11-10-2019 18:33 - Mauritanie : vers la création d’un nouveau parti présidentiel ?

Mauritanie : vers la création d’un nouveau parti présidentiel ?

Saharamédias - Des parlementaires et des personnalités politiques ayant soutenu le président Ghazouani ont tenu dans la nuit de jeudi à vendredi une réunion qui aurait été consacrée à la création du noyau d’un futur parti politique qui constituerait le bras politique du chef de l’état.

Cette réunion s’est tenue au domicile du magistrat Vadily O. Raïss, connu pour être l’artisan « du dialogue national inclusif » qui avait précédé les modifications constitutionnelles.

Au cours de cette rencontre les discussions ont tourné autour de la nécessité de créer un outil politique qui constituerait un bras politique pour l’actuel président, soutenu par le parti union pour la république crée par l’ancien président Mohamed O. Abdel Aziz et qui se prépare à tenir son congrès confié à une commission et dont l’avenir semble flou.

L’ancien député Khalil O. Teyib qui a assisté à cette rencontre, a déclaré à Sahara Media que cette initiative ne s’est pas faite en concertation avec qui que ce soit, ni avec le président ni avec son cabinet.

Ces personnalités, a encore dit O. Teyib, constituent un groupe politique soucieux de la chose publique, ajoutant que la majorité des personnes présentes appartiennent à l’UPR, qu’ils veulent voir dans une nouvelle configuration et une nouvelle approche traduites par le nouveau président.

L’ancien député a réaffirmé que ce groupe, qui compte des personnalités n’appartenant pas à l’UPR, partage une vision commune, celle qui considère que ce parti ne peut être géré comme auparavant.

Ce groupe politique a décidé de poursuivre ses discussions et d’élargir ses rencontres afin de parvenir à une position pratique de l’ensemble des forces soutenant le président Mohamed O. Cheikh Ghazouani.

Celui-ci avait annoncé sa candidature appuyé par certains partis politiques de la majorité, mais aussi de l’opposition de personnalités indépendantes et d’initiatives de jeunesse.

Il n’a pas précisé sa position par rapport au parti constitué par son prédécesseur et qui détient la majorité des sièges à l’assemblée nationale.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 6272

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • moreandmore (H) 12/10/2019 11:13 X

    Pourquoi créer un nouveau parti quand on n'a pas de vraies idées à défendre, quand il s'agit uniquement de se maintenir à la tête de l'Etat pendant au moins 5 ans ?

  • mohamed hanefi (H) 12/10/2019 06:02 X

    Il y a beaucoup plus urgent, mister président. Les partis politiques sont une charge supplémentaire sur les épaules d’un peuple, déjà beaucoup éprouvé par la dureté de la vie. Allez plutôt dans le sens de la justice sociale, du développement de l’éducation et de la sante. Seule voie de vous mettre d’accord avec Dieu avec le peuple et avec l’histoire. Tout le reste a été lavé et re-lavé. Un peu comme la soupe de la soupe de la soupe de la soupe. Une excellence dans le fade et l'ennui mortel.

  • moukhabarat (F) 12/10/2019 00:23 X

    Mr Ghazwani perd son temps il doit vite rendre des décision populaires sinon en 3 mois sa position serait intenable.

  • clean clean (H) 11/10/2019 23:45 X

    Pourquoi ne pas créer le parti avant les élections et avoir le courage d'aller aux urnes. Attendre son arrivée au pouvoir pour créer un parti est une manière d'en faire un parti etat dans lequel tous les opportunistes se retrouveront pour vampiriser notre trésor public

  • cccom (H) 11/10/2019 20:57 X

    A mon avis le Président e Ghazouany peut créer en consultant mon expérience EDU et AGri porteuse de développement un grand Parti d'unité Nationale en libérant l'initiative des Conseils Régionaux pour engager par le FRD et les APE l'enseignemement intensif et gratuit Cerveaux Oasis de Maaden de 2100h/an en 11 mois d'inspiration asiatique et anglo-saxon d dans tous les villages, quartiers urbains pauvres et riches Edadebayes et Oasis multiplicateur d'admis au Bac trilingue par 100 et créateur d'une économie de 50milliards UM/an aux Conseils pour engager un plan d'action non planifié dont la création de 20.000 emplois productifs au Delta que les anciens systémes reservent à l'engraissage des phacochéres. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr

  • Le Bucheron (H) 11/10/2019 20:39 X

    La création de ce parti sera profitable à tous les mauritaniens éprit de paix et de justice si vraiment Ghazouani veut en faire un outil politique au service du peuple, seulement si ceux qui ont conduit Ould Taya pendant 20 ans et reconduit la politique d’Aziz pendant 11 ans se mêlent à l’ossature du parti, dites-vous tout de suite que ce parti sera la suite normale de l’UPR, ce qui est vraiment déplorable. Khalil doit raccrocher les crampons politiques et laisser plus jeunes que lui, moins sectaires que lui, moins racistes que lui, moins faux arabisés que lui, avec toutes les composantes de ce pays prendre les commandes de ce parti. Ghazouani était le candidat de tous les mauritaniens et non de certains mauritaniens comme cela se fait entendre.

  • Marrakech (F) 11/10/2019 18:53 X

    Le parti sera certainement nouveau mais pas les idées !