09-10-2019 08:30 - Le Maroc et la Mauritanie se coordonnent pour fluidifier le passage d’El Guerguarate

Le Maroc et la Mauritanie se coordonnent pour fluidifier le passage d’El Guerguarate

Yabiladi - Les blocages que connait régulièrement le poste frontière El Guerguarate ont été au menu de la réunion de ce le lundi 7 octobre, entre le ministre mauritanien de l’Equipement des Transports, Mohammadou Ahmadou, et l’ambassadeur du Maroc, Hamid Chabar.

Les deux responsables ont abordé les moyens à même d’assurer une circulation fluide des personnes et des biens au niveau du passage frontalier, indique mardi le site d’actualité anbaa.

La rencontre est une nouvelle preuve de l’intérêt que portent les autorités de Nouakchott à l’activité commerciale sur ce corridor. En août, une délégation mauritanienne s’était d’ailleurs rendue à El Guerguarate pour examiner le dossier avec les Marocains.

Cette mobilisation du voisin du sud est en effet la conséquence directe de pressions européennes. C’est d’ailleurs en août que des représentants de Bruxelles ont abordé cette question avec des officiels mauritaniens. L’Union européenne est assaillie par les protestations des professionnels de la pêche espagnols, notamment ceux originaires de Galicie.

Pour contourner les blocages récurrents, ils ont même proposé l’ouverture d’une nouvelle voie entre le Maroc et la Mauritanie garantissant l’acheminement des quantités pêchées par les chalutiers espagnols dans les eaux mauritaniennes et sénégalaises vers le port de Dakhla dans de meilleures conditions.

En septembre, le gouvernement mauritanien a prorogé d’une année, jusqu’à novembre 2020, l’accord de pêche avec l’UE.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 955

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)