13-01-2020 20:45 - Mauritanie : l’ancien ministre des Affaires économiques prend les commandes du port de Nouakchott

Mauritanie : l’ancien ministre des Affaires économiques prend les commandes du port de Nouakchott

Agence Ecofin - Sidi Ahmed Ould Rais est le nouveau patron du port autonome de Nouakchott. Sa nomination a été actée au cours du Conseil des ministres du 9 janvier 2020.

Haut commis de l’Etat, il revient aux affaires après avoir quitté son dernier poste en 2015 comme ministre des Affaires économiques et du Développement. Âgé de 56 ans, Sidi Ahmed Ould Rais aura désormais les rênes de la première plateforme portuaire de Mauritanie, laquelle a récemment engagé un vaste chantier d’extension.

Construit en 1986 par la Chine et baptisé « port de l’Amitié », le port autonome de Nouakchott est la principale ouverture de la Mauritanie sur l’océan Atlantique. Au carrefour entre l’Afrique, L’Europe et l’Amérique, c'est l'un des premiers ports publics commerciaux du sud du Sahara pour les navires au départ de l’Europe.

Dans le cadre des travaux d’extension, Arise Mauritanie – une joint-venture entre la société africaine d'infrastructures et de logistique Arise et une paire de fonds d'investissement gérés par Meridiam – va construire et exploiter (pendant 30 ans) un nouveau terminal à conteneurs et d'hydrocarbures d'une capacité initiale de 250 000 EVP.

Les travaux, dont la première phase est estimée à plus de 300 millions de dollars, comprennent par ailleurs la construction d'un nouveau quai (15,7 m de profondeur et 570 m de longueur), une zone de stockage pour les exportations et les importations (25 hectares) et une zone administrative.

Prévu pour être inauguré en décembre 2020, ce nouveau terminal permettra à terme de concurrencer directement les ports commerciaux voisins comme Dakar et Abidjan.

Romuald Ngueyap





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Agence Ecofin
Commentaires : 0
Lus : 2137

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)