17-09-2019 00:00 - Mauritanie : 30 postes étatiques vacants

Mauritanie : 30 postes étatiques vacants

Al-akhbar - Selon des sources d'Alakhbar, une trentaine de postes sont vacants à la Présidence de la République et dans des secteurs gouvernementaux.

A la Présidence de la République, deux conseillers ont été nommés ministre (Ould Merzough, Coumba Ba), un troisième (Mohamed Ould Taleb) ambassadeur et trois autres sont allés à la retraite.

Au Ministère des Affaires étrangères, l’ambassadeur qui était au Mali (Mohamed Ould Mohmed Lemine) a été nommé directeur de Cabinet du président de la République.

Les ambassadeurs au Nigéria, en Afrique du Sud et aux Emirats Arabes Unis ainsi qu’un inspecteur général et un conseiller ont atteint l’âge de la retraite.

Un conseiller Camara Saloum Mohamed a été nommé ministre de la fonction publique

Les directeurs du Trésor public, du Port de l'Amitié, de l'Agence de la navigation aérienne et de Somagaz ainsi que le Secrétaire général du Fonds de dépôts et de développement et le PCA de SOGEM ont été nommés ministre laissant leur poste vacant.

Au Ministère de l'Intérieur, six fonctionnaires dont les walis de Guidimakha, du Brakna et du Gorgol sont allés à la retraite laissant leur poste vacant.

Au ministère du Commerce, un conseiller du ministre et le directeur de la Protection des consommateurs sont allés à la retraite laissant leur poste vacant.

Le directeur général de la Sûreté, le directeur général de la Douane, le directeur général des renseignement extérieurs (BED), le commandant adjoint de la Garde nationale sont allés à la retraite.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 3889

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • baliou.ablay (H) 17/09/2019 09:26 X

    Cridemiennes et Cridemiens, il faut faire des propositions pour chacun des postes cités par l'article. Qui sait? Vous serez entendu en haut lieu.

  • boubou_kibili (H) 17/09/2019 08:17 X

    IL y'en a plus que cela cher Mr. Je dis bien que si la lenteur des nominations est signe de recherche la pertinence d'efficacité dans le choix des futurs responsables (car MOAZ avait complément saboté ce pays avec des nominations bidons, humilié les fonctionnaires et les cadres de haut niveau dans tous les ministères et les institutions en les faisant coiffés par des ignorants et arrogants qui plus est), Alors pour cette patience de l'équipe Ould Ghazzouani est signe de maturité et bravo pour cela. Par contre si au finish ce Gouvernement va encore nous faire du réchauffé de l’administration sortante, alors bonjour la montagne va accoucher d’une grosse souris et bonjour les dégâts car les populations de tous les bords entendent une rupture au moins dans les pratiques et cela est à la portée de la nouvelle équipe. Mr le PR doit utiliser tous les fils méritants du pays qu’ils soient de cette majorité ou de l’opposition car ce qui importe c’est les résultats. La compétence, le sérieux et la bonne gouvernance qui s’est échappée de ce pays au cours de ces dix dernières années avec l’ère de MOAZ di être rétablie pour de bon. Mr le PM il ne suffit pas d’avoir de gros diplôme et de l’expérience comme vous en avez Maachaallah et à la fin vous accommoder d’incompétences notoires qui vont saper tout le programmes si ambitieux de votre gouvernement qui comprend des cadres compétents qu’il faut encourager par des nominations tout autant de cadres compétent (e) e et sérieux qui ne devront leur nomination qu’a ce critère. Le Monde actuel est en compétition et seul es les nations bien préparées sur le plan de la rigueur, la compétence et la bonne gouvernance s’en sortiront. Il faut sortir de cette administration de Thieb -thieub et heul ceci ou de cela…Mr le PM la justice et rien qu’elle dans ce choix. De plus que et cela vous ne saurai l’ignorer Allah observe chacun de nos gestes et nous rendrons tôt au tard des comptes. Lahilahaillallah !!! .

  • Le Doker (H) 17/09/2019 00:50 X

    Voilà ce qui avait poussé l’ancien maire de Teyarret d’élever la voix et de chercher la division, il aura compris que les postes vacants seront équitablement répartis entre les mauritaniens et chaque communauté et plus particulièrement la communauté Wolof aura sa part, il a même tenter de nous mettre sous les rampes de la Syrie, la Lybie, le Rwanda et je passe, nos cousins ne veulent pas d’équité entre les mauritaniens, ils veulent tout pour eux et rien pour les autres, (***) c’est vraiment honteux et douteux, les musulmans mauritaniens, s’ils sont vraiment ce qu’ils croient et devraient être tolérant.