14-01-2020 10:46 - Expulsion de l’activiste français Jean Marc Pelenc : communiqué du Commissariat aux droits de l’homme

Expulsion de l’activiste français Jean Marc Pelenc : communiqué du Commissariat aux droits de l’homme

CDH - L’ expulsion de l’activiste français Mr Jean Marc Pelenc le 10 janvier 2020 après l’obtention de son visa d’entrée en Mauritanie, est un acte isolé qui ne s’inscrit pas dans la logique et l’esprit du dialogue et d’ouverture suivi depuis l’alternance démocratique consécutive à la présidentielle de juillet 2019.

Cet événement traduit la persistance de dysfonctionnements administratifs dont la prise en charge constitue un axe majeur de la politique du Gouvernement.

La République Islamique de Mauritanie, terre de rencontres, de brassage et d’hospitalité est ouverte aux visiteurs quelque soient leurs opinions,origines ou religions.

Nouakchott, le 13 janvier 2020

Mohamed El Hassen Ould Boukhreiss

Commissaire aux droits de l’Homme, à l’action humanitaire et des relations avec la société civile





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 9
Lus : 2213

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (9)

  • moreandmore (H) 14/01/2020 15:41 X

    Personne n'est dupe, tout le monde sait que les autorités mauritaniennes sont non seulement racistes et xénophobes mais aussi hypocrites (= elles ne veulent pas reconnaitre leurs actes racistes et xénophobes) !

  • Marrakech (F) 14/01/2020 15:39 X

    Difficile d'expliquer et de justifier un tel acte, vos efforts sont louables !

  • Ahmedatar (H) 14/01/2020 15:39 X

    Jolie photo qui rime avec cette belle declaration !il est certain que d'autres declarations surgiront.Un article a deja parû dans Lavanguardia(espagne)sur cette fâcheuse affaire.Ceci tombe mal à l'horizon de la rencontre des etats africains pour s'implquer dans le conseil de securite.Notre President( que Dieu l'assiste)doit proprement balayer sa cour et...tres vite

  • analagjar (H) 14/01/2020 14:46 X

    Excellente initiative!! Il est en effet important que le pays reste ouvert à toutes les organisations internationales de lutte pour les droits humains pour qu'ils écoutent la version officielle et qu'elles voient sur le terrain ce qu'y s y passe vraiment pour d'une part contredire les exagérations et d'autre part s'il y a des manquements faire son mea culpa et s'engager à procéder le plus vite possible aux corrections qui s'imposent ...

  • mseyke le martyr (H) 14/01/2020 14:02 X

    Bravo Monsieur le Commissaire aux droits de l’Homme, à l’action humanitaire et des relations avec la société civile de cette attitude qui dénote une certaine rigueur et professionnalise dans le travail, oui les gens qui vous connaissent attestent unanimement de votre droiture

  • Belphegor (H) 14/01/2020 12:19 X

    Je ne serai pas étonné que le commissaire de police de l’aéroport soit muté ailleurs après cette expulsion qui relève plus du zèle excessif que d'autre chose, on ne délivre pas de visa a la base a une personne jugée indésirable sur le territoire national.

  • leguignolm (H) 14/01/2020 12:04 X

    Il n'est dit quelque part qui veut se débarrasser de son hombre qu'il aille se trampait dans l'obscurité tandis que son habitude, qu'il parte de refugier dans sa tombe.

  • FUnited (H) 14/01/2020 11:31 X

    Ould Boukhreiss , le Mal est fait ,mais c'est bien qu'a même on vous dit merci pour la clarté.c'est comme ça qu'il faut agir en ne laissant pas la place aux nationalistes et hypocrites.faut donner des leçon comme ça.

  • mdmdlemine (H) 14/01/2020 11:10 X

    Bravo c'est comme ça qu'on peut se développer en se débarassant des idées fanatiques et de fermeture sur soi Le pouvoir n'a plus rien à craindre et prêt à assumer ses respondsabilités les activistes n'ont qu'à saisir cette main tendue et cette opuverture pôur travailler objectivement afin de hisser les droits de l'homme de l'avant La rupture entre l'ex et le nouveau système est bel et bien consommée