31-10-2019 20:36 - Communiqué du Conseil des Ministres du Jeudi 31 Octobre 2019

Communiqué du Conseil des Ministres du Jeudi 31 Octobre 2019

AMI - Le Conseil des Ministres s'est réuni le jeudi 31 Octobre2019 sous la Présidence de Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, Président de la République.

Le Conseil a examiné et adopté les deux projets de décrets suivants :

-Projet de décret portant formation, attributions, organisation et fonctionnement du Comité national de lutte contre le terrorisme.

Ce projet de décret vient en application de l'article 48 de la loi n° 2019-017, qui inclut la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

La création d'un comité national de lutte contre le terrorisme constitue un ajout qualitatif à notre système national et un outil important pour respecter les obligations internationales.

-Projet de décret fixant les conditions d’obtention et de délivrance du permis de chasse.

Le présent projet de décret a pour objet de fixer les conditions d’obtention et de la délivrance du permis de chasse, en application des dispositions de la loi n°2018-041 du 05 décembre 2018 relative à la chasse, mais aussi de celle de la loi n°2019-003 du 22 janvier 2019, relative au commerce illicite des espèces de faunes et de flores sauvages menacées d’extinction,

Les conditions et les modalités d’obtention des différentes catégories dudit permis permettent de déterminer l’origine et l’identité du demandeur, la nature et la durée de validité du permis demandé, l'espèce ou les espèces à chasser, leur nombre et la zone concernée, ainsi que le permis de port d’arme de chasse correspondant.

Le Ministre de la Justice, le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, le Ministre des Finances et la Ministre des Affaires Sociales, de l’Enfance et de la Famille ont présenté une communication conjointe relative à la Stratégie Nationale d’Accès à la Justice (SNAJ).

La présente communication expose les grandes lignes de la Stratégie Nationale d’Accès à la Justice tendant à mettre en œuvre des services d’accès à une justice de qualité adaptés aux besoins des justiciables, au contexte socio-économique du pays.

Cette Stratégie met en place un système global et intégré organisant des composantes clefs de l’accès aux services de la prestation, du contrôle de la qualité de l’aide offerte. Elle évite le fractionnement de l’action des organisations de la société civile, du barreau et des autres acteurs intervenants dans ce domaine.

Le Ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur a présenté une communication relative à la situation internationale ;

Le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a présenté une communication relative à la situation intérieure.

Le Ministre de l’Enseignement Secondaire et de la Formation Technique et Professionnelle a présenté une communication sur la formation des formateurs de la formation technique et professionnelle.

Pour répondre aux besoins en formation initiale et continue des formateurs; cette communication propose la mise en œuvre de la mesure prévue dans ce cadre par le programme de son Excellence, Monsieur le président de la République portant sur la création de trois centres de développement de compétences dans le trois principaux secteurs de l’économie : industrie au Lycée Technique de Nouakchott, BTP au niveau du CFPP de Nouakchott et Services au niveau du Lycée Commercial.

Le Ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports a présenté les deux communications suivantes :

- Communication relative au démarrage des activités de la coordination des programmes emploi-CPE.

Cette communication propose de regrouper toutes les initiatives de financement des projets emploi, en particulier celui des jeunes, au sein d’une seule structure de gestion, dans le cadre du Programme national pour l’emploi qui constitue le bras opérationnel de la mise en œuvre de la stratégie nationale pour l’emploi.

La mise en œuvre du portefeuille de projets programmés dans le cadre de ce dispositif devra améliorer sensiblement l’inclusion économique de nos concitoyens à travers un paquet de services, qui sera installé avant la fin du mois de novembre 2019.

- Communication relative au projet de création d’un programme national de volontariat en Mauritanie « Watanouna ».

Cette communication esquisse les contours de ce service civil volontaire qui constitue la forme de participation idéale qui met le citoyen au cœur du développement et fait de son engagement un projet personnel et délibéré.

Enfin, le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes:

Ministère du Pétrole, des Mines et de l’Energie

Etablissements Publics

Société Mauritanienne d’Electricité (SOMELEC)

Directeur Général : Mohamed Aly Ould Sidi Mohamed

Société Mauritanienne de Gaz (SOMAGAZ)

Directrice Général : Fatimetou Mint Dahhy

Société Mauritanienne des Hydrocarbures et du Patrimoine Minier

Directeur Général :Tourad Abdel Baghy

Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement du Territoire

Etablissements Publics

Etablissement d’Exécution des Travaux Réalisés en Matériaux Locaux(ETR-ML)

Directeur Général : Mohamed Lemine Ould Kattry.

Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement

Etablissements Publics

Société Nationale de l’Eau (SNDE)

Directeur Général : Sidi Mohamed Ould Taleb Amar

Ministère de la Culture, de l’Artisanat et des Relations avec le Parlement

Etablissement Publics

Agence Mauritanienne d’Information (AMI)

Directeur Général : Mohamed Vall Ould Oumeir

Imprimerie Nationale

Directeur Général : Nagi Ould Sabar.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 9131

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • overview (H) 01/11/2019 11:40 X

    Voila celui qui a exclus dans l'armé, ne hésiteras pas à exclure dans les autres domaines. maintenant qu'il est président, préparons nous à ne plus avoir de poste de responsable ou ouvrons une autre phase pour notre dignité. Osons, plus rien à perdre.

  • medvadel (H) 01/11/2019 09:23 X

    La hawleu wala ghouwete ila Bilahi. Je propose à l'Etat de ne nommer que des maures et l'intégrer dans la constitution comme ça au moins les choses sont claires pour tout le monde. Prenez TOUT et ASSUMER. Ce n'est même pas un PROJET DE pays. TRISTE.

  • kadimapur (H) 01/11/2019 08:17 X

    Tant que l'on n’arrêtera pas ces désignations le plus souvent sur la base de critères liés au clientélisme tribal ou à la barbouzerie, nos entreprises publiques continueront à aller trés mal...Un directeur d'entreprise doit avoir une base minimum de connaissances en gestion de ressources humaines et matérielles,une possibilité de comprendre les outils de gestion comme un tableau de trésorerie un compte de gestion ou un bilan, sans compter une expérience minimale de dix à quinze ans en la matière...

  • boubou_kibili (H) 31/10/2019 22:42 X

    Cher ami Lynx, Mr Moctar Sarr et pluseurs membre de la CVE avaient attiré l'attention sur cette drive des nomination à sens unique ou dans un seul sens. Apparemment rien n'y fait. Hasso ko lawol.Mais qui vivra verra.

  • Oeil de Lynx2019 (H) 31/10/2019 21:02 X

    La continuité dans la tranquillité, Boydiel avait avertis, c’est le même système avec les mêmes hommes, il y’a une partie de cette population qui ne mérite pas certains postes de responsabilités, Aziz a bien huilé la machine de désignation avant son départ, Ghazouani a but dans le lait préparé par Aziz depuis 10 ans, la déception sera grande et les surprise de fond comme de forme, on prend les mêmes et on recommence. Les autres ne font pas parties de l’administration, la famille et les tribus reprennent le dessus et de plus belle. Les uns d’abord et les autres plus et plus loin après.