10-10-2019 12:11 - L’ex-président Aziz boude la Mauritanie

L’ex-président Aziz boude la Mauritanie

Mondafrique - Alors que le président Ghazouani, le successeur qu’il avait pourtant choisi, semble peu à peu renouveler le personnel politique, l’ancien chef de l’Etat, ne met plus les pieds en Mauritanie.

C’est la dernière lubie du président mauritanien sortant. Mohamed Ould Abdelaziz a décidé de s’installer en Angleterre pour apprendre l’anglais. Un choix bizarre pour l’ancien président qui aurait pu bénéficier d’un ou de plusieurs professeurs à domicile à Nouakchott.

Selon un ancien ministre mauritanien qui a longtemps fréquenté Aziz, il ne s’agit nullement d’un subit coup de cœur pour la langue de Shakespeare, mais le président sortant ne supporte pas de se retrouver en Mauritanie sans jouir de privilèges présidentiels.

« Aziz ne peut pas vivre dans l’ombre de Ghazouani dont il a toujours été le chef. Il a goûté aux lumières et l’anonymat lui est aujourd’hui insupportable », explique ce responsable mauritanien.

Le goût des voyages

Depuis l’arrivée de Ghazouani au palais présidentiel, Mohamed Ould Abdelaziz a été tour à tour en vacances en Turquie, pour rencontrer des hommes d’affaires, en France et en Espagne. Étrangement, il ne s’est pas rendu aux Émirats, où il a pourtant déposé, alors qu’il était encore à la tête du pays, ses modestes économies.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Mondafrique
Commentaires : 6
Lus : 7254

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • Marrakech (F) 13/10/2019 09:23 X

    Aziz, c'est du passé et les mauritaniens se soucient peu de ses "états d'âme" !

  • Marrakech (F) 10/10/2019 22:41 X

    Qu'il continue à bouder et ne revienne jamais en Mauritanie !

  • MAROU2015 (H) 10/10/2019 18:48 X

    Il y a un certain âge où on ne peut plus rien apprendre ni même l alphabet de la langue. Quant au retour en Mauritanie il attendra bien la fin des deux mandats de GAZWANI. D ici la il se fera peut être oublié d une manière ou d une autre et OULD bouamatou sera encore la.

  • Ils sont Kif Kif 69 (H) 10/10/2019 15:10 X

    Il doit apprendre toutes les langues du monde, ce délinquant économique qui n’a pas froid aux yeux et qui a vidé les caisses de l’état et maintenu ce pays sous perfusion, peut se permettre tout et ne rien s’interdire que la mort. Nos dirigeants actuels savent pertinemment qu’Aziz a amené des sacs d’argent en devise, ils savent qu’Aziz a pillé l’économie du pays, ils savent qu’Aziz a mis ce pays à genou, ils savent qu’Aziz maintient ces hommes dans l’appareil du système et que personne ne peut faire quoi que ce soit sans leur avis et leur accord. Seulement Aziz ne sera jamais poursuivi ni inquiété, si un jour un Biram ou un Kane devrait être président, autant faire revenir Aziz, c’est la couleur qui commande. La guerre que mènent les hommes dans ce pays est une guerre de couleur, une guerre contre la majorité, pour avoir le pouvoir et gérer les biens de ce pays, la majorité doit se soumettre aux dictats de la minorité, riche et possédant tout pour eux, ils maintiennent tout avec eux, les clefs du système qui sont toutes les forces militaires et paramilitaires pour neutraliser la majorité. Ce qu’Aziz a fait, si un noir l’avait fait, la chasse aux sorcières est déjà lancée par les forces de sécurités. Donc Aziz peut même apprendre le mandarin, le polonais et la langue des narcotrafiquants qu’il maitrise depuis belle lurette avec le ghana-guate , il a de quoi apprendre et vivre autant d’année qu’il voudra à l’extérieur, c’est la majorité qui perd et la minorité prépare un autre Aziz, pour la continuation de la domination. Comme disent les poulaars, tous les pains sont fait de farine. Bourou Woof Koo farinne

  • mdmdlemine (H) 10/10/2019 15:06 X

    C'est plutôt la Mauritanie qui boude Ould Abdel Aziz personne ne déplore son départ même au sein de sa majorité Il a malheureusement raté l'occasion d'être un président prêt du coeur alors qu'il pouvait bien l'être Il a certes des qualités mais ses défauts montagneux ont réduit cet actif en passif Regardons Ghazouani même à ses débuts on voit qu'il est malin et demi et sait s'entourer de confiance sans lâcher prise, sans aliener, sans exclure, sans réglement de compte tout le contraire d'Aziz dont le successeur changera tout l'héritage tout en tentant de lui prtésever un minimum de diginté C'est vraiment un gachis d'être président pendant une decennie et d'être déclaré mauvais

  • pyranha (H) 10/10/2019 14:23 X

    Cet ancien ministre a parfaitement raison. Dommage que sous nos cieux en RIM il n'existe pas de véritables journalistes d'investigation talentueux et d’économistes de très haut niveau qui, normalement en lorgnant sur ces contrats pétroliers et gazier devraient découvrir une gigantesque mafia .Aziz avait déjà ses pions de complices internationaux (Tasiast en est un symbole édifiant) dans la mise à sac de ce pays. Cette TAZIAST c’est bien connu ne respecte aucune rigueur dans les normes environnementales et syndicales mais on laisse faire, pourvu que les complices engrangent des millions. Tous ces contrats fumeux c’est sous le règne d’Aziz qui ne devrait alors souffrir d’aucune possibilité de trouver refuge chez ces malfrats de criminels pour les économies Africaines. Il paraitrait qu’il avait essayé de s’exiler aux USA sans succès, des pays peu enclins à accueillir et cacher des individus de ce calibre. Gazouani n’a pas à s’embarrasser de moralité pour ne pas laisser poursuivre cet homme qui a ruiné l’économie de ce pays et divisé son peuple bien qu’il soit lui-même complice en fermant les yeux . Des gens qui ne comprendront jamais rien, me diront « il a mis du goudron partout, construit des marchés dans toute la ville… etc…»mais je dirais que toutes ces réalisations d’infrastructures de piètre qualité qui ne répondent à aucune norme de transparence dans les marchés et de rigueur dans la qualité c’était au profit de qui ? sinon exclusivement de sa famille de sa cour et d’autres laudateurs. TAYA comme AZIZ doivent être poursuivis et ceux de cette Union Pour Rien -UPR – qui sont là et qui continuent de nous enquiquiner ici doivent être éjectés du pouvoir et poursuivis.