02-09-2019 15:51 - Mauritanie: les pluies diluviennes font des centaines de sans-abris

Mauritanie: les pluies diluviennes font des centaines de sans-abris

RFI Afrique - En Mauritanie, une semaine après les inondations qui ont endeuillé la ville de Selibaby, dans le sud-est du pays, avec trois morts par noyade, la situation des populations sinistrées est toujours difficile. Une situation compliquée notamment pour les sans-abris logés dans des endroits souvent sans eau potable, ni toilettes.

Les quartiers de Sélibaby sont encore traversés par des ruissellements d’eaux, ce qui rend difficile l’accès des secours aux populations sinistrées. Les pluies diluviennes de ces derniers jours ont laissé 600 familles sans abris. C’est le cas de Lama Aicha : « Notre petite maison a été détruite. L’eau a tout emporté. Vous voyez, nous sommes submergés ».

Bechir Hamed, un autre habitant de la capitale du Guidimakha, cherche à s’abriter lui et ses enfants après l’effondrement de leur habitation : « Il y a eu beaucoup, beaucoup d’eau. Tout le quartier de la mosquée a été inondé. Les eaux ont tout rasé ».

Les autorités ont lancé la distribution de l’aide alimentaire et des tentes, mais l'aide arrive encore trop lentement aux plus éprouvés.

Mohamed Vall Mekhallé, maire de Selibaby : « Le besoin immédiat de ces populations reste la prise en charge par la mise en place de tentes, de la nourriture, du contenu des literies, du matériel sanitaire, là où sont logées ces familles dans les écoles. Les écoles n’ont pas de sanitaires, n’ont pas d’eau potable ».

La semaine dernière, plusieurs membres du gouvernement se sont rendus rapidement à Selibaby pour constater les dégâts et coordonner les premiers secours.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI Afrique
Commentaires : 0
Lus : 1242

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)