26-11-2019 00:49 - Mohamed O. Abdel Aziz : « Ghazouani s’est ingéré dans ce qui ne le concerne pas »

Mohamed O. Abdel Aziz : « Ghazouani s’est ingéré dans ce qui ne le concerne pas »

Saharamédias - L’ancien président Mohamed O. Abdel Aziz a déclaré que le président Mohamed O. Cheikh Ghazouani s’est ingéré dans la gestion du parti union pour la république (UPR), considérant qu’il s’agit là d’une «mesure anticonstitutionnelle», à laquelle il a promis de s’opposer par tous les moyens selon des sources propres à Sahara Medias.

Mohamed O. Abdel Aziz s’exprimait lors d’une rencontre avec des dirigeants du parti au pouvoir (les jeunes et les femmes) dans son domicile à Nouakchott.

Il a notamment déclaré ce qu’a entrepris O. Ghazouani est une mesure anticonstitutionnelle, ajoutant que la constitution de la Mauritanie empêche le président de la république d’appartenir à un parti politique ou à sa direction.

L’ancien président, s’adressant à ses hôtes, a promis de faire face par tous les moyens à cette mesure anticonstitutionnelle et a demandé à ceux qui veulent s’engager à ses côtés de le dire dès à présent.

Selon nos sources le responsable de la commission des jeunes a pris la parole pour magnifier la décennie pendant laquelle O. Abdel Aziz était au pouvoir et les importantes réalisations de cette période, s’excusant cependant de ne pouvoir l’accompagner dans cette option car dit-il cette orientation ne sert pas les intérêts du pays.

Il s’est ensuite retiré de la réunion en même temps que la responsable des femmes.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 8
Lus : 11620

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • mboyricksalem (H) 30/11/2019 20:49 X

    Une mesure anticonstitutionnelle ce qu'il faisait lui avec UPR en son regne etait constitutionnelle? Je ne le pense pas il doit laisser les mauritanien tranquille Ould Gazouany empreinte un bon et sur chemin donc aidons le et restons polis Aziz ne joue pas avec les braises ardents ne crois pas que vous jouez avec une seule personne en la personne de Gazouany

  • Marrakech (F) 27/11/2019 18:40 X

    Aziz se permet de donner des leçons de morale et de bonne conduite à son successeur ! ! !

  • mystere1 (F) 26/11/2019 15:25 X

    Il a l'audace et l'indiscrétion de critiquer politiquement son ami, et surtout que ce n'est pas n'importe quel ami, qui auparavant lui avait gardé le pays contre les ennemis, lorsqu'il était tiré par balle, mais bon, la politique est la politique, elle ne connait pas de sentiment, cependant avec cette déclaration curieuse venant de lui verbalement à l'égard de son ami frère successeur, ne doit perturber, ni distraire personne, au fond, ils sont de best friends.

  • Fennec (H) 26/11/2019 10:57 X

    Ces deux gars se moquent de vous. Il s'agit d'un scenario fait pour vous faire croire qu'ils sont en conflit et qu'il y a la démocratie dans le pays. Aziz a pillé le pays au profit de ses cousins, neveux, beaux fils et filles. Ghazouani y a goutté aussi. ce sont deux amis. Ne jouez pas leur jeu. Ignorez les. Ils ne sont nullement en conflit

  • analagjar (H) 26/11/2019 10:51 X

    Ce genre de confrontation en politique est classique entre un sortant et un arrivant et l'histoire ancienne et récente nous en fournit plein d'exemples...Ce qui va par contre être intéressant, édifiant, choquant et parfois amusant, ce sera le comptage des loyautés et des défections en triple saut arrière (dhouk illi lahi yeguelbou essrawil ebbathoum..hhhh)

  • cccom (H) 26/11/2019 08:33 X

    Pour sauver et Développer le pays, il est urgent de conseiller le Président Aziz (s'il l'accepte) pour rentrer calmement à son Ranch de l'Inchiri ou sortir du pays en liberté sans intention politique ... pour gérer ses affaires personnelles durant le mandat présidentiel de 5 ans et de créer un Ministére ou secretariat d'Etat de la Décentralisation prés de la Présidence pour engager le Projet hors Programme du Premier Ministre d'enseignement intensif et gratuit Cerveaux Oasis de Maaden créateurà la fois d'un fonds de 50 à 100 milliards UM/an aux Conseils Régionaux et Associations de Parents d'Eléves et Bac à 15 ans et pour créer au Delta et au Nord l'emploi par dizaines de milliers , productions agricoles 50 % à 70% moins chers que la concurrence mondiale. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr

  • elhousseinou (H) 26/11/2019 06:26 X

    Vraiment tous ces politiciens députés maires devraient être déchus Au lieu de s occuper de leurs populations de leur bien être ils font les griots partisans de Ghazouani ou de Aziz Ce que ces deux hommes en commun voys de passe Ne cherchez pas à diviser ce pays fragile L heure est au rassemblement pour vaincre les difficultés des populations et tendre vers l'émergence Les élus doivent être des hommes qui font des propositions et non des suiveurs Aziz et Ghazouani vont s entendre comme toujours. Si il y a des reproches à faire à Aziz ou si vous avez des choses compromettantes pourquoi n'avoir pas demandé sa destitution alors que vous étiez toujours prêts à dérouler le tapis rouge Chers élus un peu de décence L UPR doit avoir des textes et un reglement interieur

  • Pensée-du-Général (F) 26/11/2019 01:26 X

    Je pense qu’Aziz est en complicité avec le président Ghazouzani dans ce qu’il est entrain de faire, sinon ce monsieur signe son arrêt de mort politique. Mais qui est resté avec lui, les fidèles et les nègres de services.