08-10-2019 16:13 - Communiqué relatif au retrait de la plainte contre Bouamatou

Communiqué relatif au retrait de la plainte contre Bouamatou

Mohamed Abdallahi - Les ONG signataires du présent communiqué ont décidé de retirer la plainte, déposée en leur nom, contre M. Bouamatou, le 29 juin 2018 auprès du procureur de la République du Tribunal de grande instance de Paris.

Cette décision a été notifiée par lettre adressée aux deux avocats, Me Mohamed Ould Sid’Ahmed et Me Gilles William Goldnadel, signataires de la plainte, le mardi 10 septembre 2019. Le juge Dominique BLANC, en charge du dossier, en a été informé sur le champ.

Cette décision a été, également, réitérée par correspondance adressée spécifiquement à Me Gilles William GOLDNADEL, président de l’ONG « Avocats Sans Frontières », le 26 du même mois dans laquelle les ONG ont fait part de leur désistement d’instance et d’action et leur détermination à mettre une fin définitive à toute procédure relative à la plainte contre M. Bouamatou.

En effet, cette plainte a été motivée par des informations publiées dans des articles de presse parus dans des journaux qui semblaient être rédigés à dessein, car les auteurs et instigateurs de ces articles n’ont pas pu continuer leurs enquêtes et investigations jusqu’au bout.

Aussi, les informations ainsi publiées se sont révélées sans fondement susceptible de justifier une plainte quelconque.

NOUAKCHOTT 08 OCTOBRE 2019

LA COALITION CONTRE LA CORRUPTION EN MAURITANIE (3CM)

L’OBSERVATOIRE MAURITANIEN DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION (OMLCC)







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 17
Lus : 9524

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (17)

  • kalidou gueye (H) 13/10/2019 19:23 X

    Des organisations qui ont été créée par Aziz pour attaquer Bouamattou. Sinon pourquoi ces organisations ne se sont jamais prononcées sur les cas de détournement de la famille Aziz êt tous ceux qui ont dirigé avec lui ce pays depuis 2009.

  • dromaderius (H) 09/10/2019 22:46 X

    Qu’en est il de l’honneur et de la réputation de cet homme honorable qui avait été jeté ainsi en pâture à une certaine opinion. Par contre nous aimerions bien que des ong s’intéressent à l’argent de senoussi ou encore sur les sommes colossales encaissées par des lobbyistes et avocats français dans cette histoire

  • Labrador1953 (H) 09/10/2019 18:51 X

    M. Bellil, Les Ong et tous les autres qui travaillent à l’ombre ou en surface, payés par l’ancien pouvoir pour assouvir sa haine insatiable, aux frais du pauvre contribuable mauritanien, auraient mieux occupé leur temps à tracker les importateurs qui inondent le marché de produits exonérés de toute taxe au cordon douanier. Pourtant le général Ould Elmamy garde jalousement toutes les données relatives à ce trafic qui se poursuit depuis onze ans.

  • Brahim sidi (H) 08/10/2019 21:43 X

    J’attire l’attention de M. Bellil (Le Saint) que le Trésor public, sous le ministre Diombar, a versé plusieurs milliards de mro en vue de la réalisation d’une unité de montage d’avions légers en partenariat avec des américains introduits par l’ambassadeur mauritanien à Washington. À ma connaissance,cette unité n’a pas encore vu le jour et cet argent n’a jamais été rendu au Trésor. Voilà un dossier saint qui mérite votre mobilisation M. Bellil, n’est-ce pas ?

  • Labrador1953 (H) 08/10/2019 19:37 X

    Association C.....sals Répondez sur le fonds des commentaires comme cela vous rendrez service à la démocratie et à la bonne gouvernance dans notre pays; reveillez-vous, Aziz, le troisième mandat, l’Upr .....Zeidane...ould Maham...Tout cela c’est fini et derrière nous!!!!

  • synthetiseur (H) 08/10/2019 19:11 X

    Ces deux ONg ont semble t-il été fabriquées de toutes pièces de toutes pieces en 2018 pou engager cette procédure contre Bouamatou. Qu' allez vous dire messieurs à Allah le jour du jugement dernier et quelle sera votre attitude si demain cette affaire se termine et que vous soyez face à Bouamatou.Quelle honte!?

  • Labrador1953 (H) 08/10/2019 18:58 X

    Ces Ong patriotes auraient gagné en crédibilité et notoriété si elles avaient engagé une action contre l’autorité qui a octroyé une partie de la célèbre École de police à un membre du Clan pour y construire de manière obscène un marché !!!!! Au lieu d’intenter un procès insensé à un promoteur privé national juste pour faire plaisir à un Prédateur !!!!

