10-08-2019 22:00 - Vidéo. Mauritanie: les réactions après la formation du 1er gouvernement de Ghazouani

Vidéo. Mauritanie: les réactions après la formation du 1er gouvernement de Ghazouani

Le360 Afrique - Certains milieux mauritaniens proches de l’opposition réagissent après la formation du premier gouvernement de l’ère Mohamed Cheikh Ahmed Mohamed Ghazouani, sous la coordination du premier ministre Ismael Bedde ould Cheikh Sidya, rendue publique au cours de la nuit du jeudi au vendredi.

Chbih ould Cheikh Merlainine, responsable de la Coalition Vivre Ensemble (CVE), ancien ministre, exprime sa déception: «on s’attendait à un gouvernement de rupture. Mais on fait plutôt du sur place».

Il rappelle la position de sa coalition, qui a rejeté les résultats du scrutin présidentiel du 22 juin 2019.



Malgré tout, estime-t-il «la désignation du Premier ministre, un cadre compétent, nous avait laissé l’espoir d’une certaine ouverture. Mais à l’arrivée, on constate le retour de personnalités qui étaient au placard» et qui trainent un passif dans la gestion des affaires publiques.

Ahmedou ould Wedia, journaliste et homme politique proche du parti islamiste déplore une équipe dont la composition symbolise «la continuité dans un pays en crise profonde».

Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2948

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • bleil (H) 10/08/2019 22:57 X

    Vous n'etes pas sans savoir que seule une croissance économique réelle avec un impact sur le quotidien des populations peut décrisper la crise politique ... un gouvernement de technocrates pourrait s'avérer la meilleure réponse à une crise multiforme ! mais les mécontents il y en aura toujours bien qu'actuellement il n'y a comme programme politique que celui du camp présidentiel ... et que les formations politiques actuelles qui n'ont pas de programme de gouvernance doivent mettre à profit le temps de grâce pour se structurer et afficher leur orientation politique !