11-09-2019 16:51 - Déclaration de patrimoine de Ould Diay. De qui se moque-t-on ?

Déclaration de patrimoine de Ould Diay. De qui se moque-t-on ?

Mauriweb - La nomination de l’ancien ministre de l’Economie et des Finances Moctar Ould Diay à la tête de la SNIM a provoqué une véritable onde choc, y compris dans le propre camp de la majorité au pouvoir.

Tant l’homme est honni, pour ses méthodes rustres et surtout pour le peu de scrupule manifeste et revendiqué sur lequel il a bâti son inexorable ascension dans le cénacle du pouvoir. Démagogue à l’excès l’homme a lancé un défi à l’opinion publique en publiant sciemment, et alors que rien ne l’y obligeait, sa déclaration de patrimoine. C’est tout à son honneur.

Pourvu que les autres hommes politiques prennent exemple sur lui. Ce faisant, il livre à ses « bourreaux » la corde qui pourrait le pendre.

Evidemment le ministre sortant se garde bien d’apporter le moindre document pour soutenir ses allégations, comptant sur son pouvoir de persuasion pour empêcher ceux qui, pourraient s’intéresser à en savoir plus de chercher plus loin, le cas échéant, de mettre en doute ses déclarations.

Au demeurant, à première vue, cette déclaration est truffée de contre vérités, voire de mensonges. Le ministre se garde bien d’expliquer comment il a pu constituer cet important patrimoine revendiqué qui avoisine le demi milliard d’ouguiya ancienne, et ce en une seule décennie de fonction dans l’administration publique. Le ministre eut été mieux inspiré s’il avait déclaré ce qu’il a gagné ces dix dernières années, d’autant qu’il semble dire qu’il n’a rien à cacher.

Voyons en détail ce qu’il déclare :

Une villa située à côté de « Hammam Nil » acquise, selon lui, deux ans avant son arrivée à la tête de la DGI. Absolument faux ! Moctar Ould Diay a été désigné par la ministre Nebghouha Mint Haba en 2008 à la fonction de conseiller chargé des stratégies et du suivi évaluation au Ministère de l’Education Nationale pour un salaire tournant autour de 140 000 Ancienne ouguiya.

Voudrait-il nous faire croire qu’il a abandonné son bureau d’études où il gagnait beaucoup d’argent, pour un salaire à la fonction publique ?C’est le bureau d’études spécialisé en études statistiques et économiques qui lui aurait permis de se procurer une villa à Tevragh Zeina ?

Les autres bureaux d’études vont rire sous cape. Pourquoi abandonner une affaire si juteuses pour une si « ingrate » Aucun conseiller de ministre ne dispose de moyens matériels qui pourraient lui permettre de résider à Tevragh Zéina surtout pendant les premières années de sa carrière et encore moins posséder un patrimoine qui égale celui déclaré acquis par le ministre à cette époque. Evidemment le ministre pourrait jouer à la transparence totale et publier l’acte de vente pour la date d’acquisition et surtout dire avec quel argent et quelles consultations il a pu payer cette villa qui par ailleurs devrait coûter au bas mot prés de 70 millions d’anciennes ouguiyas !

Une Villa (son actuelle résidence) dont le terrain a été acheté en 2013 et sa construction achevée en 2015. Probablement la seule déclaration correcte, valeur approximative 130 millions d’ouguiya Anciens.

Un terrain de 600 m2 à Tevragh Zeina acheté en 2005. On peut fortement douter qu’en 2005 il ait assez d’argent pour se payer un terrain à Tevragh Zeina, valeur approximative 20 millions Anciennes ouguiyas.

Un terrain de 500m2 acquis en 2009 alors qu’il est simple conseiller au ministère de l’Education Nationale (sic) valeur 10 millions.

