08-08-2019 01:14 - Eclaircissement à propos des généraux de l’armée et de la sécurité pendant le règne de Ould Abdel Aziz

Eclaircissement à propos des généraux de l’armée et de la sécurité pendant le règne de Ould Abdel Aziz

Adrar-Info - Le rideau est tombé sur l’ère du président Mohamed Ould Abdel Aziz, qui a dirigé le pays pendant une "décennie", que nombreux observateurs divergent quant à son évaluation,

Mais cette époque a été marquée au niveau de l’armée et des forces de sécurité, par une augmentation du nombre de généraux, qui a atteint le nombre 34, le plus élevé enregistré pour la première fois dans l’histoire du pays.

Auparavant, le nombre de généraux n’a jamais dépassé un, qui a été promu à l’époque de l’ancien président Maaouiya Ould Sid Ahmed Ould Taya. Il s’agit de Moulaye Ould Boukhreis, qui a été poussé à la retraite,après avoir bénéficié de la promotion au grade de général. Sous le règne de l’ancien président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, un groupe d’officiers de haut rang a été promu au grade de général.

Le rythme de promotion au grade de général s’est accéléré durant le règne du président sortant président Mohamed Ould Abdel Aziz,qui a transité un nombre important des officiers supérieurs de l’armée à la retraite, tout en promouvant d’autres au grade de général de division .

Selon certains observateurs, la promotion au rang de "général", sous le règne de Ould Abdel Aziz , ne répond pas à des critères transparents ,en raison du manque de promotion, de ce que certaines sources considèrent, des meilleurs officiers de l’armée,affirmant que – souvent – sous l’ère de l’ancien régime, l’ancienneté et de l’efficacité ne sont pas pris en compte.

Ainsi, certains officiers ont été promus au détriment d’autres. Certains ont été référés à la retraite malgré leur efficacité et leurs aptitudes.Tandis que d’autres ont été retenus en service, anormalement.

Le nombre d’officiers promus au grade de général a atteint ,au cours des derniers mois, du règne de Ould Abdel Aziz, 34 généraux. Et on s’attend à ce que trois autres officiers,proposés par Ould AbdelAziz avant son départ, soient promus au grade de "général".

Certains officiers de police ont été promus au rang de "commissaire contrôleur", un nouveau grade équivalant à celui de Général dans les Armées.

Il s’agit :

Mohamed Vall Ould Talib Directeur adjoint de la sécurité nationaleFadili Ould Naji, directeur de la police judiciaire et de la sécurité publique

Sidi Ould Baba El Hassan Directeur de la sécurité de l’État

Cinq officiers de la douane ont été promus à un grade similaire, à savoir :

Jemal Abdel Nasser Abdou Ahmedou
Viah Mohamed El Kebir Mayouf
Mohamed Lemine Abu al-Ghadhi
Mohamed El Hassan Bakkar
Alioune Malick Diallo

Au niveau militaire, les grades de "général de division" et "général de brigade" sont attribués à :

Général de division :

1 – Mohamed Ould Meguettt, directeur général de la sécurité nationale

2- Hanna Ould Hanane, commandant de la force commune des cinq pays du Sahel

3-Dah Ould Al-Mami Directeur général des douanes

4 – Mohammed Cheikh Ould Mohamed Lemine , surnommé « Brour » chef d’état-major des armées .

5-Isselkou Ould Cheikh El Weli, chef d’état major adjoint de armées. Rang de général:

6 – Mohamed Ould Laheritani chef d’état major de l’armée de l’air

7. Habiboullah Nehah Ahmedi, inspecteur général des forces armées et de sécurité

8 – Hanana Ould Henoun Secrétaire général du ministère de la défense

9. Mohamed Ould Cheikhna, chef d’état major de la garde présidentielle

10 – Moctar Ould Bella chef du groupement de la sécurité routière

11 – Muhammad moctar Ould Mini Directeur de l’école inter armes d’Atar

12-Brahim Fall Ould Chebbani, Directeur académie militaire

13 – Docteur Tayeb Ould Mohamed Mahmoud, directeur de la médecine militaire

14 – Docteur Ahmed Sidi Mohamed Ali Bouha h, surnommé « Ameida », directeur de l’hôpital militaire

15. Hamada Ould Boida attaché militaire en Belgique

16. Ahmed Ould BenAouf , commandant de la marine mauritanienne

17 – Dhehby Ould Jaafar inspecteur général des forces armées qui a été limogé dans des circonstances mystérieuses.

18 – Takioullah Ould Rais, directeur de l’intendance à l’état major des armées

19-Mohamed Ould Mohamed Al-Mukhtar Ould Ahmed Ely N’deilla Directeur du quatrième bureau à l’état major des armées

20. Hammadi Ould Eli Mouloud, commandant de la zone militaire de la Wilaya du Tiris Zemmour

21 – Dah Ould al-Agheb , commandant du troisième bureau à l’état major des armées

22 – Docteur Mohamed Ould Rafea Commandant et l’amicale de l’armée

23-Abba Ould Babiti, commandant du deuxième bureau à l’état major des armées

24 – Ahmed Abdoul Wedoud, commandant de la région militaire de Nouadhibou Au niveau de la gendarmerie mauritanienne:

Grade de général de division

25- Soultan Ould Esouad chef d’état major de la gendarmerie

Grade de général:

