16-08-2019 09:54 - O. Salem: l’actuel Gouvernement est le prolongement du pouvoir d'Aziz

O. Salem: l’actuel Gouvernement est le prolongement du pouvoir d'Aziz

Essahraa - L’actuel gouvernement est le prolongement du précédent et du pouvoir de l’ex Président Mohamed Ould Abdel Aziz, a affirmé jeudi 15 aout courant, le ministre de l'Enseignement Supérieur et Porte-parole du gouvernement, Sidi Ould Salem, à l’occasion des commentaires faits par des ministres des résultats sanctionnant la réunion du Conseil du gouvernement, tenue quelques heures auparavant.

Une conférence de presse la première du genre depuis l’arrivée au pouvoir du nouvel homme fort de Nouakchott Mohamed Ould Cheikh Ghazouani et la formation de son Gouvernement ; aujourd’hui âgé de deux petites semaines seulement.

Le nouveau Gouvernement est à pied d’œuvre afin de diagnostiquer les divers secteurs et d’examiner les lacunes afin de leur trouver des solutions idoines, a-t-il dit.

Il a toutefois fermement rejeté de rendre l’actuel équipe gouvernementale responsable de toute négligence ne relevant de ses compétences, selon ses propos.

http://essahraa.net/node/10167





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 3668

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • Marrakech (F) 18/08/2019 19:36 X

    Pourquoi nier la vérité ? Le porte parole du gouvernement a dit ce que tout le monde sait déjà : Aziz a faire élire Ghazwani pour assurer la continuité du système et non pour être en rupture avec la mandature précédente !

  • a.bennan (H) 16/08/2019 13:25 X

    Tu a aussi oublié de ns rappeler que tu es de la même tribu Maraboutique du President......

  • cccom (H) 16/08/2019 11:00 X

    Le systéme Edu Cerveaux Oasis asiatique et aglo-saxon conçu et appliqué à Maaden par l'ONG Sos Palmiers qui a fait ses preuves connus de tous garantit par son transfert immédiat par mes soins de l'expérience aux Conseils Régionaux, l'enseignement intensif et gratuit d'excellence de toute la jeunesse du pays et finance l'autosuffisance alimentaire à faibles coûts du pays par effets induits du systéme. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr

  • mdmdlemine (H) 16/08/2019 10:47 X

    Le ministre a fait une grosse bavure indigne d'un Porte-parole appelé à reluire l'image du Président Ghazouani et de son gouvernement Mais sevré au régime d'Aziz, il s'est trouvé brusquement impôssible de faire marcher arrière en parlant de prolongement du gouvernement precédent sans, par reconnaissancxe, dire l'ex président Cette bavure doit ouvrir la voie à ubne démission car il ne faut pas du tout banaliser les abus de langafge et susciter du mépris pour l'actuelk pouvboir

  • Bertrand (H) 16/08/2019 10:31 X

    Gouvernement mi-figue, mi-raisin. Je ne dirai pas que la montagne a accouché d’une souris. Néanmoins à part quelques ministres les critères de compétences qui doivent allier références académiques,savoir faire pratique, mais et surtout, la capacité de préparer un programme, de le défendre, de porter un projet sur ses épaule, d'insuffler une dynamique participative, au seins des équipes, conjugués à l’honnêteté, à la rigueur morale et à la crainte d'ALLAH doivent être les critères de choix. Il faut, cependant, continuer à créditer le Président Ghazouani de cette volonté d’apporter un second souffle, Cette intention est bien perceptible. Le PM et quelqu'un de discret, qui connaît très peu les gens, même s'il a un bon profil et dispose des qualité morales pour mener son équipe, il a besoin d'être bien conseillé. Ceux qui ont travaillé à l’ombre sous divers régimes ne feront pas la révolution dans les méthodes de gestion du pays, car se sont les fils du système ceux qui restent à l’ombre et participent à légitimer l’action du chef qui qu'il soit, bonne ou mauvaise soit-elle. Le Président doit exiger de chaque ministre un programme, un plan de charge, des échéances et le mettre à l’épreuve. Il doit instaurer un système de suivi évaluation, comme cela est de rigueur chez les bailleurs de fonds bi et multilatéraux. Les conseils de ministres doivent être une occasion pour débattre, pour convaincre , pour innover, pour bâtir, pas une salle de lecture de rapport surannées que l’on ressort en y apportant de petites retouches pour épater ces vis à vis par la qualité du langage utilisé et des tournures. Non les hommes et les femmes qui sont en nombre, d’ailleurs doivent se retrousser les manches et travailler. Le Président doit sacrer les ministres fourmis et les conserver et se débarrasser des ministres abeilles, s’il ne veut pas se retrouver sous peu dans une situation inextricable. Conseils de citoyen soucieux du bien être de son pays de son Président et de ceux qui veulent du bien à la Mauritanie.