18-08-2019 14:30 - Mauritanie : le ministre de la santé promet prochainement une entière autonomie des hôpitaux

Mauritanie : le ministre de la santé promet prochainement une entière autonomie des hôpitaux

Saharamédias - Le ministre mauritanien de la santé Mohamed Nezir O. Hamed, après avoir rappelé que les hôpitaux mauritaniens disposent d’une certaine autonomie, a ajouté que celle-ci sera prochainement entière.

Le ministre a encore dit que la caisse nationale d’assurance maladie appartient aux citoyens et pas à l’état, réaffirmant sur la nécessité de la gratuité des urgences.

Le ministre s’exprimait samedi lors de visites effectuées dans deux hôpitaux de la capitale, ceux de l’amitié et Cheikh Zayed, après celle effectuée vendredi à l’hôpital « mère et enfant », près de deux semaines après sa nomination au poste de ministre de la santé.

Il a ajouté que les instructions reçues du président Mohamed O. Cheikh Ghazouani lui donnent toutes les prérogatives et tous les pouvoirs afin d’améliorer le secteur de la santé.

Le chef de l’état a-t-il notamment déclaré m’a explicitement dit : « la santé du citoyen avant tout ».

Lors de ses réunions avec les administrations et les employés des hôpitaux, le ministre a insisté sur la nécessité de disposer au niveau des services des urgences de tous les équipements nécessaires et que les services soient dispensés à tous les citoyens ayant ou non les moyens.

Pour rappel la gratuité des urgences avait été l’une des revendications des médecins lors de leurs grèves l’année dernière.

Docteur Mohamed Nazir O. Hamed, après avoir rappelé que les hôpitaux disposent d’une certaine autonomie, a révélé que cette autonomie sera entière dans peu de temps.

« Tout décès dans un hôpital fera l’objet d’une enquête et le responsable sera sanctionné s’il s’avérait que ce décès est dû à une négligence » a encore dit le ministre.

Evoquant le cas de la CNAM, le ministre a promis sa révision en tant qu’institution, précisant que l’unique bailleur est le citoyen et qu’elle n’appartient pas à l’état.

Le ministre a enfin promis que sa politique sera basée sur une révision de l’ensemble des programmes de santé et que tout programme qui n’aura pas réalisé ses objectifs sera tout simplement supprimé.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 2539

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • mahanaque (H) 26/08/2019 10:19 X

    la situation des personnelles de sante dans des hôpitaux, la gestion des ressource humaine cause un sérieux problemes, dans la mesure ou le directeur générale ne partage rien meme avec les directeurs adjoint. qui sont souvent marginalise, mis a l’écart seul le DG qui compte.

  • siranguedou (H) 19/08/2019 08:43 X

    Dr. Nedhirou est l'un des rares ministres du gouvernement actuel dont la compétence et l’expérience ds le domaine de la santé publique sont unanimement saluées par tous !!! Pourvu que les lobbys tapis ds l'ombre le laisse travailler, c’est l'homme qu'il faut à la place qu'il faut...!!!!!

  • moukhabarat (F) 19/08/2019 00:21 X

    Si vous faites ces 2 choses pendant votre mandat ministériel vous aurez réussi: 1 - instituer une autorité indépendante pour la régulation des établissements hospitaliers (hôpitaux publics et cliniques privées). Cette institution indépendante déterminerait les normes à remplir par chaque établissement, procéderait à leur classement en fonction de leurs performances sur la base d'une évaluation annuelle 2 - réhabiliter la santé de base qui sert les populations les plus pauvres et qui a été sacrifié par les politiques publiques la dernières décennie au profit des grosses structures sanitaires urbaines.

  • DocteurM (H) 18/08/2019 16:35 X

    Il le fera, cet homme, je le connais depuis plus de 30 ans, il réussi tout ce qu'il touche machaAllah. Le problème c'est la fourmilière du ministère de la santé qui est devenu du n'importe quoi avec son secrétaire général ses conseillers, ses chargés de mission, ses directeurs centraux, ses DRASS, ses directeurs des hôpitaux, ses coordinateurs de programme dont la plupart sont nommés par pure clientélisme et népotisme. Vous comprendrez que le coup de pied dans la fourmilière est d'une très grande nécessite. Mais le ministre sera-t-il soutenu par le premier ministre, le Président de la république qui ont le véritable pouvoir des ministre.