15-11-2019 11:11 - Les pharmaciens soutiennent les mesures entreprises par le ministère de la santé pour appliquer la loi

Les pharmaciens soutiennent les mesures entreprises par le ministère de la santé pour appliquer la loi

Saharamédias - L’ordre des pharmaciens mauritaniens a annoncé sa disponibilité à travailler avec le ministère de la santé afin d’appliquer la loi relative à la pharmacie après s’être assurée que les récentes mesures prises par le ministère étaient « sérieuses et qu’elles allaient dans le bon sens ».

Dans un communiqué publié jeudi, le syndicat des pharmaciens ajoute que le secteur de la santé ne peut être redressé que par l’application stricte des lois l’organisant et dissuasives, louant par la même les efforts déployés par le ministère en vue d’appliquer la loi relative à la pharmacie promulguée en 2010.

Le syndicat a demandé la mise en pratique de certains services pour une santé complémentaire, dont la gratuité des analyses des médicaments dont on doute de la qualité par le syndicat, la dynamisation des pharmacies des hôpitaux, la nécessité d’associer le syndicat aux études techniques relatives aux médicaments et intrants médicaux en plus de la généralisation de l’assurance maladie à tous les mauritaniens.






Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2900

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Ksaleh (H) 15/11/2019 13:00 X

    Il en va de leur intérêt ! Pour une fois qu'ils sont en face d'un ministre qui se bat bec et ongle pour remettre de l'ordre dans le secteur de la santé, ils doivent en profiter pour prendre d'abord leurs responsabilités et jouer à fond la transparence.

  • cccom (H) 15/11/2019 12:07 X

    Alerte, le pays risque de détruire ses acquis et espoirs par ses options actuelles dans l'Education et Agriculture.cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr