10-09-2019 09:50 - Mauritanie : premiers pas vers l’exécution du programme « CHEYLA »

Mauritanie : premiers pas vers l’exécution du programme « CHEYLA »

Saharamédias - Les autorités mauritaniennes ont entamé lundi la mise en application des premières étapes du programme « Cheyla », une promesse de campagne du président Mohamed O. Cheikh Ghazouani.

Ce programme prévoit l’octroi d’une allocation financière mensuelle pour 200.000 familles pauvres. Le coup d’envoi de ce programme a été donné à Zouerate par une rencontre consultative destinée à identifier les familles les plus pauvres dans la wilaya de Tiris Zemour, alors que trois équipes se sont rendues dans les trois moughata de la wilaya, Zouerate, F’derick et Bir Moghreïn.

Cette opération est pilotée par la direction du registre social relevant du ministère de l’économie et l’industrie en collaboration avec les autorités locales.

Elle doit durer une vingtaine de jours et doit permettre le recensement les familles qui doivent bénéficier de ce programme, soit un montant mensuel de 35.OOO anciennes ouguiyas comme promis par le président lors de sa campagne électorale.

L’année dernière les autorités mauritaniennes avaient offert à certaines familles pauvres du triangle de la pauvreté des allocations mensuelles de 15.000 MRO.

Ce montant qui a été porté à 35.000 MRO sera octroyé à 200.000 familles sur toute l’étendue du territoire national.

Ce programme est celui de la nouvelle agence relevant de la présidence de la république et qui disposera d’un budget de 200 milliards d’ouguiya.

Elle sera chargée de lutter contre la pauvreté et d’appuyer les couches défavorisées ou marginalisées, c’est ce qu’avait annoncé le président Ghazouani dans son programme électoral.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1497

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • lass77 (H) 10/09/2019 18:00 X

    C'est une piste à saluer mais qui doit concerner tout le territoire national, on ne voit que des sélections. Le président doit veiller à légalité entre ces citoyens ce à quoi il va être interrogé au jugement dernier. Les mesures doivent être élargies à toutes les familles mauritaniennes sans revenus tout simplement et cela sur tout le territoire national.

  • Marrakech (F) 10/09/2019 14:49 X

    Ce n'est qu'un début et cette aide, bien que nécessaire, ne peut être que provisoire. Il faudra aussi donner à ces familles pauvres la possibilité et l'espoir d'avoir, à l'avenir, les moyens de subvenir à leurs propres besoins avec des formations, des emplois réservés,...

  • cccom (H) 10/09/2019 11:17 X

    Cheyla! Nous proposons de réformer par les Conseils Régionaux l'Education intensive et gratuite pour économiser 50 milliards UM/an et créer illico 10.000 emplois productifs au Delta. Slence de mort!! la Mauritanie s'était endettée dans les années 80 dans le cadre de l'OMVS pour maitriser au Delta 204 m3/s dans les 8 vannes de la Digue Rive droite (annexes du Barrage de Diama) sur pression de la Banque Mondiale, notre pays avait abandonné l'ancienne option de Canal ouvert de l'Aftout Essahel de 85m3/s ( ouvrage construit à cet effet mais abandonné au profit d'un tuyau de 1m3/s pour l'adduction de Nouakchott). Les 203 m3/s restants par acte de corruption de certains fonctionnaires du MDRE en 90 ont été largement affectés l'engraissae des phacohéres et oiseaux migrateurs européens , laissant nos populations dans la famine. Idem, Silence de mort. S'il vous plait lisez ma lettre ouverte récente http://taqadoum.mr/fr/node/3976? adresée aux Conseillers Régionaux du Nord et du Sud et nouveau Gouvernement! cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr .

  • hammamett (H) 10/09/2019 09:56 X

    Belle initiative , nous espérons voir d'autres engagements du Président. pas mal pour un début.