26-11-2019 11:11 - Représentant ONU/UA pour la Libye: l'ancien président Aziz recalée par des puissances occidentales?

Représentant ONU/UA pour la Libye: l'ancien président Aziz recalée par des puissances occidentales?

Le360 Afrique - Pressenti pour un poste de haut niveau dans une organisation internationale, Mohamed ould Abdel Aziz, ancien président mauritanien, qui a transmis le pouvoir le 1er août 2019, aurait été recalé suite au veto de puissances occidentales.

Cette affirmation qui ressemble fort à un énorme pavé jeté dans la mare des partenaires occidentaux, tardant à délier le chéquier pour équiper la force du G5 Sahel dédiée à la lutte contre le terrorisme, est du président tchadien, Idriss Déby Itno, s’exprimant dans un entretien exclusif accordé à l’hebdomadaire panafricain «Jeune Afrique».

Parlant avec une pointe d’amertume, le président tchadien a dit que l’Union Africaine (UA), avec l’approbation de l’Organisation des Nations Unies (ONU) «a voulu présenter la candidature de Mohamed ould Abdel Aziz à un haut poste d’une institution internationale, mais des puissances se sont opposées à cette initiative».

Pour sa part, le président mauritanien, Mohamed ould Cheikh El Ghazouani, insistait sur la nécessité «d’une plus grande implication de la communauté internationale pour le règlement définitif de la crise libyenne» à l’occasion de la 6é édition du Forum sur la paix et la sécurité, organisé à Dakar du 17 au 19 novembre.

Le président Deby n’a pas donné plus de précisions sur l’identité de ces puissances.

Cependant de nombreux observateurs pensent à la France et aux Etats-Unis, du fait du rôle de ces pays dans la gestion géopolitique de la crise sécuritaire au Sahel.

A signaler que l’Union Africaine et l’Organisation des Nations Unies (ONU), avait pressenti le président Mohamed ould Abdel Aziz comme unique et double représentant en Libye. Une proposition finalement tombée à l’eau sans explications publiques officielles.

Réponse cinglante du site d’informations en ligne «RMIBILADI» à l’annonce de cette nouvelle «Aziz à l’ONU: impossible».

Cet organe développait alors une série d’arguments rendant une telle perspective peu crédible, en citant Ahmedou ould Abdallahi, haut fonctionnaire à la retraite de l’organisation mondiale. Celui-ci rappelait notamment «deux coups d’Etat contre des régimes élus. De graves accusations, à tort ou à raison, touchant à l’éthique telle que les affaires, Ghana-gate, Abdallah Senoussi, la fille de ce dernier affirmant que son père a été vendu à coups de centaines de milliers de dollars» aux nouvelles autorités libyennes après la mort de Kadhafi...

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya

----







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 5402

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • Marrakech (F) 02/12/2019 09:29 X

    Aziz ne se contente pas de profiter de son insolente fortune, il veut avoir encore des fonctions politiques au niveau international !

  • Belphegor (H) 27/11/2019 13:26 X

    L'ONU et l'UA n'ont que faire d'un inculte sans bagage intellectuel, rustre, hautain, sans tact et imbu de sa petite personne....Le pillage sans retenue des deniers publics et l'enrichissement illicite sont les seuls domaines ou Aziz est vraiment "competent".

  • habouss (H) 27/11/2019 12:31 X

    @ASSOCIATION MAIN PROPRE, ta réaction crédibilise les dires de son excellence Ahmedou o/ Abdallah qui il est vrai ne patauge pas dans votre mare d'Ar !

  • moukhabarat (F) 26/11/2019 15:42 X

    Dans le capharnaüm libyen AZZIZ part perdant: ami des émiratis, ennemis des turcs et des frères musulmans, ennemi déclaré du Quatar, ami de Ghadafi et surtout amoureux du fric...

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 26/11/2019 13:00 X

    Au lieu de s’attaquer à Mohamed ould abdel aziz , ce retraité onusien en l’occurrence Ahmedou ould Abdallahi ferait mieux de balayer devant sa propre porte en se dédouanant auprès des Chebabs de Somalie qu’ il a roulé du temps où il était représentant spécial des Nations Unis dans ce pays ! Si, pour être sénior à l’ONU, il faut régler les conflits comme Ahmedou Ould Abdellah , Ould Abdel Aziz en réglé plus que lui au Mali , en Gambie et ailleurs ! D’ ailleurs à 80 ans, peut –on être consultant des Nations Unies et donner son avis sur le profil des fonctionnaires ? Ould Abdellah ferait mieux de se taire et rejoindre Hassi Abdella pour devenir Mouedhine adjoint de mosquée ! Ahmedou Ould Abdallah a travaillé pendant trente ans à l’ONU avec un traitement juteux au taux de chancellerie, et malgré cela il n’a jamais construit un seul petit forage au profit des populations du Hodh El Gharbi dont il est ressortissant ! Durant tout son mandant onusien, il n’a jamais non plus orienté l’organisation internationale vers le financement des projets de développement ou d’aides aux populations, dans son pays, la Mauritanie ! Ce vieillard onusien, a peut être oublié aussi qu’il a servi lui-même des putschistes en 1979, quand il était ministre des affaires étrangères de Ould Haidalla et Ould Bouceif … Est-ce une raison de pas être fonctionnaire des Nations Unies ? VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE ET VIVE GHAZOUANY

  • elhousseinou (H) 26/11/2019 12:52 X

    Nous sommes devenus dingues Si un compatriote n'accede pas à un poste c'est la Mauritanie qui rate Le poste revient à un pays Vous jouissez de celà N'est pas de l'égoïsme On devrait encourager au lieu de faire les taquins

  • Mohamedene (H) 26/11/2019 11:21 X

    Comme l'avait souligné Mohamed Ould Abdallahi ex haut diplomate de l'ONU, un coupable de 2 coups d'états ne peut-être fonctionnaire des nations unies. Moi j'ajoute que Aziz traine trop de casseroles pouvantcetres assimilées à crimes économiques Ganagate, Aboudhabi, Hong Kong, contrats de mines ....pour être présentable à une quelconque fonction de ce genre.