02-11-2019 15:55 - Arsenal de guerre : A Pire, la gendarmerie saisit 3900 munitions destinées à des groupes armés en Mauritanie

Arsenal de guerre : A Pire, la gendarmerie saisit 3900 munitions destinées à des groupes armés en Mauritanie

Sen360 - Une saisie de 3900 munitions de guerre a été opérée dans la nuit du 26 au 27 octobre à Pire dans le département de Tivaouane, par la gendarmerie. Le colis qui était destiné à la Mauritanie a été intercepté dans un véhicule particulier, lors d'un contrôle.

L'affaire met en cause des chauffeurs sénégalais, un jeune militaire sénégalais et un Mauritanien. La saisie a été opérée par les éléments de la brigade territoriale de la gendarmerie de Tivaouane lors d'une opération de sécurisation dans la zone, informe L'observateur.

Ces derniers effectuaient un contrôle de routine sur un véhicule particulier de type Mercedes, sur la Nationale 1, lorsqu'ils ont découvert l'arsenal guerre.

Interpellé, le chauffeur du véhicule, Macky Talla Ndiaye, 32 ans, dit ignorer le contenu du colis que lui-même était allé récupérer à Thiaroye pour le convoyer à Rosso. Il déclare avoir été sollicité, à Dakar, par un chauffeur, Ahmed Ndiaye qui était à Rosso-Sénégal. Ce dernier, interpellé et cuisiné, finit par balancer un certain Moustapha, établi en Mauritanie. Selon les informations du journal, « les munitions de guerre étaient destinées à des groupes armés établis en Mauritanie ». L'arsenal devait transiter par Ross-Sénégal.

Au cours de son audition, Ahmed Ndiaye apprend aux enquêteurs que les colis lui ont été pourvus par un certain B. Sangharé, un militaire en service au camp militaire de Lemonnier à Dakar, sur l'ancienne route de Rufisque. Informé de l'interpellation du convoyeur, le militaire de 25 ans se serait fondu dans la nature. Il est activement recherché par la gendarmerie.

Pourquoi fuir ? A-t-il volé des munitions à l'armée sénégalaise ? », s'interroge le journal. Qui renseigne que Macky Talla Ndiaye et Ahmed Ndiaye ont été déférés avant-hier au parquet de Thiès. Et l'affaire est désormais du ressort du procureur de la République à Dakar, compétent en la matière.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Sen360
Commentaires : 1
Lus : 5022

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • kalidou gueye (H) 04/11/2019 13:36 X

    C'est pour en finir avec les noirs en Mauritanie, vu que Maouiya l'avait commencé les noirs continuent d'exister, Aziz l'a essayé avec son recensement génocidaire les noirs ont montré l'échec de ce projet à travers les élections et ghazouani vient avec un autre style. J'appelle la communauté à se préparer.