16-09-2019 18:21 - Mauritanie: Ghazouani veut créer son parti et se libérer d’Aziz

Mauritanie: Ghazouani veut créer son parti et se libérer d’Aziz

Senalioune - Des sources bien informées ont déclaré que le président Mohamed Ould Ghazouani envisage de créer un nouveau parti qui constituerait une alternative à l’UPR (Union pour la République).

Les sources ont souligné que les signes de la création du parti semble apparaître à travers une série de réunions avec des personnalités de l’opposition et ceux d’autres qui l’ont soutenue. Le motif est la séparation avec le régime de l’ancien président Aziz, qui est reproché par la majorité des mauritaniens comme corrompu.

Par ailleurs, des médias ont confirmé que les députés du Parti de l’Union pour la République sont mécontents des réunions que Ghazouani mène avec des dirigeants des partis d’opposition.

Ces même députés ne sont pas satisfaits de la façon dont il traite les affaires politiques du pays.

Ghazouani a pratiquement entamé des démarches que l’on peut qualifier de rupture avec son prédécesseur, le président Mohamed Ould Abdel Aziz.

La première étape a été la révision de plusieurs licences de pêche, qui ont été accordées à des proches collaborateurs et aux dirigeants de son régime.

La semaine dernière Ghazouani a porté un autre coup dur lorsqu’il a ordonné de mettre un terme à la construction d’une usine d’or dans la ville de Choum.

La licence avait provoqué l’indignation des habitants de Choum en raison des dommages environnementaux que cela vont causer. Cette licence, qui appartient à des proches d’Aziz, avait été obtenu dans des circonstances mystérieuses et tordues selon les habitants de cette localité.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Senalioune
Commentaires : 9
Lus : 4757

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (9)

  • rimois (H) 17/09/2019 16:13 X

    Une impression: Ailleurs c'est les partis qui choisissent et élisent leur candidat, ici le président une fois en activité crée son parti le temps de son exercice puis a la fin de son exercice le parti ....

  • mystere1 (F) 17/09/2019 10:26 X

    qu'il crée son propre parti, il en a le plein droit et liberté puisqu'il est le président de la république, mais le problème n'est pas de créer et de ne plus être l'ombre de son ami frère, le grand problème c'est que ghazwani a du long chemin à parcourir pour régler les soucis laissé par son ami prédécesseur, il y'a beaucoup de projet laissé par l'autre, sans parler des soucis primordiaux que souffrent la majorité du peuple, sans compter des biens mal acquis pris, alors que cela appartient aux droits des pauvres gens, vraiement s'il pouvait y avoir des robins hoods afin de rendre ces haqq volés aux gens ! quant à ghazwani, attendons qu'il réagisse, il faut le comprendre, avant qu'il ne se relève et affronte les charges de responsabilités laissé par MOAZ, ne sera pas facile, ainsi il a besoin des hommes et femmes à la hauteur dans son soi disant nouvel parti qu'il veut créer, bonne chance et que Dieu l'Assiste, donc wait and see !.

  • Esprit Critique (H) 17/09/2019 00:09 X

    vous etes tous pareils avec ou sans parti.vous etes tous des hypocrites des racistes et des xenophobes

  • Faux-Parrains (H) 16/09/2019 22:34 X

    Ce doigt sur le nez montre combien de fois Aziz était méfiant de cet homme galonné et qui le connait, dans cette position doigt au nez, Aziz se dit franchement je ne te sens pas du tout, je sens qu’un jour tu vas me lâcher, moi et ma famille politique, vraiment je te crains au plus grand profond de moi. Le calme avant la tempête, il faut faire un parti et se départir de l’UPR, un parti de bandits de grand chemins, des braqueurs de l’économie Nationale et de la dérive sociale, les militants/clients de l’UPR se mordent les doigts ils risquent de se retrouver dans la rue comme le PRDS et autres partis état, bon vent d’Aziz et de ces laudateurs de militants, ils sont faux, issues de faux, gèrent du faux comme des faux parrains.

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 16/09/2019 22:21 X

    Aujourd’hui, le Président Ghazouani veut bâtir quelque chose de collectif, pour refonder par le bas, créer une dynamique et travailler avec des femmes et des hommes de tous horizons. Il faut construire la Mauritanie de demain avec une génération nouvelle, des idées neuves et radicales et s'appuyer pour cela sur un préalable : mener un débat transparent et ouvert, animé si besoin, pour chercher les réponses aux problémes. Et après tout, c'est bien son droit, de créer son parti politique VIVE GHAZOUANY et VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE

  • Marrakech (F) 16/09/2019 20:22 X

    Ghazwani est maintenant président et Aziz n'est plus rien. Les applaudisseurs se rangent du côté de celui qui est au pouvoir, Aziz c'est fini !

  • mdmdlemine (H) 16/09/2019 20:00 X

    Ghazouani est plus malin qu'Aziz. Ce dernier s'est fait trop d'ennemis pendant ses mandats s'entourant uniquement de cupides Par Ghazouani créé l'unanimité autour de lui séduit la majorité et l'opposition ainsi que les gens du centre C'est normal qu'il pense à créer un parti qui n'est pas l'UPR formé uniquemeznt de thuriféraires alors la formation de Ghazouani sera une nébuleuse où tout le monde aura de la place et des mots à dire

  • cccom (H) 16/09/2019 19:17 X

    Pour sortir de la position inapropriée de dernier du monde dans plusieurs domaines, je recommande au Parti nouveau d'Etat qui souhaite capter légitimement toutes les familles du terroir pauvres et riches de réformer l'enseignement par les Conseils Régionaux ( FRD readapté) et APE, et par le systéme Edu Cerveaux Oasis de Maaden intensif de 2700h à 2800h/an (au lieu de 700h/an)réducteur du cursus et des coûts de 3/4 garant du Bac trilingue à 15 ans et d'une économie de50milliardsUM/an sur le Budget pour créer d'une autre main l'autosuffisance alimentaire, l'éradication du racisme et du chômage. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr . .

  • mine-you (H) 16/09/2019 18:56 X

    Tout ça semble être de l'intox, rien à rien à jour d'aujourd'hui ne l'indique, surtout pas les dernières nominations. c'est crée un parti ça sera comme le passage du PRDS à l'UPR donc la continuité du système. Évidemment tous les opportunistes y compris ceux de l'opposition dite radicale vont se côtoyer dans ce pays.