09-10-2019 21:08 - Tribune: N’oublions pas nos hommes d’affaires en exil

Tribune: N’oublions pas nos hommes d’affaires en exil

Initiatives News - N’oublions pas nos HOMMES d’AFFAIRES dans l’exil, HOMME est, dans leur cas, l’abréviation : H: Hôpital, O: Ophtalmologie, M: Mécène, M: Manageur, E: Entreprises.

Ce matin, entre 6 heures et 7 heures , à mi-chemin, entre éveil et sommeil, dans un état où se mêlent l’inconscient et la conscience, je me surpris en train de sculpter, dans ma tête, un article destiné à la presse écrite, pour soumettre à l’opinion, à Mr le Président de la République et au Décideur et Arbitre suprême, dans les 2 univers.

– Allah, le Tout-Puissant- le cas de mes compatriotes contraints à l’exil par celui qui semblait jouir de la souffrance humaine, de l’éviction des hommes de valeur, comme d’autres s’amusent aux jeux de cartes.

Un brelan d’hommes

Un brelan d’hommes – je ne connais pas l’orthographe de ce mot qui désigne 3 cartes identiques dans la main du pockeriste, ni même comment on écrit le mot désignant cette catégorie joueurs.

Ce brelan d’hommes encore détenu dans des griffes qui ne tiennent légalement -ni même illégalement- plus rien d’autre se meut dans mon cerveau, agite mon âme et hante mon esprit. Il est composé de 3 Mohamed

Mohamed Bouamatou

Mohamed Echaffii

Mohamed Debagh

En présence de ces noms, le titre de l’article qui me vint, spontanément, pour témoigner ma solidarité et renouveler mon appel à la conscience des uns et des autres était ainsi composé d’hommes auxquels s’accolent les 3 attributs d’Hommes d’affaires, de mauritaniens et d’Hommes politiques.

Acrostiche pour homme

Je voulais développer ces attributs et qualités, pour justifier la nécessité de leur retour à leur mère-patrie et dénoncer leur exil. Mais je fus interpellé alors et par les lettres et les voyelles du mot Homme d’affaires, communes aux trois qui me disaient « tu peux économiser les mots, en établissant le lien naturel entre nous, en mettant en exergue les attributs et des valeurs qui nous sont communs, soit : -pour HOMME

H: Hôpital

O: Ophtalmologie

M : Mécène

M: Manageur

E: Entreprises

… et pour AFFAIRES

A: Artisans

F: Faiseurs

F : Fortunes

A: Actionnaires

I: Investisseurs

R : Ressources

E: Epargnes

S: Solidaires

Comment avoir le courage d’exiler un homme qui cumule ses attributs, ses qualités à plus forte raison 3 hommes et plus? Comment en priver le pays, les soustraire à lui?

L’exil, fut- il volontaire, est l’une de plus grandes sources de souffrance de l’être humain.

En dehors de chez soi, de son propre pays, tout manque au mauritanien exilé : l’air, le soleil, le ciel, les odeurs de l’encens, du thiouraye, les appels des muezzins, les prières du vendredi et les foules d’hommes portant des tapis sous le bras, les flux humains du matin vers les lieux de travail et les reflux de la ville vers les banlieues et les villes de l’intérieur pendant le weekend, le coucher du soleil, le sable de la dune,le cure-dent coupé fraîchement d’une atila…la Mauritanie, en un mot !!!

Bref, chaque souvenir d’une poussière du sol natal est une montagne sur un cœur meurtri et nostalgique.

Les êtres vivants n’appartenant pas à notre espèce ne survivent pas, eux-mêmes, à la douleur de l’exil. Imaginez un poisson dans le désert.

Imaginons un dromadaire, contraint à vivre dans l’océan atlantique

Chacun a besoin de vivre librement dans son milieu, dans l’éco- système crée, pour lui, par Allah.

La rancœur, le désir de vengeance, l’envie de faire mal peuvent constituer les ingrédients de la culture ou plus exactement de l’inculture de certains hommes qui arrivent par hasard au pouvoir. Ils sévissent et font mal à tout le monde. Ils portent la haine dans leur cœur et propagent vulgairement le malheur et l’injustice parmi les autres. On les dit guignards et porte –malheur.

A contrario, d’autres hommes d’Etat, choisis par le peuple pour leurs valeurs intrinsèques et ancestrales, ont été créés par ALLAH pour réparer les torts et les préjudices et distribuer le bonheur et la justice au plus grand nombre, aux exilés à l’Etranger, aux marginalisés à l’intérieur, en premier. On les dit chanceux et porte bonheur.

Je suis persuadé que le Président Mohamed CHEIKH GHAZOUANI fait partie de ces hommes providentiels, antipodes et antidotes (qu’on le veuille ou non) de la première catégorie d’hommes, décrite plus haut.

Koulloukoum mouyessaroune lima kouligha lehou (Chacun de vous est voué à ce pourquoi il a été créé)

Bientôt nous serons le mois de Novembre, mois de libération de notre pays d’une administration étrangère qui pourtant le gérait dans le respect de ses populations, dans le souci d’établir l’équité et la justice sur terre. Justice et équité sont, en effet, génératrices du contentement d’Allah et de grande pluviométrie, dans un pays d’éleveurs et de paysans.

Comment ne pas espérer, en ces semaines bénies, de se libérer aussi de l’inculture et des griffes despotiques et haineuses qui n’écoutent que des pulsions destructrices pour celui qu’elles habitent et pour tous les autres.

Ce ne serait que rendre justice sur terre, en rendant à notre terre tous ses fils injustement meurtris et ce serait, en outre, une raison d’espérer plus de RAHMA, plus de pluies.

Pr Mohamed OULD MOHAMED EL HACEN





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1341

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • pyranha (H) 10/10/2019 13:41 X

    "Bref, chaque souvenir d’une poussière du sol natal est une montagne sur un cœur meurtri et nostalgique". étant de nature profondément sentimental, ce passage m'a bouleversé ,tellement sa portée mélancolico-philosophique est poignante .Merci Professeur.

  • elhousseinou (H) 10/10/2019 09:42 X

    Il faut une réconciliation Beaucoup de mauritaniens à l'étranger ne peuvent rentrer soit des problèmes politiques ou d etat civil Il faut un sursaut pour dépasser tous ces problèmes Amnistie des condamnés arrêt des poursuites et accorder les papiers d'état civil à tous Le début de l'année 2020 devrait être une année de réconciliation et de retrouvailles Nous en appelons aux parlementaires qui font les lois et au Président de la République

  • Marrakech (F) 10/10/2019 05:11 X

    Ainsi, il faut flatter Ghazwani pour qu'il daigne réparer les erreurs d'Aziz ! L'exil de ces hommes d'affaires relève d'une vengeance personnelle de l'ex président, Ghzawani n'a aucune raison de ne pas les réhabiliter, il devrait le faire rapidement pour signifier son désir d'ouverture et sa volonté de lancer la Mauritanie sur une nouvelle voie ... Aura t-il le courage de le faire ? A t-il besoin d l'autorisation d'Aziz pour cela ?