13-11-2019 20:16 - Les sites d’orpaillage au Sahel visés par les jihadistes pour se financer

Les sites d’orpaillage au Sahel visés par les jihadistes pour se financer

RFI Afrique - L'or pourrait devenir une nouvelle source de revenus pour les groupes terroristes dans le Sahel, conclut un rapport d’International Crisis Group (ICG). Les pays sahéliens connaissent un véritable boom de l'or depuis 2012, mais cette manne pourrait tomber entre de mauvaises mains.

C’est en 2012 qu’un filon aurifère d'importance a été découvert au Sahara, d'abord au Soudan. Mais celui-ci traverse l'Afrique d'Est en Ouest. Avec une cinquantaine de tonnes d'or produites par an, le Mali et le Burkina Faso sont les deuxième et troisième producteurs ouest-africains.

D'après le rapport d'ICG portant sur le Mali, le Burkina Faso et le Niger, l'orpaillage, c'est-à-dire l'extraction artisanale, représente aujourd'hui près de la moitié de cette production.

Une protection sous-traitée

Ce sont les sites d'orpaillage notamment qui seraient particulièrement vulnérables aux groupes terroristes. Ils se trouvent en effet souvent dans des régions isolées, loin des capitales, des pouvoirs centraux et donc loin des forces de sécurité. C'est le cas par exemple de Kidal, dans le nord du Mali, ou bien dans le nord et l'est du Burkina Faso, comme à Boungou, site attaqué la semaine dernière.

Le rapport souligne d'ailleurs que les États sahéliens ont tendance à sous-traiter la sécurité des sites miniers à des groupes locaux. Dans le sud du Mali, il existe des Tombolomas, une forme de police des mines officieuse mobilisée par le propriétaire d’un site. Dans l'est du Burkina, ce sont les Koglweogo, ces groupes d’autodéfense qui se développent depuis 2015, qui sont sollicités.

Cette stratégie a des limites puisque l'autorité des États étant de plus en plus contestée au Sahel il y a un risque de voir ces groupes s'autonomiser et mettre la main finalement sur les ressources minières.

Source secondaire de financement

D'autre part, ces sites attisent la convoitise des groupes terroristes. Par exemple dans le Soum, au nord du Burkina, certains groupes jihadistes se font payer par les orpailleurs en échange d'une protection. D’autres prélèvent la zakat, cette aumône définie par le Coran comme un pilier de l’islam. C’est ce que fait notamment Ansar Dine, au nord de Kidal, au Mali.

ICG affirme que pour l’heure l’or reste encore une source secondaire de financement pour les groupes terroristes. Mais le rapport alerte sur le risque que les sites d’orpaillage deviennent surtout à l’avenir des terrains de recrutement pour ce groupe.

Par RFI





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI Afrique
Commentaires : 1
Lus : 1377

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • mystere1 (F) 19/11/2019 14:59 X

    Des sites maléfiques plûtot pour ces "djihadistes" s'ils croient que tout est doré, ils se trompent.