu'il n'a pas fait depuis son accession au pouvoir en 2008 !

  • habouss (H) 11/07/2019 19:28 X

    Un vrai gâchis doublé d'amertume, un homme venu au pouvoir suscitant tant d'espoirs qui se transformèrent chimères. Boire jusqu'à la lie déshonore, surtout, chez un Hassan !

  • cccom (H) 11/07/2019 19:09 X

    Va-t-il découvrir le drame de destruction rapide des Conseils Régionaux par le Ministre de l'Intérieur et consort? Cette institution par un appui symbolique dans l'Education novateur Cerveaux Oasis , cartésien, anglo-saxon et asiatique peut créer de nouvelles générations de jeunes mauritaniens imminusées de l'extrémisme dans tous les villages, quartiers pauvres et riches , Oasis, Edebayes d'érudits , bacheliers à 14 ans, créer de l'emplois par centaines de milliers si nous sommes consultés d'ugence. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 11/07/2019 17:47 X

    2009-2019, dix ans de bonne gouvernance, dix ans de bonnes actions. Merci Mohamed Ould Abdel AZIZ, les Mauritaniens sont fiers de vous.Monsieur le président, vous avez battu le record en terme de diplomatie de tous les présidents qui se sont succédés .aujourd'hui la Mauritanie est devenue un pays respecté et respectable reconnu sur l'échiquier international. VIVE AZIZ , VIVE GHAZOUANY ET VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE