28-08-2019 12:18 - Le président de la CNDH: "Nous apprécions l’intervention des autorités à Sélibaby mais nous leur demandons de redoubler d’efforts"

Le président de la CNDH:

CNDH - Suite aux pluies diluviennes et aux inondations qui ont frappé la ville de Sélibaby, faisant 6 morts et de considérables dégâts matériels, le président de la Commission Nationale des droits de l’Homme (CNDH), Me Ahmed Salem Bouhoubeyni, qui s’est rendu sur place dans la capitale du Guidimagha, a magnifié l’intervention des autorités nationales et leur a demandé de redoubler d’efforts pour faire face à cette catastrophe et à ses effets sur la population. Ci-après cette déclaration dans son intégralité:

«Je me suis rendu à la ville de Sélibaby qui vient d’être endeuillée en début de cette semaine par des pluies diluviennes et des inondations qui ont provoqué la mort de 6 personnes dont 3 enfants de 8, 9 et 12 ans ainsi que la destruction de nombre d’habitations précaires.

C’est pour moi d’abord le lieu d’exprimer mes condoléances aux familles éplorées. Ensuite, je voudrai dire que, sur place à Sélibaby, j’ai pu prendre connaissance des dégâts occasionnés par les eaux et je me suis informé sur les actions de secours organisées par les pouvoirs publics pour venir en aide aux populations.


C’est pour moi l’occasion de magnifier les efforts fournis en ce sens par les autorités nationales qui sont à pied d’oeuvre pour redonner espoir aux populations et apporter satisfaction à leurs besoins les plus urgents.

Face à l’ampleur de cette catastrophe naturelle, et compte tenu du droit inaliénable des victimes à la solidarité nationale et de la précarité des conditions vécues par les populations, je demande, au nom de la CNDH, aux pouvoirs publics de redoubler d’efforts pour soulager les souffrances des populations dont certaines se sont retrouvées dans le dénuement le plus total.

Notre souhait est que les populations du Guidimagha puissent promptement surmonter cette épreuve inattendue. »


Maitre Ahmed Salem Bouhoubeyni

Président de la commission nationale des droits de l’homme







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : CNDH
Commentaires : 1
Lus : 1105

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • byebye (H) 28/08/2019 13:45 X

    Maitre félicitation....Je vois que vous devez présider cette commission depuis très longtemps et voila les personnes que la Mauritanie a besoin.... Bon continuation... Vous avez nos encouragements les plus sincères.