14-01-2020 17:45 - Mauritaniens, unissons-nous ! Par Mariame KANE

Mauritaniens, unissons-nous ! Par Mariame KANE

Kassataya - Une injustice commise quelque part est une menace pour la justice dans le monde entier. – Martin Luther King.

Plus on avance dans le temps moderne plus on régresse. Le monde devient fou, brutalités physiques et verbales gratuites, vols, viols, attentats, etc… Alors que nous vivons au sein d’une société où les Hommes sont aujourd’hui considérés comme libres et égaux et dans un monde où la volonté des peuples à disposer d’eux-mêmes est reconnue (principe fondamental de l’ONU).

Les individus ont ainsi la possibilité de se déplacer librement, d’exprimer leurs opinions ou d’élire leur propre gouvernement.

Malgré le fait que cette notion de liberté soit logiquement liée à celle du bonheur, nous pouvons être emmené à nous poser les questions suivantes : Notre liberté doit-t-elle nécessairement entrevoir des limites ? L’absence de lois et de contraintes n’aurait-elle pas tendance non seulement à nuire à notre bonheur mais également à celui des autres ?

Les gens devraient se regarder dans un miroir et se regarder au plus profond de leurs âmes sans tricher, s’analyser. Je pense pour certains, se serait le diable qu’ils verraient. Nos Autorités sont nos souffres douleurs pour attiser la haine, spolier nos terres et mépriser le Sud de notre pays sans aucune forme.

Je prends exemple de l’ancien premier ministre Ould Hademine qui représente à mes yeux le summum de la médiocrité en est une preuve. A souligner que c’est ce dernier qui est à l’origine de l’arrestation de notre compatriote Wone. A se demander si la justice a une réalité, ou n’est qu’un Idéal inaccessible, uniquement un beau mot pour de pompeux discours politiques.

Au premier abord, quand on regarde la réalité dans notre pays, on remarque, en effet, plus la présence de l’injustice que celle de la Justice. Nous faisons appel au nouveau gouvernement de se pencher sur la question Nationale pour éviter de nouveaux troubles qui seront nuisibles à la paix sociale.

La justice exige le respect du droit et de l’équité par conséquent on pourrait considérer que se battre pour cette cause implique de se battre pour ce qui en découle, c’est-à-dire le droit et l’équité. On pourrait ainsi dire que l’on respecte le droit en combattant ce qui est injuste.

Notre condition, notre culture ou nos influences nous empêchent au sein de certains sujets, de nous porter comme garant de la vérité, nous pouvons, en revanche, sans la moindre retenue, prétendre parvenir à dénouer le vrai du faux, par le biais de démonstrations solides et d’arguments irréfutables.

En ce qui me concerne, je reste tout à fait convaincue que l’Homme parviendra un jour à obtenir la vérité dans les domaines les plus complexes, à l’exception bien sûr de ceux que nous serons forcés de supporter, et cela, jusqu’à la fin des temps.

Mariame KANE




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 5069

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • borlotte (H) 18/01/2020 10:03 X

    Merci Madame kane pour la pertinence de l'article chapeau à Mystère pour ta réponse pleine de sagesse et de bon sens prions Allah guider notre cher pays dans les voies de la justice merci

  • lass77 (H) 15/01/2020 18:20 X

    Madame Kane, c'est un voeux pieux mais on va longtemps attendre, puisque le systeme Mauritanien est basé sur l'injustice et l"iniquité on ne pourra pas changer les choses. C'est une épreuve dure pour la nation et le peuple mauritanien. Allah nous observe.

  • mystere1 (F) 15/01/2020 10:44 X

    Bonjour consœur Mariam, tout d’abord, merci pour la pertinence logique de cet article de bon sens, et comme tout(e) citoyen(ne) mauritanien(ne) de bons sens, votre aspiration comme vœux noble est que ce pays, retrouve le bon sens de la normalité, bref que tout devient bien. Je ne dirais pas c’est impossible votre rêve, mais soit il faudra une baguette magique d’une fée bienfaitrice, ou sorcier(ère) bienfaitrice pour parfaire toutes les mauvaises côtés des angles défectueuses de ce pays. Alhamdoullillah, nous devons remercier Dieu, que la Mauritanie n’est pas arrivée à un stade, où elle est divisée, disloquée, socialement, les évènement 88-89 étaient, sont et resteront regrettables pour l’histoire sénégalo-mauritanienne, personne ne l’a voulu, mais Satan, lui, oui, il avait soufflé son feu démoniaque là-dessus, ainsi cette créature maudite de Dieu, a laissé dans les cœurs et esprits des rancœurs indigérables, qui sont les conséquences, des rapports tendus entre le peuple, mais surtout entre ce pays voisin du sud, sans parler de la guerre mauritano-maroco-saharienne, ces 3 pays frères ennemis rivaux, qui s’évitent, qu’Allah nous en Garde de la guerre et de ses conséquences dont tous nous connaissons ses victimes de guerres que nous avons vu dans ce pays, mendier misérablement, d’autres faire du petit business etc… quel malheur, mettons-nous juste à leurs places, non c’est difficile de l’imaginer ; donc comme dise les maures « al avia maumkeun » c’est-à-dire que la paix est agréable, alors gardons la dignement avec délicatesse, malgré nos cœurs qui bouillonnent comme des volcans qui sont prêtes à excréter leurs laves, gardons cette paix malgré nos différences de couleurs ethniques, malgré nos mentalités différentes et difficiles à changer etc… et heureusement nous avons tous une seule chose en commun, qui nous a sauvé, c’est notre chère Noble Islam, malgré que nous l’appliquons à la légère, pire par hypocrisie pour la majorité, mais n’empêche que Notre Seigneur nous Regarde avec Patience, Miséricorde jusqu’à ce que chacun de nous retourne vers sa dernière demeure. Maintenant, tous nos espoirs sont basés sur les générations à venir, mais cela se travaille à partir de nous, à travers nos actes, et mentalités, car ces générations qui nous succéderont, continueront les actions que nous leurs avons laissés, or, ça serait regrettable et honteux, qu’elles se disent : « mince ! Nos ancêtres qui se disaient civilisés, n’ont rien laissé de bons presque, ils ne nous ont rien laissé comme héritages dans leurs histoires, malgré bien qu’ils vivaient évolués dans la technologie, etc…bref j’imagine le raisonnement de ces futures générations encore pire et perturbées, mais les seules responsables c’est leurs aïeuls actuels, donc nous ! Et ça serait regrettable qu’elles en payent le prix très cher de nos œuvres honteuses, alors comme tu l’as dit seydi Kane, vaut mieux que ces coinçages entre le peuple se terminent enfin, afin que le pays puisse prendre un bon chemin, mais pour cela, ça nécessite, un long travail, de lavage de cerveau positif dont les acteurs à commencer par nos guides religieux, de vrais guides religieux, pas des corrompus, oui de vrais acteurs religieux pour lutter contre les maux immoraux de la société mauritanienne, ils sont les 1ers acteurs pour lutter en djihad nafs, oui le combat de l’âme, tant que les cœurs, esprits, sont souillés, ils contamineront les générations successives qui seront pires, ainsi où va une nation, avec un peuple en mésentente, non, qu’Allah nous en Garde, et qu’IL Entende tes prières consœur, pour une unité populaire dans le future, bravo pour ce thème de bon sens.