06-10-2019 11:54 - LFW, Ed4, n°1/Hacen Lebatt en toute confidence! L’affrontement Ghazouani/Aziz est inéluctable…

LFW, Ed4, n°1/Hacen Lebatt en toute confidence! L’affrontement Ghazouani/Aziz est inéluctable…

Africa Diaspora News - Aussi détonant que cash, Hacen Lebatt est un journaliste mauritanien, membre fondateur de Conscience Résistance (CR), dont les positions sur les questions de société sont tranchantes.

Il s’est illustré lors de la dernière campagne présidentielle mauritanienne en soutenant l’ex chef d’Etat major de l’armée et ami de l’ancien président, Mohamed Ould Cheikh El- Ghazouani (élu président de la République Islamique de Mauritanie le 21 juin 2019).

Ce choix a valu à ce diplômé en économétrie de l’Université de Caen (France), de perdre au passage quelques amis sans pour autant en gagner assez dans son nouveau camp. Peu importe nous rétorque-t-il je ne suis pas un carriériste et telle n’est pas ma conception de la politique !

Opposant invétéré du régime politico-militaire et dictatorial de Maaouiya Ould Sidi Ahmed Taya, son ralliement à un candidat du pouvoir a suscité interrogations et désapprobations. Hacen Lebatt qui fut directeur du protocole du candidat Mohamed Khouna Ould Haidallah, a été arrêté avec ce dernier lors de la présidentielle de 2003. Il restera quatre mois durant en détention, avant d’être condamné à 5 ans de prison avec sursis. Il sera par ailleurs gracié par Ely Ould Mohamed Vall (ancien président) durant la transition démocratique de 2005. Ce séjour carcéral était précédé d’une autre arrestation (2000) en marge de l’interdiction de l’Union des Forces Progressistes (UFP) qui était l’une des principales forces d’opposition. Arrêté à Nouakchott, il sera transféré à la prison de Kaédi.

Désormais le voila en "romance" avec celui que nombre d’observateurs qualifient de "dauphin d’Aziz". Le progressiste Hacen Lebatt sorti de l’école du mouvement politique de la gauche radicale et laïque Conscience et Résistance flirtant jusqu’à l’étouffement avec les gardiens des forces conservatrices, paradant avec les militaires, dont son mouvement CR considérait être à l’origine des différentes crises politico-sociales en Mauritanie depuis 1978 ; cela détone bien évidemment !

Hacen Lebatt a-t-il retourné sa veste, ou plutôt son boubou mauritanien ? Serait-il intéressé par « l’ascension sociale » ? Souhaite-t-il est être au cœur de ce pouvoir que lui et ses anciens compagnons de CR ont toujours combattu ? C’est souvent à 40-50 ans que les intellectuels et hommes politiques transhument disait Elgas[1], "c’est l’âge où la société vous pousse à la maturité et à la prédation. C’est l’âge où la responsabilité et la progéniture vous mordent le portefeuille (…). Que valent les idées devant la convergence des besoins et la possibilité de stabiliser une vie ? La rébellion ne paye pas bien son homme. A un certain stade de leur combat, certains intellectuels se jugent inutiles dans la posture de la critique. Donc il leur faut s’engager… Le renoncement à la vertu, en politique, c’est toujours une question de temps. Il y a un rien de distance entre le compromis et la compromission".

Hacen Lebatt s’en défend totalement, pour lui, il n’en est rien de tout ça ! Dans cette interview, il assume tout, ne renie rien de son passé, ne fait aucun bilan. Pour lui, si aujourd’hui, il rallie le pouvoir, c’est qu’il voit en la personne de l’actuel président une incarnation "d’un certain renouveau". Ses positions sur la question des droits humains, de la justice sociale, ou des principes démocratiques demeurent inchangées. Elles lui restent chevillées au corps. Il soutient d’être dedans tout en ne se reniant pas.

