19-11-2019 20:16 - Mauritanie. Abdel Aziz : "je ne me préoccupe pas de l’UPR"

Mauritanie. Abdel Aziz :

Senalioune - Des dirigeants du parti de l’Union pour la République (UPR) ont rendu visite l’ancien président Ould Abdel Aziz après son retour chez lui. Selon une déclaration, Aziz souligne qu’il est retourné dans son pays natal pour se consacrer à sa vie privée en tant que citoyen de son pays.

Selon des sources, Ould Abdel Aziz aurait déclaré à ses amis politiciens, blogueurs, médias et autres qu’il ne s’intéresse plus à ce qui se passe au sein du parti UPR et n’autorise aucune personne à parler en son nom et à faire le lien avec ce qui se passe.

L’ancien président a prévenu ses visiteurs que le pays a un nouveau président qui en assure la direction et que tout le monde doit le soutenir et suivre son programme électoral.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Senalioune
Commentaires : 6
Lus : 5345

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • Ahmedabdallah (H) 20/11/2019 17:31 X

    Le général raciste et ses nominations discriminatoires est véritablement un bras cassé! Il observe impuissant le "AR' qui est revenu narguer le peuple mauritanien, et ânonner! Les bras ballants, le putschiste Ghazouani n'ose même pas demander des comptes à son maître dictateur arrogant et mégalomaniaque Aziz sur les détournements abracadabrantesques des maigres ressources publiques sous son règne honni et maudit! Tous des pourritures! Allez au diable!

  • Marrakech (F) 20/11/2019 12:27 X

    "Se consacrer à sa vie privée " cela signifie qu'Aziz souhaite maintenant jouÏr en toute impunité, en Mauritanie, des sommes qu'il a détournées depuis 10 ans !

  • habouss (H) 19/11/2019 23:48 X

    Trop facile !

  • zeni (H) 19/11/2019 21:54 X

    Cette déclaration le grandit, elle en fait un homme d'état. Les mauritaniens ont élus un Président. Il doit assumer ou alors partir. Il n'existe pas d'autres solutions. Boidel en criant son attachement à Aziz, il rejoue la même histoire que celle déjà jouée après le départ de Maaouiya. Il veut un peu d'argent. Vieux Ha...! Le débat actuel indique seulement que Ghazouani n'assume toujours pas son rôle. Il tarde à être Président.

  • El Houssein (H) 19/11/2019 21:11 X

    C'est dit et éclaircit bien la situation entre les différents antagonistes. il faut donc laisser AZIZ vivre en paix comme tous les autres présidents et fructifier ses biens. Tourner la page et allons avec Ghazouani pour voir ce qu'il fera.

  • Pressiondupeuple (H) 19/11/2019 20:53 X

    Tout le monde savait que l’UPR est un coquille vide et sans programme, L’UPR n’avait pas de militants mais des clients économiques, des menteurs, des laudateurs, ceux qui ont lâchés Aziz avant même qu’il ne quitte le pouvoir, des hommes sans vergogne ni parole, comme Ould Youssouf le Bousselimatoul Kesssab du parti état UPR dissout sans bruit, comme du sel dans l’eau, ce laudateur fait partie de ceux se disaient être proche d’Aziz sans cacher dans certains salons, son enthousiasme du départ d’Aziz du pouvoir, parce que Aziz était de trop dans l’UPR. Pour ceux qui croyaient qu’Aziz allait gêné son protecteur, qu’ils changent d’avis et de discours, Aziz veut sauvé sa tête et ses biens, il sait ce qui l’attend s’il fait du bruit à déranger l’homme calme du palais, que l’UPR trouve un autre preneur ou entrepreneur économique, Aziz n’en veut plus, il connait maintenant les délinquants de l’UPR.