19-08-2019 15:10 - Ministre de la santé : "tout citoyen doit accéder aux services de santé"

Ministre de la santé :

Le Calame - Le ministre de la santé, Dr Nedhirou Ould Hamed, a déclaré qu'il est nécessaire que tous les citoyens accèdent aux services de santé et bénéficient de prestations de qualité conformes aux critères requis dans tous les pays avec recommandation de prise en charge des patients indigents.

Au cours d'une visite de terrain à l'hôpital Zayed, le ministre a exhorté le Staff de cet établissement à adopter au cours de leur travail un comportement exemplaire pour que les malades se sentent comme dans leur maison et bénéficient en cas d'urgence de toute l'attention nécessaire.

Le ministre a aussi rappelé au personnel de l'hôpital Zayed leur responsabilité légale dans le cas de chaque mort en précisant de la nécessité de mener une enquête après les décès qui interviennent pour savoir si c'est à cause d'un déficit d'équipements afin d'informer les services concernés ou à cause d'une négligence et, le cas échéant, poursuivre les responsables et prendre les mesures appropriées.

Le ministre a indiqué que chaque structure sanitaire a ses prérogatives et ses responsabilités et que le ministre va jouer ses rôles de suivi rigoureux, d'orientation pour réaliser les objectifs inscrits dans son plan d'action dont celui de servir les citoyens afin qu'ils accèdent facilement et systématiquement à des prestations de qualité représente l'un des plus importants.

Dr Nedhirou Ould Hamed est spécialiste en santé publique qui a longtemps travaillé au ministère comme directeur régional puis directeur de la santé publique avant de devenir fonctionnaire international qui a coordonné plusieurs programmes au profit de l'OMS dont il fut aussi consultant jusqu'à sa nomination le 8 août comme ministre de la santé dans le premier gouvernement d’Ismaël Ould Bedde Ould Cheikh Sidiya.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 8
Lus : 2060

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • Marrakech (F) 20/08/2019 17:54 X

    Pourquoi les riches mauritaniens, le président Aziz en premier, ne font-ils pas confiance à leur service de santé et vont se faire soigner en France ? Il faudrait que les ministres donnent l'exemple et s'adressent à cet hôpital quand ils sont malades ....

  • alverito (H) 20/08/2019 12:15 X

    Cette volonté de rétablir le droit à la vie par l’accès aux services des soins de santé de base de qualité est à saluer .En plus ce ministre a sorti une circulaire qui stipule que désormais les médecins sont tenus de déclarer leurs patients décédés au cours de leur traitement.Des responsabilités seront citées après un diagnostic des causes de cette mort.

  • Ahmedabdallah (H) 20/08/2019 01:54 X

    Visiblement notre cher frère commentateur cridémien, en l’occurrence mdmdlemine (H), est très emballé et bluffé par les premiers pas du gouvernement de Monsieur Ghaz! Nous implorons Allah pour que lui, et le peuple avec lui ne soient jamais déçus par le Général putschiste visiblement policé, contrairement au brutal dictateur Aziz, l'ignorant! Mais, hélas! rien n'est moins sûr pour nous en tout cas! Nous pensons que Ghaz a été fabriqué et enfanté (politiquement s'entend) par Az et que dans Ghaz, il y a Az! Le glouton (avec son incurie insondable et indécrottable) reviendra bientôt en Mauritanie foutre le bordel et saper comme un "ar" (phacochère) le début de travail de son compagnon de 40 ans!

  • mdmdlemine (H) 19/08/2019 19:05 X

    Convenons tous que le gouvernement de Ghazouani innove sort de l'ordinaire, à ses premiers jours A ce rythme, la Mauritanie aura ses plaies cicatrisées, vivra dans la justice, l'égalité, la civilité, le politiquement et economuiquement correct loin de laisser-aller, la dictature, la marginalisation, le chantagfe

  • DocteurM (H) 19/08/2019 18:27 X

    Si le président Ghazouini donne sa totale confiance à ce ministre notre système de santé prendra de nouvelles couleurs. Il est intransigeant sur la rigueur et la probité deux qualités essentielles pour tout système de gestion poussée. Et voilà qu'il commence par là où la bas blesse dans notre système :l'inégalité d'accessibilité aux soins et la fatalité qui accompagne nos actes. Combien des nôtres sont morts dans ces hôpitaux mouroirs sans suite ? Combien de titres pompeux avons nous pour diriger des services comme de pitres boutiquiers toujours à l'écoute de la caissière pour dérober la recette journalières ?

  • mdmdlemine (H) 19/08/2019 17:15 X

    Les sytèmes Aziz ety Ghazouani sont diamétralement opposés même s'ils se sont cotoyés pendant un siècle le premier veut la quantité la quantité la quantité le second la qualité la qualité même au niveau d'ATTM le personnel a été tenu de ponctualité de tenue costume Cela se voit l'homme Ghazouani Réforme en douceur sans brusquer, sans humilier mais c'est irréversible

  • mystere1 (F) 19/08/2019 16:50 X

    Nous saluons cette 1ère sortie du ministre, c’est un discours louable, et espérons que ça commence bien, et que ça soit appliqué, avec de bonnes méthodes, de bons acteurs sanitaires, et un ministre à la hauteur, notre santé nationale va retrouver sa bonne mine sanitaire.

  • bleil (H) 19/08/2019 15:38 X

    Cela sonne comme une stratégie nationale: tout citoyen doit accéder aux services de santé de qualité ... une assurance médicale universelle pour nos paisibles citoyens, au frais de l'Etat, des employeurs et de l'assuré (un tiers respectivement).