Des positions qui font de lui une persona non grata au sein même de son camp. Il dit faire partie de ceux qui souhaitent que Mohamed Ould Cheikh El–Ghazouani tourne la page de Mohamed Ould Abdel Aziz, de ceux qui souhaitent aussi la dissolution de l’assemblée nationale composée des caciques de l’ancien pouvoir. Selon lui Mohamed Ould Cheikh El–Ghazouani doit faire l’inventaire du bilan (des deux quinquennats) de Mohamed Ould Abdel Aziz. Il regrette que les choses n’aillent pas assez vite comme il souhaiterait mais reste assez optimiste en l’avenir de la Mauritanie.

Cheikh T Guèye, pour ADN

[1] Elgas, Inventaire des Idoles "Souleymane Jules Diop, ors & Dehors du pouvoir", source Tract.









Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 6253

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • hayerim (H) 08/10/2019 22:14 X

    Par expérience, pas de confiance à ces idiots de soi disants intellos de l'extérieur singeant l'occident souvent pour des miettes. Il ne faut pas rêver debout: Ghazouany et aziz c'est une équipe et croire qu'ils se confronteront est un rêve: ils ont fait un plan ensemble et l'ont exécuté ensemble. C'est vrai qu'ils se sont rassasiés maintenat et veulent assurer leurs arrières.Pour cela, ils cherchent de nouveaux Raspoutines comme ces intellos émigrés! Il ne faut pas rêver 'CR' et toutes les idéologies, c'est fini! Et un politicien ou politicard en ces pays aux 90% d'illétrés politiques, c'est le cri du ventre qui gagnera un jour ou un autre et amènera les plus virulents intellos à se 'caméléoniser' (excusez moi, molière!). Pour rappel, un autre Lebatt, ex gauchiste idéaliste qui fut notre ministre des AE ou du moins de MOST (déchu par l'actuelle équipe au pouvoir, était allé jusqu'à affirmer et je cite (lors d'une présidentielle): "Si MOST ne se représente pas, le peuple mauritanien va le juger', fin de citation. Alors, il ne faut pas en vouloir à ce Lebatt qui n'a encore peut être que peu goûté aux délices de l'argent détourné...facilement! Apreès le métro...les sièges moelleusux des mercos, ça rend dingue, croyez moi!

  • Aboulamine (H) 08/10/2019 17:32 X

    Hacen Lebatt a eu le rare privilège d'etre appelé au téléphone par le Président Mohamed Cheikh GHAZOUNI, alors candidat lui demandant son soutien après avoir expliqué son projet de société pour la Mauritanie qui cadre avec les aspirations de Hacen LEBATT, mais pourquoi (diable ) l'en voulez-vous? Mais qui aurait résisté à l'appel d'un candidat aussi respecté que respectable et donné pour favoris par tous les connaisseurs de la géopolitique du pays? En tous cas pas moi , un soutien indéfectible du candidat Ghazouani qui s'est investi pour son élection dans le cadre d'une initiative départemental, avant meme de le rencontrer lors de campagne. Hacen est dans ses droits pour défendre le Président qu'il a élu comme les autres ont le droit de s'opposer comme ils le font.

  • mauribat75 (H) 07/10/2019 09:45 X

    duneoasis (alias Hmeïda?) : Lebatt, vous n'avez pas réussi à l'acheter, maintenant vous voulez le dénigrer ? Heureusement pour lui, Ghazouani connait très bien vos méthodes.

  • Ibadou (H) 06/10/2019 18:00 X

    @duneoasis, hélas pour vous, il n y a que les imbéciles qui ne changent pas !

  • duneoasis (H) 06/10/2019 14:45 X

    Je connais assez Hacen qui veut se présenter comme un héros. Il est arrivé à Nouakchott suite à une négociation mercantile avec le célèbre Hmeyda de la Présidence pour soutenir Ould Abdel Aziz. Qu'il nous édifie sur les raisons de son virage sans clignotant. Q'est ce qui le pousse aujourd'hui à se présenter comme le faucon de la rupture avec Aziz ? Soubhana Allah.