31-08-2019 13:03 - Mauritanie : le ministère de l’intérieur fait le bilan des dernières inondations

Mauritanie : le ministère de l’intérieur fait le bilan des dernières inondations

Saharamédias - Le ministère de l’intérieur et de la décentralisation a publié hier vendredi un bulletin faisant le bilan des dégâts causés ces derniers jours par les pluies et les inondations qui ont suivi.

Ce bulletin, précise le ministère sera mis quotidiennement à la disposition du citoyen afin d’accompagner la situation générale partout dans le pays et dans toutes les conditions.

Le département travaille, ajoute le bulletin, à la mise en place d’une stratégie destinée à faire face aux dangers de quelques natures que ce soit où qu’ils se trouvent.

Le ministère évoque les dégâts enregistrés au Hodh Chargui où les dernières pluies ont détruit partiellement les abords du pont de Teychtaya, situé à 20 kilomètres sur l’axe Néma-Amourj.

Une première intervention a permis de consolider les côtés affectés en attendant l’arrivée des engins de l’ATTM qui devront permettre la restauration de l’ouvrage.

Au Hodh Gharbi les eaux ont interrompu la circulation sur une partie de la route de l’espoir au KM 25 entre les localités de Dimechk et Beydit ElMaa.

Les engins de l’ATTM ont opéré une déviation destinée à contourner le tronçon affecté, avant de se déplacer à Tintane où les engins travaillent à la consolidation du pont reliant les quartiers de l’ancienne et de la nouvelle ville par mesure de précaution.

Sept petits barrages relevant de la localité de Gueyt Teydouma ont été affectés tandis que de fortes précipitations accompagnées de tonnerres se sont abattues sur la localité de R’Wahil, commune de Leweynatt, et la foudre a entraîné la mort d’une femme dont la fille a été victime de certaines brûlures.

En Assaba les pluies ont entraîné la chute de 60 pylônes électriques dont 51 reliant les nouveaux puits alimentant la ville en eau ce qui a eu pour conséquence l’interruption de l’approvisionnement de la ville, une situation qui a été résolue le lendemain.

Au Gorgol les pluies ont entraîné des dégâts pour les habitations à Maghama et dans les localités de Ganki et Oeidjiboussayé et les autorités administratives ont constitué des commissions chargées de recenser les dégâts.

Les ponts de Gataga et Dollol, situés respectivement à 20 et 35 kilomètres sur la route reliant Kaédi à Maghama nécessitent une intervention rapide et le pont entre les localités de Waly et et Sagné nécessite, lui aussi, une réhabilitation urgente.

En Adrar, la chute de deux pylônes électriques ont interrompu l’approvisionnement en eau de la ville, mais l’intervention de la SOMELEC a permis de résoudre le problème.

Il s’est également avéré que le barrage protégeant la ville d’Atar, côté est de l’aéroport, a besoin d’être allégé rapidement d’une partie des eaux de pluie qui continuent de monter.

L’éventualité d’une infiltration des eaux depuis le barrage de Seguellil a nécessité l’arrivée d’une mission conjointe du ministère du développement rural et de la société ayant réalisé l’ouvrage afin d’évaluer la situation.

Au niveau du Guidimakha, le ministère révèle que les trois moughatas de la wilaya ont été affectées et que grâce à l’intervention de l’ATTM, l’enclavement, consécutif à la détérioration du pont « EHEL SALEM », situé à 20 km de Sélibaby, a pu être circonscrit.

Les dernières pluies ont entraîné l’interruption du fonctionnement du réseau de distribution d’eau dans les localités d’Afarlo et Kalinioro, relevant de la moughata d’Oul Yengé.

Au Tiris Zemour, les précipitations à F’dérik ont affecté le côté est de la voir ferrée ce qui avait amené la société industrielle et minière à s’orienter vers le côté ouest en attendant de dégager les obstacles présents sur la voie, ce qui avait été fait 24 heures plus tard et la circulation ferroviaire rétablie.

Le bulletin du ministère de l’intérieur précise que le comité ministériel chargé de la gestion des crises a pris, lors de sa réunion vendredi toutes les mesures pratiques nécessaires à la résolution définitive de tous les problèmes posés, et a désigné une commission technique chargée de suivre l’application des décisions prises par le comité et de préparer une stratégie destinée à faire face à tous les dangers de quelques nature que ce soit et où qu’ils se trouvent.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2086

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • nemahaidara (H) 31/08/2019 15:53 X

    Pas de bilan en vies humaines ,rien sur le nombre d’habutat detruit. Rien que route detruite et reconstruite . Quel est ce bulletin « bombe à neutron à l’envers » Bombe qui tue les gens et épargne le matériel !!!

  • Marrakech (F) 31/08/2019 15:32 X

    Je lis et relis la fin de l'article : "Le bulletin du ministère de l’intérieur précise que le comité ministériel chargé de la gestion des crises a pris, lors de sa réunion vendredi toutes les mesures pratiques nécessaires à la résolution définitive de tous les problèmes posés, et a désigné une commission technique chargée de suivre l’application des décisions prises par le comité et de préparer une stratégie destinée à faire face à tous les dangers de quelques nature que ce soit et où qu’ils se trouvent." Encore des engagements ambitieux qui ne pourront être tenus !