  • Brahim sidi (H) 08/10/2019 18:51 X

    Pourquoi ces Ong de lutte contre la corruption n’ont pas porté plainte contre Ould Djay le ministre des finances et de l’économie lorsqu’il a entériné la vente de l’emblématique Ecole marché pour des « inconnus » très connus afin de construire un marché ?????

  • ASSOCIATIONMAINSPROPRES (H) 08/10/2019 18:51 X

    Bouamatou. Combien vous a il donné ? 5000€ ou 15000€ ? Je veux ma part. Vendus!

  • MAGADILOU (H) 08/10/2019 17:35 X

    Les scandales internes, vente des écoles en tête, devaient attirer l’attention et engager le combat de nos ONG au niveau national. Pourquoi ces écoles ont été vendues à des prête-noms, démolies et transformées en boutiques au moment où le président de l’époque faisait grand tapage sur son année d’EDUCATION? Qui a vendu ces écoles? A qui? Qui est aujourd’hui le(s) propriétaire(s) de ces écoles-Boutiques? A vos investigations, braves ONG mauritaniennes

  • Labrador1953 (H) 08/10/2019 17:21 X

    Notre ami Bellil aurait mieux agi s’il avait intenté son action contre celui sui s’est octroyé une bonne partie de la prestigieuse École de police pour y édifier de la manière la plus obscène un immeuble à usage commercial; d’ailleurs le Commissaire Ely ould Eleya de la police économique aussi aurait mieux canalisé son énergie sur le sujet au lieu d’accepter de se faire instrumentaliser par.... qui on connaît!!!!

  • Labrador1953 (H) 08/10/2019 17:12 X

    Au juste, c’était nettement plus facile pour notre ami Bellil d’introduire une action en justice contre l’accaparement par Aziz d’une partie de l’Ecole de police aux fins d’y édifier de la manière la plus obscène des boutiques au mépris des lois et de la morale républicaines que de se hasarder à ce périple parisien. D’ailleurs, le commissaire Ely Ould Eleya de la police économique aurait mieux servi lui aussi la République en enquêtant sur ce dossier plutôt que s’acharner au service de ....qui on connaît!!!!

  • soumas (H) 08/10/2019 17:06 X

    Bonne nouvelle, cependant ces ong ne devraient elles pas porter plainte pour les énormes scandales financiers comme la mise en faillite délibérée des banques ou alors contre la convention de polyhondong.

  • dromaderius (H) 08/10/2019 17:02 X

    Reconnaître son erreur et faire acte de contrition est une bonne chose mais au lieu de s’attaquer à ce mécène ces ong pourquoi ne porteraient elles pas plainte contre ceux qui pillés et ruinés des entreprises nationales comme la sonimex et lEner?

  • cccom (H) 08/10/2019 16:54 X

    Bonne nouvelle pour le pays en matiére de droits humains. Ma vive inquiétude se fixe ailleurs, sur la réforme de l'enseignement annoncée par le Gouvernement de recrutement de 6000 enseignants pour poursuivre à mon avis, sur fond malalade la destruction de l'avenir de 90% de notre jeunesse avec une perte de plusieurs dizaines de milliards. SVP libérez l'initiative des Conseils Réionaux, appliquez le systéme Cerveaux Oasis gratuit obligatoire jusqu'ç 18 ans et intensif et gagnez des dizaines de milliards UM/an, en plus de l'autosuffisance et exportation du riz au Delta, secteur détourné pour l'engraissage de phacochéres et oiseaux européens migrateurs Afrique du Sud et créations de milliers d'ingénieurs trilingues à 19ans. cheikhany_ouldsindina@yahoo.fr

  • Antar Ibn Cheddad (H) 08/10/2019 16:44 X

    Tard vaux mieux que jamais. Mais pourquoi nos braves ONG ne s’intéressent-elles jamais au GHANAGATE, à la vente des écoles, aux marchés opaques de la mine de la SNIM, de la Mauritanie Airlines International et de ses avions fantômes, aux droits de douanes jamais payés et aux malversations des prestataires de Kinross et de BP??????????

  • Labrador1953 (H) 08/10/2019 16:39 X

    Pourquoi ces honorables défenseurs de la bonne gouvernance n’ont-ils pas porté plainte à Paris contre les intermédiaires de la vente du fer de la Snim imposés par le pouvoir ainsi que leurs clients corrupteurs et qui faisaient perdre à notre entreprise nationale au moins 30$ par tonne? Pourtant la Représentation de la Snim où officient ces voyous se trouvent bien à Paris et il eut été plus judicieux d'arrêter leurs méfaits au lieu de se lancer dans cette aventure contre un mécène doublé d’un démocrate