Un terrain de 1300 m2 à Tevragh Zeina acquis en 2014, abritant cinq locaux commerciaux dont quatre sont actuellement sous location. Evidemment le ministre se grade bien de donner une quelconque indication de localisation mais on peut raisonnablement supposer que la résidence est située sur une route principale asphaltée ; ce qui lui donne une valeur de plus de 140 millions. Une maison à Maghta Lahjar, achetée en 2010 avec le salaire du MEN (sic) valeur 15 millions, Anciennes ouguiyas.

160 têtes de caprins et ovins et 20 camélidés, selon lui, moins que ce qu’il avait lorsqu’il était conseiller du MEN avant 2010. (Valeur 9 millions).

Un compte bancaire avec 28 millions Ouguiyas Anciennes, dans une banque nationale et un second compte dans une banque étrangère avec 200 dollars de solde. Dès lors qu’il tient à jouer à la transparence jusqu’au bout pourquoi ne pas publier le relevé de ce compte pour voir s’il n’a pas servi à acquérir un bien immobilier à l’étranger ?

Deux véhicules SUV un V8 et un Prado, valeur estimée 55 millions.

Une palmeraie à Djonaba , valeur estimée 5 millions

Un membre de la famille possède un Terrain à Riad acheté en 2005 et un autre à Tevragh Zeina acheté en 2012 valeur 10 millions.

7 millions de créances dues par un de ses amis.

Le total de l’ensemble des biens déclarés, est de 499 millions d’anciennes ouguiyas.

Evidement le ministre se garde bien de donner son revenu en tant que DGI et tant que Ministre mais à quoi bon, puisque la majeure partie de ce patrimoine semble être constitué avant ces deux fonctions. De qui se moque-t-on ?

Ajoutons que le ministre Moctar Ould Diay est acteur principal dans certains dossiers dont on continuera à parler pour longtemps encore et qui méritent des éclaircissements.

L’examen et l’adoption par le Conseil des Ministres réuni le Jeudi 6 juin 2019 d’un Projet de décret portant approbation de la Convention d’Etablissement entre le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie et la Société NOUAKCHOTT MEDICAL CENTER (N.M.C.) et ce l’insu du Ministère de la Santé. Cette clinique créée en Mars dernier bénéficie avant son ouverture d’un avantage sur les autres établies depuis des années.

La présentation et l’adoption par le Conseil des Ministres du Jeudi 27 Septembre 2018 d’une communication portant sur une concession en mode Partenariats Public-Privé (PPP) pour le financement, la construction et l’exploitation d’un terminal à conteneurs et d’une jetée pétrolière au Port Autonome de Nouakchott au profit du groupe asiatique OLAM et sa filiale Arise et ce à l’insu du Ministère de l’Equipement.

L’adoption parle conseil des ministres du 6/6/2019 du projet de collectif budgétaire qui consacre 4 milliards de MRU à la célébration du 59ème anniversaire de l’indépendance prévu à Akjoujt.

Et dans l’ultime conseil des Ministres tenu dans les temps additionnels qui s’est réuni jeudi 25 juillet 2019, l’adoption d’un Projet de décret portant règlement type de copropriété (RTC) et organisation institutionnelle et administrative de la copropriété. Et ce à l’insu du Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme bien entendu cette réglementation ne profite qu’au propriétaire des grands immeubles en construction à Nouakchott et lui permettra de pouvoir les vendre appartement par appartement ou plateau par plateau.

MSS





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 12
Lus : 5347

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (12)

  • hi (H) 12/09/2019 13:48 X

    moreandmore:cette nomination est pour garder le trou bien etanche! c'est comme aux mines, la peche, administration presidentielle.. Il faut que le boss sache tout avant qu'une honte s'eclate.

