07-09-2019 10:35 - Retraité, état civil, foncier…quelques « propositions concrètes » du discours programme du PM

Retraité, état civil, foncier…quelques « propositions concrètes » du discours programme du PM

Initiatives News - Régime des retraites, rémunérations des fonctionnaires, accès à l’Etat civil, reforme foncière…le discours programme d’une trentaine de page du nouveau Premier ministre mauritanien, Ismail ould Bedde Ould cheikh Sidiya, contient quelques engagements concrets.

Retraite

La révision du régime général de la retraite et des pensions dans la fonction publique permettra une utilisation rationnelle des ressources humaines d’une manière qui tiendra compte de l’évolution du niveau de vie, de la nécessité de capitaliser l’expérience, de tirer profit des compétences des agents publics et d’assurer une relève dans des conditions normalisées.

Rémunérations

Le système de rémunération des fonctionnaires et agents de l’Etat fera l’objet d’une révision générale en vue de le rendre plus motivant et plus compétitif pour attirer et garder les compétences nécessaires à la mise en œuvre des politiques publiques.

Cumul emplois publics et privés

La réglementation en matière de cumul d’emplois (public/privé) et notamment dans les secteurs de la santé et de l’éducation sera adaptée et appliquée.

Accès à l’état civil

Le Gouvernement s’engage à prendre ; sans délais, toutes les mesures nécessaires pour surmonter les obstacles techniques qui entravent l’accès de tous les mauritaniens à leurs papiers d’état civil.

Presse


Le Gouvernement encouragera l’émergence d’une presse nationale professionnelle et spécialisée à même de jouer, de façon à la fois efficace et responsable, le rôle qui lui revient dans le contrôle citoyen de l’action Gouvernementale. Pour ce faire, l’enveloppe allouée au fonds d’appui à la presse sera revue à la hausse de manière conséquente, le cadre juridique sera étoffé pour permettre aux journalistes de profession et aux spécialistes de la communication de s’investir davantage dans le respect de l’éthique et de la déontologie du métier.

Réforme foncière

Pour accélérer le développement de l’agriculture, nous allons lancer, après d’importantes concertations avec l’ensemble des acteurs concernés, une réforme foncière qui garantira aux communautés locales l’accès à la terre et permettra au secteur privé national et international d’investir massivement et durablement dans ce secteur.

Fonds de financement de la pêche artisanale

Le Gouvernement mettra en place un fonds de financement de la pêche artisanale, créera un régime fiscal spécial (incitatif) au niveau des ports, notamment celui de Tanit, renforcera les plateformes de distribution de poisson (SNDP), en généralisant les moyens de stockage frigorifique à toutes les Moughataa du pays ; et étendra l’activité de la société des Chantiers Navals de Mauritanie (CNM) dans la zone sud avec augmentation de la cadence de production des bateaux type artisanal et côtier.

Protection des consommateurs

Une loi spécifique à la protection du consommateur va être adoptée pour la lutter contre les ententes et les abus de position dominante et les pratiques commerciales déloyales.

CEDEAO et ZLECA

La stabilité du pays et sa position géostratégique seront aussi valorisées pour attirer l’investissement privé et élargir le marché. A cet égard, le Gouvernement poursuivra les efforts visant la mise en œuvre effective de l’Accord d’Association avec la CEDEAO avec l’application du tarif extérieur commun (TEC) dès janvier 2020 ainsi que l’Accord de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECA).

Part de l’éducation dans le budget de l’Etat

La part du secteur de l’éducation dans le budget de l’Etat sera progressivement augmentée pour atteindre 20% avant 2024.

Écoles d’excellence plus…inclusives

L’enseignement des matières scientifiques fera l’objet d’une attention particulière et le système des écoles d’excellence sera revu afin de clarifier ses missions et déterminer les conditions permettant de le rendre plus efficace et plus inclusif.

Uniforme scolaire

Par ailleurs, et dans le cadre des mesures visant à consolider les principes d’unité nationale, de cohésion sociale et d’égalité des citoyens, une éducation préscolaire gratuite pour les groupes vulnérables, un centre de formation aux métiers de la petite enfance sera mis en place. L’uniforme scolaire unifié sera introduit et un programme progressif d’unification de l’enseignement fondamental sera mis en place à partir de 2020-2021.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 4555

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • Colombe (H) 08/09/2019 12:19 X

    L'enseignement du 1er degré ne peut se développer que dans le respect des textes réglementant un meilleur plan de carrière professionnel à l'instituteur. Nombreux parmi ces talentueux acteurs se plaignent du manque de sérieux dans les examens professionnels où ce n'est jamais les meilleurs qui gagnent. Beaucoup d'enseignants sont aujourd'hui fortement diplômes et méritent des grandes directions ministérielles ou régionales.

  • Keletegui (H) 07/09/2019 16:04 X

    Foutatoro je suis entièrement d'accord avec vous. J'ai juste voulu dire que les potentialités d'emploi devraient beaucoup plus importante dans le privé et j'attends par privé tout ce qui n'est pas publique l'auto emploi par exemple.

  • Marrakech (F) 07/09/2019 15:10 X

    Il s'exprime en termes généraux, aucune mesure concrète annoncée, aucun engagement précis, aucun délai ! Que du flou ....

  • foutatoro (H) 07/09/2019 13:52 X

    Keletegui (H) N'oubliez pas que "les retraités"... ça concerne aussi le privé ! On pourra dire aussi que plus les gens durent dans le privé et moins il y aura de la place pour les jeunes diplômés...dans le privé. Ce qu'il faut c'est une importante revalorisation des salaires de la fonction publique et les pensions de retraites...qui vont compenser le moins d'années à travailler (entre 62 et 65 ans). Je préfère travailler 20 ans avec un salaire de 1000 000 que 35 ans avec 300 000. Faites le calcul !

  • Face-Mauritanie (H) 07/09/2019 13:25 X

    Monsieur le premier ministre, votre discours est un plat réchauffé, c’est du déjà entendu et ne jamais être réaliser dans le passé et je me demande comment vous avez des projets ambitieux pour les populations, en prenant les mêmes et vous recommencez avec le même personnel corrompu et sanguinaire économique, comment monsieur le premier ministre vous pensez changer les choses en faisant du surplace. Le poumon économique du pays est aujourd’hui confié à un prédateur économique, dans le but de sauvegarder d’autres intérêts personnels, claniques et tribaux, il faut vraiment être aveugle pour voir que le ciel s’assombrit de jour en jour pour ce peuple meurtrit et recaler au dernier plan de son existence, je suis désolé mais monsieur le premier ministre, votre discours est biaisé par les actes que pose ton président à peine élu.

  • Keletegui (H) 07/09/2019 12:30 X

    La révision du régime général de la retraite parlons en . Mr Le PM relevé l'âge de la retraite à 65 ans et revaloriser les pensions. Certains pensent qu'en rehaussant l'âge de la retraite ce serait ouvrir la porte au chômage. cet argument n'est pas plausible pour la simple raison que c'est au privé de créer les emplois dans un pays emergent et non la fonction publique qui doit normalement bénéficier de la compétence et l'expertise de ses travailleurs ( surtout pour ce qui est de l'éducation et de la santé) qui gagnent en expérience avec l'âge.