15-08-2019 07:00 - Gros remaniements attendus

Gros remaniements attendus

Le Calame - Il y a déjà une semaine que le premier gouvernement d'Ismael Ould Cheikh Sidiya a été rendu public. Déjà, le lendemain, vendredi 9 août, un premier conseil des ministres présidé par Mohamed Ould Cheikh Ghazwani a été tenu.

Dans cette réunion, le président de la République a exprimé sans détours aux ministres ses attentes en les assurant, d'une part, que les moyens pour la mise en œuvre de leurs différents plans d'actions ne leur feront pas défaut et qu'ils seront entièrement responsabilisés, d'autre part. En réaction à la composition du nouveau gouvernement, chacun est allé de son analyse.

Certains prenant le malin plaisir de décompter les ministres issus de chaque communauté nationale. Ce qui en réalité ni n'avance ni ne recule. Même si depuis longtemps, cette histoire de dosages est devenue si ancrée que plus aucune nomination ne peut plus être perçue ni comprise qu'a travers son prisme.

A titre d'exemple, un groupe prétendant parler au nom des artisans traditionnels ( les M'almin) , un autre au nom des Wolofs ou encore un autre au nom des Peuls de l'Est ( sincèrement du n'importe quoi) ont sorti des communiqués de revendications selon lesquels "leur communauté n'aurait pas été représentée dans le nouveau gouvernement".

Après le gouvernement, il est attendu que les nouvelles autorités procèdent à un grand chambardement au niveau des secrétariats généraux des ministères, des gros établissements publics et de quelques très hautes fonctions administratives.

Le président continuera t-il à privilégier la promotion des compétences au détriment des choix faits en rapport avec l'allégeance politique, les interférences et pressions de tous ordres qui prévalaient jusque là.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 8
Lus : 6268

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • Marrakech (F) 16/08/2019 14:04 X

    Le " dosage " est contre productif, les ministres doivent servir l'intérêt national (quelque soit leur origine) et non les celui de leur communauté d'appartenance ! Si les mauritaniens raisonnent encore en terme ethnique, cela signifie que la nation mauritanienne est à construire, qu'attendez-vous après 60 ans d'indépendance ?

  • Askatasuna (F) 16/08/2019 00:55 X

    HOOOH!!! BOOYS!!! Camarades cridémiens, cridémiennes; peuple de lecteurs et de lectrices en ce Pays largement spolié par les militaires depuis 1978! Sachez que nous sommes dans un Pays où les revendications communautaires sont légion dans toutes les composantes parce que dans ce bled on est de par son nom de famille; de par son prénom; de par sa filiation (Mint ou Ould); de par son origine (Khayma petite ou grande), son village ou région! C'est d'après ces critères que l'homo-sapiens dit mauritanien EST et EXISTE! Et ce n'est demain la veille que ces considérations disparaitront (il nous faudra des siècles pour qu'on ne réfléchisse plus ainsi)! Donc les revendications communautaire des Wolofs et des Peuls authentiques de l'Est sont légitimes! Et ils ne sont pas les premiers à le faire ni les derniers. Ainsi a été créé ce Pays qui se cherche à travers les quatre points cardinaux! Mais comme nous n'avons pas de boussole nous mettrons du temps à trouver le NORD et nous orienter. «Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage»! HOOH!!! BOOYS!!!

  • hayyoobelaa (H) 15/08/2019 14:21 X

    monsieur scofield je suis entierement d accord avec toi mais les recruter dans une seule communaute deviens autre chose

  • scofield (H) 15/08/2019 14:07 X

    Arrêtez vos histoires de communauté nous sommes tous m Mauritaniens seule la compétence prime le gouvernement N’est pas un gâteau à se partager Il faut travailler et se démarquer de ces considérations L’essentiel est que chacun se trouve dans cette nouvelle Mauritanie avec ou sans responsabilité

  • mystere1 (F) 15/08/2019 13:49 X

    On attends de gros remaniement, mais pas « gros en quantité du personnel et toujours les mêmes incompétents », on attends du « gros en qualité du personnel par sa compétence, son savoir-faire, et non d’où il ou elle vient tribalement, on s’en fiche de si il ou elle est « mint walla ould » ou bien « kane, sy, ba, diop etc.. » ce qui est important, c’est qu’on veut une égalité et justice dans le gouvernement, des ministres compétents qui peuvent résoudre enfin certains soucis que rencontre la majorité du peuple fatigué et aigri, c’est comme cela que ces ministres compétents pourront aider leur nouveau patron, de passage souhaitons à cette grande dame coumba, en tant que ministre conseiller proche du président, qu’elle aura une forte influence positive rentable, fiable et efficace pour le président, le PM, c’est tout ce que le peuple souhaite, c’est vrais que le président a fait des promesses, s’en est une chose, mais le fait de les exécuter s’en est autre chose aussi, on verra quotidiennement la suite des évènements, donc wait and see !

  • habouss (H) 15/08/2019 09:41 X

    En tout cas le danger serait d'occulter ces questions essentielles du dosage dans une société installée en périphérie des civilisations, lui donnant déjà une position charnière. Ces questions sont très importantes et ont amené le chef de l'état à parler de discrimination positive dans son programme de campagne. Il ne faut pas alors s'offusquer à ce que certains expriment leur droit à la représentation nationale. C'est pourquoi, la gouvernance a été trop critiquée ces dernières années à cause justement de la mise à la lumière d'un seul pan de notre société.

  • ELHAGHIGHA (H) 15/08/2019 09:10 X

    Les compétences on les retrouve dans n’importe quelle communauté mais exclure une grande communauté comme Wolof du gouvernement ce n’est plus sérieux.Il faut l’adage maure qui dit que celui qui a le double habits et son frère est nu.

  • douddou (H) 15/08/2019 08:00 X

    Dire de ne pas évoquer le dosage cest etre tout simplement pour la suprématie d'une communauté qui doit avoir la quasi-totalité des postes au détriment des autres.cela revient a légitimer la domination. Il faut se mettre au-dessus de ces parti-pris si on veut etre juste.cessez de mépriser les autres.Qui peut on tromper avec ce ramassis de sout disant compétences de la piudre aux yeux comme si dans les autres composantes ul n ya pas de compétences.d'ailleurs il suffit de nommer 3 ou quatre noirs piur crier au scandale si Ghazouani voulait donner un signal de changement il allait nommer ub gouvernement moitié moitié ce qui allait lui couter toutes les attaques chez les maures soyons sérieux au moins