11-02-2020 21:45 - La Fondation SNIM va injecter 800 millions MRO dans le développement local de Dakhlet-Nouadhibou

La Fondation SNIM va injecter 800 millions MRO dans le développement local de Dakhlet-Nouadhibou

Agence Alwiam d'informations - La Fondation de la SNIM a annoncé, ce mardi 11 février courant dans la capitale économique Nouadhibou, qu’elle consacrait une enveloppe financière de 813 millions d’ouguiyas au développement des communes de Dakhlet-Nouadhibou.

La Fondation a précisé que cette action s’inscrit dans le cadre de son programme social annuel, conformément aux orientations du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

L’annonce a été faite lors d’une réunion qui a regroupé, ce mardi après-midi, dans les locaux de la wilaya de Nouadhibou, le wali, M. Mohamed Ould Ahmed Salem Ould Mohamed Raré, le directeur général de la SNIM, M. Moctar Ould Diaye, le président de la Fondation SNIM, M. Mohamed El Wali Salem. Ont assisté à la réunion, le vice-président du conseil régional de Dakhlet-Nouadhibou, le hakem et l’adjoint au maire de Nouadhibou, ainsi que les maires des communes rurales situées le long de la voie ferrée.

La réunion a été consacrée à l’information des responsables des communes sur les différents aspects liés au programme que la Fondation SNIM mettra en œuvre, cette année, dans les communes de la wilaya.

La dotation sera orientée vers l’appui à l’enseignement, la santé, l’habitat et d’autres domaines liés au développement local.

Une partie du financement destiné à l’enseignement sera affecté à la réhabilitation des écoles. Pour la santé, des moyens seront investis pour l’acquisition d’ambulances au bénéfice des centres de santé et des unités de secours routiers sur l’axe Nouadhibou-Nouakchott.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1421

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • bleil (H) 12/02/2020 10:54 X

    La responsabilité sociale de la SNIM commence par le bien-être de ses pauvres employés ! quand la société, vue son importance pour l'économie nationale, connait des difficultés notoires dues à sa mauvaise gestion depuis l'exit forcée de HEYINE les pouvoirs publics doivent étudier la question et faire la lumière sur sa gestion de manière transparente !

  • hi (H) 12/02/2020 10:33 X

    LA SNIM ne devrait pas avoir une fondation car les fondations sont nées en occident où la justice et l’honnêteté existent pas chez nous où nos petits ministres jurent au nom du créateur qu'ils sont fidèles et sincères envers ceux qui les a choisis.Ces 800 MMRO vont partir et prendre le même chemin que les autres milliards.La SNIM doit redresser la barre d'abord en améliorant les conditions de la Société et se consacrer à son domaine.

  • chos (H) 11/02/2020 23:51 X

    Acte positif mais il y a mieux si l’audience du Patron est ouverte: Pour esquiver la crise de l’enseignement engagée ,je suggère d’affecter ce montant au Conseil Régional de Nouadhibou pour financer l’ouverture de 150 lycées gratuits et intensifs Cerveaux Oasis garants du Bac trilingues en 2 ans à 14 ans et ingénieurs à 19 ans aux nouvelles générations et en cas d’encouragement de l’Etat dans la priorité à l’enseignement des autres Conseils Régionaux gagner 100 milliards UM/an aux Régions et 10 avantages. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr .