08-11-2019 15:41 - L'Editorial de RMI Biladi

L'Editorial de RMI Biladi

RMI Biladi - C’est tout simplement une première chez nous : Le président Ghazouani se présente comme un homme normal. Pas comme un superman tel que ses prédécesseurs à ce fauteuil voulaient l’être ou plutôt voulait-on leur faire croire qu’ils le sont. Une offre qu’ils semblaient pourtant bien apprécier.

Dans une dépêche de l’Agence mauritanienne d’information (AMI), on a appris que ‘’Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a quitté Nouakchott, jeudi en début d’après-midi, pour une visite privée en Allemagne durant laquelle il s’assurera de l’état de santé d’un membre de sa famille’’.

Plus important, pour ne pas dire inédit, l’AMI nous apprend que le président voyage sur ses fonds propres ! Du jamais vu, ces derniers temps, sous nos cieux où nos dirigeants nous ont habitués à mobiliser tous les moyens de l’Etat pour le moindre déplacement, sans bien sûr faire la différence entre ce qui est privé et ce qui est public.

Bienvenue, cette manière de faire suscite deux remarques. D’abord le souci bien nouveau de communiquer, à travers un organe de presse publique habitué à la flagornerie plus qu’à l’information, sur tout ce qui concerne le président. Même sa vie privée.

Ensuite cela veut dire que le président comprend et accepte qu’il a des comptes à rendre au citoyen mauritanien. Un signe de respect dont on n’est pas non plus habitués.

Si on ajoute à cela le dénouement heureux de l’affaire des étudiants, la volonté manifeste d’apaiser la scène politique à travers les rencontres avec les dirigeants de l’opposition et d’autres mesures, on entrevoit réellement un changement dans la gestion des affaires de l’Etat qui fait bien naitre de l’Espoir.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 775

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • bleil (H) 09/11/2019 09:37 X

    "On ne fait rien de grand sans de grands hommes ... cet homme pourrait, à mon sens, s'avérer être de ceux qui ont compris le malaise mauritanien de nos jours ! quant au PRDS, UPR, BOYDEL & cie, c'est bien qu'ils résistent à tout changement comme quand TAYA était à Niamey, qu'ils vocifèrent leur ardeur militante pour les idiots du genre AAAaar ... mais l'ennui, c'est que les mauritaniens ne les supportent plus et tiennent à détruire tout cet édifice de mensonges érigé en système depuis le funeste juillet 1978... à bon entendeurs, salut !

  • nemahaidara (H) 08/11/2019 21:32 X

    Ce sont les mêmes applaudisseurs des régimes de tous les temps !!! Certains des mains,d’autres par la langue ,d’autres par la plume ... Tous les présidents qui se sont succédé ont eu droit à cette « marque de différence» avant de devenir l’ogre de nos espoirs . Oui le président a inauguré du nouveau dans la forme mais le fond va t-il changer ? Le président n’est il pas encore entrain de prendre ses marques d’abord avant de nous montrer qui il est réellement? Le frémissement de certaines actions laissent penser au effectivement que le meilleur est à venir mais mieux vaut ne pas vendre nos espoirs avant d’avoir vu du concret perler du palais ogre !!!!

  • Marrakech (F) 08/11/2019 19:33 X

    Ghazwani a beaucoup voyagé depuis son "élection " en dépensant des sommes indécentes !

  • mdmdlemine (H) 08/11/2019 15:59 X

    ُExcellent et pertinent Edito d'un journal connu par son intégrité et son professionalisme à l'instar du Calame Je m'en réjouis car j'ai cette profonde Ghazaouni que Ghazaouni est ce ^messie qui mettra la Mauritanie sur le bon chemin Aidons-le dans cette tâche diffile objet de mille et un sabotages don 90% d'Aziz et 10% de l'UPR Accordons lui le temps cas réformer à partir de zéro et déjouer les codes militaires et civils mis par le régime de Aziz pour verouiller le sérail demande de la patience et de la dextérité politique dont Ghazoauni a montré les qualités