07-11-2019 21:45 - Mauritanie. Violences post-présidentielle: acquittement des détenus de la CVE

Mauritanie. Violences post-présidentielle: acquittement des détenus de la CVE

Le360 Afrique - La Mauritanie exorcise les démons du scrutin présidentiel du 22 juin 2019, dont les résultats ont été contestés par l’opposition, grâce à une décision de justice.

En effet, le tribunal de Kaédi (ville de la Vallée du fleuve) a acquitté une dizaine de cadres et militants de la Coalition Vivre Ensemble (CVE), mouvance nationaliste négro-africaine, ayant soutenu la candidature de Kane Hamidou Baba à l’occasion du scrutin présidentiel du 22 juin 2019, dans un verdict rendu public le mercredi soir.

Ces personnes arrêtées et placées en détention provisoire depuis le 23 juin, étaient poursuivies pour «trouble à l’ordre public, violence, voies de faits, rébellion…».

Des accusations dont la base est une série de manifestations de rue contestant les résultats du scrutin présidentiel du 22 juin 2019, attribuant la victoire au premier tour de la présidentielle de juin dernier, à Mohamed ould Cheikh Ghazouani, candidat de la majorité et du président en exercice, Mohamed ould Abdel Aziz, avec 52% des suffrages.

Les résultats officiels concèdent près de 9% des suffrages à Kane Hamidou Baba.

Ces manifestations se sont déroulées à Nouakchott, dans les localités de la vallée du fleuve et les cités minières du Nord (Nouadhibou et Zouerate).

Réagissant au verdict, la Coalition «prend acte de la décision avec satisfaction».

Elle rappelle l’assistance, le soutien moral et matériel apportés aux familles. La déclaration de la CVE revient également sur la dimension politique d’une procédure dont le point départ est constitué par des manifestations pacifiques visant à contester les résultats d’un scrutin présidentiel.

La déclaration de la CVE «exige le respect du droit à la manifestation, des conditions de détention conformes aux lois, et invite tous les sympathisants à la mobilisation, autour de la charte adoptée pour créer les conditions d’un véritable Etat de droit, juste, égalitaire et multiculturel».

Le verdict de Kaédi intervient après plus de 4 mois et demi de détention préventive et une semaine après la rencontre entre le président Mohamed ould Cheikh Ghazouani, et le leader de la CVE, Kane Hamidou Baba.

La libération a été aussi sollicitée par tous les autres candidats perdants de la présidentielle passée.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1024

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • morelam (F) 08/11/2019 16:26 X

    Cheikh Sidya wow tu es baser en Kore ou dans un autre monde ces detenues sont liberer parceque ils sont coupable de rien et IRA a beaucoup contrebuer a ce que ils ne soit pas oublier a kaedi