26 – Bellahi Ould Ahmed Aicha Chef d’état major adjoint de la gendarmerie

27-Mohamed Vall M’Ayif responsable du BED

28-Cheikh Diallo, chef du bureau de la formation et des opérations

29 – Hmoudi Ould Taya Directeur des services techniques

30 – Souleiman Ould Abouda commandant du premier bureau B1

Secteur de la garde mauritanienne:

Rang "Équipe" Géneral de division

31 – Missgharou Ould Sidi, chef d’état major de la garde nationale

Grade de général:

32-Mohamed Ould Bab’ Ahmed, chef d’état major adjoint de la garde

33-Khattar Ould M’Bidda , directeur de la protection civile

34-Yaqoub Ould Omar Beyat, directeur du bureau de l’état major de la garde mauritanienne

Source:http://meyadin.net/node/14021

Traduit par Adrar.info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 9
Lus : 5725

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (9)

  • Mohamedene (H) 08/08/2019 15:44 X

    Et dire que dans ce pays, il y a des idiots qui croient à l'égalité des chances ou sa correction dans un futur proche avec Ould Gazouani ! Comment peut on en 5 ans nommer au moins 10 généraux Afro-mauritaniens, pour corriger cette ineptie et injustice sociale profonde, quand on sait que ce sont les généraux qui dirigent et se répartissent les richesses du pays du Charbon à l'or ! Rêvez et priez encore, PAUVRES CONS !

  • SUIVIGHAZ (H) 08/08/2019 15:01 X

    Mr Alhagh (H) ! Le laisser partir librement traduirait Ghazwani comme le premier comptable et on a vu qu’il a commencé à reconduire les proches de Aziz qui sont en fait du même sérail. Là , Ghazwani semble être bloqué dans la formation d’un gouvernement alors que son mentor aurait raclé les fonds de caisse de la BCM comme le font les chinois avec nos côtes océaniques. C’est un véritable coup de massue pour le nouvel élu qui aurait veillé soigneusement sur Aziz depuis 10 ans. Il est comptable au même titre qu’Aziz de la gabegie générale et de la faillite de l’état. Alors qu’est-ce qu’il doit faire ? Continuer à couvrir son mentor ? C’est impossible pour un général de ce rang à qui les laudateurs - comme Diallo-constitution – ont jeté les plus belles fleurs.

  • Belphegor (H) 08/08/2019 13:29 X

    @Thiedo56 Mais meme quand il y a plusieurs officiers (ou civils peu importe) négros promus il sont aussitôt taxés de "nègres de service" donc il y aura toujours des éternels insatisfaits toujours prompts a se plaindre et a critiquer.

  • alhagh (H) 08/08/2019 12:11 X

    étant donné tout ce qu'il a fait de mal à l'unité nationale, les torts qu'il a causés à d'innocents citoyens (exils, emprisonnements...) dont le seul tort est de ne pas être d'accord avec lui, l’espionnage illégal, les torts qu'il a portés à l'économie nationale (marchés pour capter l'argent public, favoritisme accentué ), à la société (vente d'écoles, unités sanitaires sans normes, nominations de personnes sur base de népotisme et non de compétence...), aux valeurs (utilisant les oulemas comme bon lui semble) et à la démocratie (destruction des partis politiques, restriction des libertés, etc), Aziz doit être jugé. C'est la moindre des choses. Il a commis de graves crimes et le laisser s'échapper c'est s'exposer à la répétition des mêmes crimes. Dans aucun pays au monde, on ne peut laisser qqn s'échapper sans être jugé s'il a commis de graves crimes. N’oublions pas aussi la démoralisation des officiers les plus compétents, l'avancement selon des critères népotismes et les coûts excessifs pour l'économie et la société d’entretenir tant de généraux pour un petit pays parmi les plus pauvres de la planète. Pensons aussi au salaire abusif de Aziz. Non! Franchement, ce lascar doit être sévèrement jugé sinon bye bye la Mauritanie. Quel pays Al Hagh

  • MAROU2015 (H) 08/08/2019 11:32 X

    Une belle TEMRIGHA avant de partir. Cet animal est le plus intelligent des animaux.

  • siranguedou (H) 08/08/2019 09:39 X

    34 généraux « embourgeoisés », issus majoritairement d’une seule communauté, dans un pays dont l’effectif des forces armées ne dépasse pas les 15 000 hommes. il urge de rendre le pouvoir aux civils (Ould Ghazouani n'est pas un civil !!!!), de reformer cette armée et surtout de dissoudre le Bataillon de Sécurité Présidentielle (BASEP)...cette armée au dessus de l'Armée

  • Adiekodda (H) 08/08/2019 01:47 X

    Quelle injuste ? 31 faux generaux émanant d'une seule couche de la population . " هل هذا شرف إخاء عدالة " الجواب لا

  • Thiedo56 (H) 08/08/2019 01:41 X

    On dirait que le pays est à 100% beydane, des nominations racistes et tribalistes. Au moins un noir sur votre liste pour colorer la dose mais rien,avec vous nous parlez d'égalité...le ridicule ne tue pas en Mauritanie avec ces dirigeants thép thép

  • damocles (F) 08/08/2019 01:32 X

    Eweu peut on savoir l'effectif de notre armée et si réellement doit elle disposer d'autant de généraux de brigade et de division. Eski