  • Hamady Barry (H) 11/09/2019 22:18 X

    Décidément Association main propre n'est pas en Mauritanie; car vouloir prendre part pour ce Mr qui fait partie des plus grands gabégistes que le pays a connu, c'est vraiment ridicule. Moctar Ould Ndiay bât le recors de tous les Ministres que ce pays a connu en matière de dossier flous. les gens du Brakna ne diront pas le contraire car il a placé tous ses petits amis dont le Président du CR du Brakna qui est son waggaf principal

  • avocatgeneral (H) 11/09/2019 21:56 X

    @Titan, moins de fatalisme ! La question n'est pas ce qu'on amène ou ce qu'on emporte avec soi, il s'agit de la gestion des biens publiques qui doit être bien faite pour l'intérêt du grand nombre d'un pays de pauvres comme la Mauritanie. Je t'assure que si ces sommes mal acquises, c'est à dire détournées, étaient bien investies pour le développement de projets rentables avec efficience, les pauvres mauritaniens au nombre de moins de 4 millions allaient être au centre du monde. Il faut savoir laisser à César ce qui est à César ! Sinon, Ould Meikheitir est-il plus mauvais qu'un corrompu, un Voleur de biens publiques, devant L’Éternel ??? Vas savoir !

  • avocatgeneral (H) 11/09/2019 21:43 X

    A la bonheur, voici le premier article un tout petit peu fouillé sur les actions des hommes du gouvernement passé. Il faudra des enquêtes journalistiques plus fouillés sur ces crimes économiques, à la place des ragots de salon. C'est ce qui honore le quatrième pouvoir !

  • Adiekodda (H) 11/09/2019 20:03 X

    Titan , franchement chapeau à toi ; tu as tout dit et bien dit . Malheureusement les voleurs ne vont rien comprendre car ils se croient immortels. .

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 11/09/2019 18:56 X

    L’auteur de cet article truffé des mensonges ferait mieux de se taire. Parfois, mieux vaut respirer profondément et se taire que produire de fausses informations .Moctar Ould N’djay est un homme honnête, droit, il a toujours marché tête haute et mains propres. MSS Vous êtes jaloux de N’djay . VIVE GHAZOUANY et VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE

  • Adiekodda (H) 11/09/2019 18:18 X

    A quoi sert ce genre de pèlerinage?

  • Le Titan (H) 11/09/2019 18:12 X

    On se moque de personne monsieur MSS, au moins Ould N’diay a fait l’effort de décliné du faux comme tu aimes le préciser, mais qu’en dis-tu de ce qui ne font même pas semblant et qui se sont enrichit sur le dos des populations. Mais ce qui est important et qu’il faudrait retenir est de savoir que : En venant au monde comme nouveau-né, on amène rien, la sage-femme a peine qu’elle prend un morceau de tissu pour te couvrir, on n’a rien amené. Quand on quitte ce bas monde vieux ou jeune, ministre ou président, pauvre ou riche, d’une petite ou grande tribu, noir ou blanc, musulman ou Mkheïttir, Athée ou Mathé, on n’amènera rien du tout je dis, rien du tout, le tissu qui enveloppe le corps du défunt peut être l’argent d’un mendiant ou d’un voleur repenti comme ceux de chez nous. Ould Nd’iaye riche ou pauvre, Aziz riche ou pauvre, laisseront tout dans ce bas monde et maintenant à quoi sert d’amasser tout cela ou de mentir et crier au voleur.

  • moreandmore (H) 11/09/2019 17:18 X

    Cette nomination n'a manifestement pas été décidée dans l'intérêt de la SNIM, c'est un cadeau fait à Aziz !

  • moreandmore (H) 11/09/2019 17:12 X

    No comment !

  • Marrakech (F) 11/09/2019 17:09 X

    Cette déclaration de patrimoine est une véritable mascarade !

  • hi (H) 11/09/2019 17:05 X

    Ils se moquent d’eux mêmes d’abord then du peuple. Ould Mokhtar est devenu très riche et possède deux maisons a l’etraanger. Il se moque de nous tous car il possédait une caisse noire de 25,000,000.00 UM par mois.